Préparer l’épreuve de LV2 IENA 2017 Préparer l’épreuve de LV2 IENA 2017
Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de LV2 IENA. Y figurent les... Préparer l’épreuve de LV2 IENA 2017

Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de LV2 IENA. Y figurent les sujets des dernières années, un condensé de ce que disent les rapports de jury ainsi que des conseils pour cartonner le jour J ! Bon courage ! 🙂

 

Sujets de LV2 IENA de 2016

Espagnol (2016)

Question 1: ¿Cómo se caracteriza la “nueva clase media” latinoamericana, según el autor?
Question 2: Qué comentario le sugiere el siguiente extracto aplicado a la actual situación en America Latina “estos reveses económicos y sus consecuencias sociales tendrán importantes impactos en la política”.

 

Allemand (2016)

Question 1: Welche Ratschläge gibt uns der Journalist, wenn wir das richtige Glück finden wollen?
Question 2: Kommentieren Sie diese Lesermeinung: “Wir Westeuropäer, wir sind glücklich und wir wissen es nicht…

 

Anglais (2016)

Question 1: Explain why Method is not necessarily as innovative as it claims.
Question 2: Do companies really improve their image when they advertise their own virtues?

 

Ce que disent les rapports de jury de LV2 IENA :

« Pour la version, l’apprentissage systématique du vocabulaire reste un moyen efficace d’éviter les déconvenues le jour des épreuves. En cas de difficultés pour rendre un mot ou un passage, les mots non traduits et dans une moindre mesure les oublis sont plus lourdement pénalisés qu’une inexactitude ou qu’un faux-sens. » (2012)

« Les questions ont généralement été bien cernées, la différence entre les copies se faisant essentiellement sur la qualité linguistique et la précision dans la reformulation du texte. […] Il convient de rappeler qu’une importance égale est accordée pour les trois questions d’expression à la forme (correction de la langue) et au fond (les idées et leur articulation), par ailleurs indissociables. » (2012)

« Le thème grammatical demeure un exercice probant de l’épreuve. On ne peut qu’encourager les préparateurs à y entraîner leurs étudiants, en enrichissant les phrases à traduire avec du lexique courant et légèrement spécialisé, en leur proposant du thème d’imitation. Les fondamentaux de la grammaire doivent être maîtrisés. » (2014)

« Les correcteurs attendent une reformulation personnelle, et non une paraphrase, des éléments du texte qui répondent à la question posée. » (2015)

« La lecture d’articles de presse de qualité, sur des sujets très divers, et l’entraînement à la synthèse sont souvent cités en recommandation par les correcteurs. » (2015)

« D’une année sur l’autre les points grammaticaux requis peuvent varier mais ils correspondent toujours aux « fondamentaux » de la grammaire et de la syntaxe. » (2016)

 

On révisera

  • Les points de grammaire : il est très important de connaitre parfaitement sa grammaire pour le thème grammatical, faites-vous une liste de tous les points de grammaire déjà rencontré dans les thèmes fait auparavant et apprenez-la par cœur.
  • Le vocabulaire : autant faire une pierre trois coups, le vocabulaire vous servira à la fois dans l’essai, le thème et la version. Un vocabulaire élaboré vous permettra de vous distinguer en essai.

 

Conseils pour cartonner le jour J

  • Le choix : Prenez le temps de bien lire tout le sujet et lancez-vous en premier sur l’exercice que vous trouvez le plus facile, il vaut mieux partir dans de bonnes conditions.
  • La relecture : N’oubliez pas de vous relire. Vous enlèverez une bonne partie de vos fautes grâce à une relecture minutieuse. Relisez-vous une fois en vous focalisant sur les fautes d’orthographes et les erreurs d’étourderie et recommencez en vous concentrant cette fois-là sur les points de grammaire appris.
  • Les recharges : Prévoyez un coca ou autre et une petite chose à grignoter, ça vous fera une pause pendant l’épreuve et ça vous permettra de repartir d’un bon pied !

Mehdi Cornilliet Fondateur

20 ans, étudiant à HEC, ancien étudiant au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *