SIGEM 2017 : TBS-NEOMA, la dynamique s’estompe SIGEM 2017 : TBS-NEOMA, la dynamique s’estompe
Comme nous l’avons souligné hier, le duel TBS-NEOMA est l’un des plus remarquables de ces dernières années au classement SIGEM. L’école du Sud-Ouest a... SIGEM 2017 : TBS-NEOMA, la dynamique s’estompe

Comme nous l’avons souligné hier, le duel TBS-NEOMA est l’un des plus remarquables de ces dernières années au classement SIGEM. L’école du Sud-Ouest a en effet réussi, en l’espace de quelques années, à inverser les pôles de gravité : en 2012, 4 doubles-admis sur 5 privilégiaient NEOMA à TBS. L’an passé, ils étaient 4 sur 5 à opter pour… TBS !

Cette année, bien que TBS reste largement plus attractive auprès des étudiants de prépa que sa consœur néomienne, l’école rouenno-rémoise peut se réjouir d’être parvenue à enrayer la dynamique délétère dont elle pâtissait depuis quatre ans. Le proportion de double admis qui ont choisi TBS n’a augmenté que de 0,2% cette année, contre 20% les années précédentes… soit une augmentation 100 fois moins importante qu’à l’accoutumé ! In fine, 81,3% des doubles admis TBS-NEOMA auront préféré TBS en 2017, 18,6% NEOMA.

 

Evidemment, il était prévisible que TBS ne ferait pas +20% cette année (parce que 101% de doubles admis, ça fait beaucoup tout de même). Néanmoins, on pouvait penser que l’école toulousaine entérinerait définitivement sa suprématie en infligeant un sévère 90-10 à NEOMA (comme c’est le cas entre TBS et l’école qui la précède, Grenoble EM). Il n’en fut rien. Une relative bonne nouvelle pour NEOMA donc… bien malin celui qui pourra dire comment les choses évolueront en 2018

Dimitri Des Cognets

22 ans, étudiant à NEOMA Reims, ancien étudiant au lycée La Bruyère (Versailles) et co-fondateur de Up2school (www.major-prepa.com, www.business-cool.com et www.up2school.com)

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *