Qui se cache derrière South Champagne BS ? Qui se cache derrière South Champagne BS ?
Tu as certainement vu passer le nom sur ton fil d’actu : South Champagne Business School (SCBS). Il s’agit du nouveau nom de l’école de commerce... Qui se cache derrière South Champagne BS ?

Tu as certainement vu passer le nom sur ton fil d’actu : South Champagne Business School (SCBS). Il s’agit du nouveau nom de l’école de commerce du Groupe ESC Troyes. La capitale de l’Aube a décidé de se renommer ainsi afin de surfer sur le rayonnement mondial de sa région d’implantation.

La benjamine des Grandes Écoles de commerce françaises ambitionne de gagner en maturité, en se dotant d’un nom à consonance anglo-saxonne. Mais ce changement n’est-il qu’esthétique ou bien se traduit-il par d’autres bouleversements ? Rencontre avec Alice Dufour, directrice de SCBS.

 

Pourquoi dissocier l’école de commerce de l’appellation « Groupe ESC Troyes » qui pourtant semble la porter en son sein ?

La création de l’identité « SCBS » correspond à la volonté de gagner à la fois en visibilité et en lisibilité. En effet, le Groupe ESC Troyes comprend aujourd’hui plusieurs activités de formation : École Supérieure de Design, Formation Professionnelle Continue, École Supérieure de Tourisme, Prépa Santé/Social… Il était devenu nécessaire, en interne comme en externe, de rassembler les activités de management afin de donner une identité spécifique à la Grande École « SCBS » du Groupe ESC Troyes. Par ailleurs, cela répondait à une attente des personnes plus particulièrement concernées par celle-ci : équipes académiques et pédagogiques, enseignants-chercheurs, Alumni, entreprises notamment.

 

Le choix d’une identité régionale est-il une volonté de s’appuyer sur une région très fortement connue au niveau mondial pour recruter des étudiants étrangers ?

Le nom de marque est le fruit d’un travail collaboratif réunissant les équipes, les étudiants, les Alumni et les parties prenantes du Groupe. C’est un nom qui répond également à deux impératifs : rappeler notre appartenance à une origine géographique et notre volonté de déploiement géographique. Bien qu’ayant des velléités de déploiement géographique (déjà matérialisées par notre campus à Yaoundé), nous ne renonçons en rien à notre terre d’origine qui accueille l’essentiel des activités de SCBS et du Groupe ESC Troyes. Qui plus est nous travaillons à la création de spécialités de notre Programme Grande École en adéquation avec les spécificités de notre région. Et nous ne cachons pas que notre nouveau nom vise également à conquérir un public étranger plus large.

L’école est aussi présente à Yaoundé (Cameroun) !

 

Cela traduit-il des modifications majeures au sein des programmes, dans la pédagogie offerte aux étudiants ?

La création de SCBS au sein du Groupe ESC Troyes se matérialise effectivement par des évolutions de programmes : la création du Global Bachelor Management en trois ans. Un programme généraliste qui vient compléter d’autres aspirations que celles auxquelles nous répondions déjà avec l’International BBA et le PGE.

Justement, le Programme Grande École est en pleine mutation : il est dirigé depuis quelques mois par Christina Tsoni, enseignant-chercheur en stratégie. Sous son impulsion, nous ouvrons une nouvelle spécialisation dès septembre prochain : managing in a digital world. Christina travaille en étroite collaboration avec les entreprises de notre région pour développer des spécialités attendues par les professionnels. Sous deux ans, nous ouvrirons notamment des spécialités en alternance en banque et conseil. En termes de pédagogie, nous avons fait le choix d’accompagner les étudiants dans leur « hapinness ». Nous pensons que le bonheur constitue la clé. Parce que le bonheur d’être, de vivre, d’apprendre et de faire mène à tout et surtout au succès, qu’il s’agisse de la vie privée ou professionnelle.

A SCBS, nous sommes convaincus qu’excellence académique peut rimer avec bien-être. Nous souhaitons évidemment former des managers compétents et experts, mais également heureux et épanouis. D’ailleurs, le bien-être constitue un des champs de recherche important du management contemporain.

 

L’école de commerce est membre d’un groupe comprenant une école de design et de tourisme : est-ce que certains étudiants profitent de cela pour y prendre des cours ? Quelles collaborations avec d’autres écoles ?

Depuis sa création, la transversalité fait partie des valeurs du Groupe ESC Troyes. Cela profite évidemment aux étudiants SCBS : de la première à la dernière année ils interagissent avec les étudiants et les équipes pédagogiques de nos écoles de design et de tourisme. Ils travaillent ensemble autour de moments spécifiques : séminaires transversaux, workshops, vie associative…

Par ailleurs, le MSc Innovation, Création et Entrepreneuriat reste le parfait exemple de la mixité entre les cursus. Il permet aux étudiants managers de travailler en équipes pluridisciplinaires (avec les designers de l’École Supérieure de Design de Troyes et les ingénieurs de l’EPF-Ecole d’ingénieur-e-s) sur des problématiques concrètes d’entreprises. Ensuite, cette année, nous accueillons les premiers étudiants du cursus « Strategic Design Management » à partir du M1. Un parcours qui réunit l’École Supérieure de Design de Troyes et SCBS afin de former pendant deux ans nos étudiants ensemble. Cela répond évidemment aux besoins croissants des entreprises en innovation et design thinking notamment.

 

Le fondateur de COYOTE a fait l’ex néo-SCBS, quelles sont les approches entrepreneuriales de SCBS ?

Effectivement, Fabien Pierlot PDG Fondateur de COYOTE a été diplômé de notre école en 2000 ! Il incarne, avec d’autres Alumni, l’esprit entrepreneurial insufflé aux étudiants SCBS. Au-delà du MSc Innovation, Création et Entrepreneuriat déjà évoqué, l’écosystème entrepreneurial est très développé dans le Groupe.

Francis Bécard, Directeur Général du Groupe ESC Troyes est aussi le Directeur Général de la Technopole de l’Aube en Champagne (qui organise un événement reconnu dans l’univers des start-up innovantes « Plus&Start »), qui abrite plus de 66 entreprises technopolitaine et le YEC. YEC pour Young Entrepreneur Center, notre incubateur étudiant. Les étudiants porteurs d’un projet sont accompagnés par une équipe de 3 personnes et peuvent aussi bénéficier du soutien d’un club de Business Angels.

 

Fabien Pierlot, diplômé de SCBS (promo 2000)

 

Tout au long de leur cursus, nos étudiants vivent des expériences diverses et variées en mode « projet » qui touchent tous à l’entrepreneuriat : création, développement ou redressement d’entreprises. A titre d’exemples : en 2010, nous avons mis en place un programme de mini-entreprises avec l’accompagnement d’Entreprendre pour Apprendre qui appartient au réseau mondial « Junior Achievement Worldwide » ; depuis 2009 nous organisons aussi chaque année un Business Plan Contest, dans le cadre d’un cours dédié ; nos étudiants participent à l’événement « Game Of Brain », un événement accélérateur de projets par l’expertise et la créativité. Des porteurs de projets viennent confronter leur projet innovant à des experts, puis rejoints par nos étudiants, ils ont 24h pour adapter leur projet à un nouveau secteur d’activité

 

Comment SCBS entend assurer la transition entre la prépa et les Grandes Écoles ?

SCBS capitalise sur la diversité des parcours de formation des étudiants qui intègrent sa communauté. Les étudiants de prépa peuvent faire valoir leur méthodologie et leur savoirs tandis que les étudiants venant de BTS ou DUT peuvent faire l’apport d’enseignement plus techniques. Les rassembler autour des enseignements en groupes, workshops ou business games permet d’assurer la transition en douceur pour tous vers la Grande École. Cette dernière ayant notamment pour mission de réunir les trois dimensions sus nommées.

SCBS dans 10 ans, c’est…

L’École multi-campus qui a placé au centre de ses préoccupations et de ses programmes la data. Une école transformée en université d’entreprises au sein de laquelle les étudiants ont acquis des compétences techniques et académiques indéniables… Alliées à des réflexes humains tout aussi indispensables que primordiaux !

 

La rumeur dit que vous offrirez du champagne en tant que goodies admissibles? Est-ce vrai ?

L’humour anglais est souvent mis à l’honneur. Le français devrait l’être aussi.  Il est évident que nous prévoyons des bains dans le Champagne pour mettre nos candidats à l’aise avant leurs épreuves. Cela nous parait être la moindre des choses dans une Région telle que la nôtre !

 

Quelles sont donc les Troyes choses à retenir ?

Que Hapiness is success! Il n’y a pas de performance sans bien être au sein. Qu’intégrer SCBS c’est intégrer une communauté solidaire qui mettra tout en œuvre pour vous permettre d’atteindre des objectifs élevés quel que soit votre parcours, votre expérience et vos envies !

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *