Top 5 des raisons de ne pas se morfondre en PLS quand on n’est pas admis quelque part Top 5 des raisons de ne pas se morfondre en PLS quand on n’est pas admis quelque part
Ce 6 juillet fut sans doute des plus intenables pour ton pauvre palpitant. Tu as probablement passé ces dernières heures à appuyer machinalement sur... Top 5 des raisons de ne pas se morfondre en PLS quand on n’est pas admis quelque part

Ce 6 juillet fut sans doute des plus intenables pour ton pauvre palpitant. Tu as probablement passé ces dernières heures à appuyer machinalement sur F5, le souffle court, les mains moites, le regard hagard, n’osant pas ciller de peur de manquer la seconde fatidique pendant laquelle les résultats d’admissions à l’école de tes rêves allaient tomber. Nombre d’entre vous se sont extirpés de cet état second dans une effusion de joie mêlée de soulagement : une admission en liste principale ou un rang fort honorable sonnait le glas de deux à trois années d’un travail acharné.
A ce sujet, vous pouvez toujours consulter les interprétations de rang que nous avons publiées l’année dernière afin de vous faire une première idée de vos chances d’être déclaré(e) admis(e) dans telle ou telle école.

Pour d’autres en revanche, c’est la douche froide : une non admission nette, sans bavure, ou bien une place sur liste complémentaire qui n’augure rien de bon.

Pas de panique ! En ce jour si particulier, Major-Prépa se mue en bonne copine avec qui on bouffe du chocolat devant une série quand on vient de se faire plaquer.

Préparationnaire en pleine désillusion, charbonneur à la mine déconfite, doux rêveur aux fantasmes avortés, cet article est pour toi ! Voici un top 5 des raisons pour lesquelles il ne faut pas dramatiser ce supposé échec.

 

  • Parce que rien n’est encore joué

L’espoir fait vivre ! Si tu as la chance de figurer sur la liste complémentaire, même à un rang peu flatteur, tout n’est pas perdu. Le rang du dernier admis d’une école peut fluctuer considérablement d’une année à l’autre. Ce rang dépend en effet de pléthore de facteurs, comme la sélectivité à l’écrit par rapport à l’oral, l’attractivité de l’école par rapport aux autres, le nombre de places supplémentaires ouvertes par des écoles mieux classées, etc.

Tableau SIGEM 2016

  • Parce qu’il reste encore 8 écoles sur 26 !

Patience est mère de sagesse (ou un truc comme ça). Si tu n’as pas trouvé ton bonheur aujourd’hui, il est possible qu’une école que tu convoites t’annonce que tu es admis en son sein dans les prochains jours. Pourquoi pas HEC, qui tombe demain !! Certes, si tu n’étais pas admissible, c’est mal embarqué… mais bon, cf. le premier point, hope is everything.

 

  • Parce que cuber, c’est la grande classe

Depuis que tu es entré dans le système scolaire, c’est bien la première fois que redoubler est considéré comme hype, alors profites-en ! Tu connaîtras déjà le programme, les profs et les carrés t’estimeront plus que de raison et tu peux potentiellement taper une école dont tu n’osais même pas prononcer le nom cette année. En somme, une véritable promenade de santé.

 

  • Parce que tu seras heureux partout où tu iras

La concurrence exacerbée qui règne en prépa pousse bien souvent les étudiants à choisir l’école la plus difficile à intégrer, parce qu’elle reflète les notes qu’ils ont obtenues aux concours. Il est parfois judicieux de surpasser cette fatuité scolaire et d’évaluer chaque école à l’aune des opportunités qu’elle propose. Contrairement à la classe prépa, c’est à toi de devenir acteur de ton parcours pendant l’école.

 

  • Parce que quelle que soit l’école que tu vas intégrer, elle déchire

Confiné(e) dans ce microcosme élitiste qu’est la classe préparatoire, tu as peut-être perdu de vue que tu avais intégré un cursus d’excellence qui in fine, te garantira ton employabilité ! Etre arrivé(e) au bout du tunnel est déjà une prouesse en soi, alors pour conclure : re-la-ti-vise  !

Dimitri Des Cognets

22 ans, étudiant à NEOMA Reims, ancien étudiant au lycée La Bruyère (Versailles) et co-fondateur de Up2school (www.major-prepa.com, www.business-cool.com et www.up2school.com)

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *