Le groupe IPESUP mis en vente Le groupe IPESUP mis en vente
C’est une petite exclusivité que révèle Major-Prépa ce matin : le groupe IPESUP est à vendre. L’établissement de la rue du Cloître Notre-Dame à... Le groupe IPESUP mis en vente

C’est une petite exclusivité que révèle Major-Prépa ce matin : le groupe IPESUP est à vendre. L’établissement de la rue du Cloître Notre-Dame à Paris a été crée en 1974 par deux normaliens (Ulm), Gérard Larguier et Patrick Noël. Petite anecdote à ce sujet, ces deux derniers n’ont pas étudié l’économie ou le commerce, loin de là : le premier est titulaire d’un DEA de chimie analytique tandis que le second est diplômé en physique théorique !

Cela ne leur a pas empêché de réussir pour autant. Trustant les sommets des classements de prépas par une pédagogie particulière résolument orientée vers la réussite des concours, le groupe s’est depuis diversifié : admissions parallèles, Sciences Po, CELSA, journalisme, écoles post-bac et classes de lycée (via PrépaSup), DSCG et même une préparation au concours externe de l’ENA.

Aujourd’hui, les deux hommes peuvent donc prendre leur retraite, bien méritée. Petite enquête sur ce qu’ils ont réussi à bâtir :

 

Un groupe de plus en plus indépendant des prépas

Le groupe se déploie en deux entités juridiques : une SARL IPESUP ainsi qu’une SAS au nom de PREPASUP, regroupant les activités annexes (hors prépas). Et leur situation financière est bien différente : si la SARL souffre, la SAS brille de mille feux.

 

La SARL IPESUP…le déclin

La santé financière de la SARL IPESUP, détenue à 50/50 entre Patrick Noël et Gérard Laguier décline fortement ces dernières années. Chiffre d’affaires en baisse et résultat net qui fond comme neige au soleil, ce que ces deux graphiques montrent.

 

CA IPESUP2

 

Résultat net IPESUP

La SAS PREPASUP…la diversification en ordre de marche

La santé financière de PREPASUP est, quant à elle, bien différente ! Ses performances financières sont éloquentes et compensent les déboires de la première société ! Cette société est détenue à 34% par José Soubiran (également fondateur de l’INSEEC à Bordeaux en 1975) et à 33% pour chacun des membres du duo Noël – Larguier. Elle affiche des performances brillantes, celles qui vont in fine faire la majeure partie de la valorisation du groupe IPESUP.

CA PREPASUP

Résultat net PREPASUP

 

Ces résultats ne sont guère étonnants : PREPASUP fonctionne davantage grâce à des formules courtes, notamment des stages. Ces dispositifs s’avèrent extrêmement rentables. En effet, en prenant l’exemple de la prépa Sciences Po, les élèves règlent 20€/heure (la formule 36h de la Toussaint ou de Noël est facturée 720€). Oui mais voilà, lorsqu’un prof enseigne à 50 élèves en même temps, PREPASUP encaisse 1000€/heure. Pas mal non ? En tout cas, la formule est bien plus rentable que les prépas qui payent 10 000€ leur année…

 

Nous n’avons pas d’informations quant aux repreneurs potentiels, ni quant au prix de revente estimé. Ce qui est sûr, c’est que ce groupe suscitera les convoitises et que sa valeur est loin d’être négligeable.

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *