Deux diplômés de SKEMA témoignent Deux diplômés de SKEMA témoignent
Tu as découvert trois témoignages de diplômés SKEMA dans le numéro 2 du magazine du Major (à retrouver ci-dessous). Découvre deux autres profils de... Deux diplômés de SKEMA témoignent

Tu as découvert trois témoignages de diplômés SKEMA dans le numéro 2 du magazine du Major (à retrouver ci-dessous). Découvre deux autres profils de diplômés aujourd’hui investis dans le fonctionnement de l’école ! 🙂

 

Pierre-Antoine Dusoulier (SK 2002), Administrateur de SKEMA

Pouvez-vous décrire vos fonctions/activités professionnelles actuelles ?

Je suis le CEO d’iBanFirst, une startup FinTech spécialisée dans les transactions multi devises en mode Baas (Banking-as-a-service) qui, en alternative aux banques, construit progressivement un bouquet de services financiers dédiés aux opérations quotidiennes des PME. La plateforme iBanFirst a pour vocation d’héberger, au-delà de ses propres services, ceux des meilleurs prestataires de services financiers dans tous les domaines nécessaires aux PME : crédit, conseil, information…

Mes fonctions sont très diverses et multiples, mais une grande partie est dédiée à la recherche de nouveaux partenariats/clients et à renforcer l’existant, à promouvoir iBanFirst via des colloques, présentations, interviews et également bien sûr, à manager nos équipes afin que nous soyons tous guidé par le même esprit et la même vision de notre business et de ce que nous souhaitons accomplir.

 

Quand vous avez intégré SKEMA (CERAM ou ESC Lille auparavant), qu’attendiez-vous de l’école et quel était votre projet professionnel ?

J’ai intégré le CERAM à Sophia Antipolis en 1999 et je sortais alors d’une prépa qui, bien qu’étant très complète, ne me permettait pas alors, d’appréhender l’aspect concret du monde de l’entreprise. En effet, je souhaitais développer un peu plus le marketing et les différents aspects de management qui sont essentiels à la pérennité et la croissance d’une entreprise.
J’ai donc entamé mon cursus au CERAM afin d’avoir une meilleure compréhension de l’organisation d’une entreprise, son fonctionnement et tout ce qui me permettrait à terme, de pourvoir monter mon propre business.

A l’époque, je n’avais pas vraiment encore de projet professionnel en tête, hormis que je souhaitais faire quelque chose d’innovant. Le CERAM m’a permis d’acquérir les outils et connaissances nécessaires pour ce faire tout en travaillant sur des cas concrets. Ce sont ces acquis pratiques qui m’ont permis de définir, au fil de l’eau et à travers aussi, mes facultés et intérêts personnels, ce que je souhaitais accomplir par la suite.

 

 

 

Julie Pellet (SK 2009)

Pouvez-vous décrire vos fonctions/activités professionnelles actuelles ?

Je suis responsable de la marque Instagram et de son développement en Europe du Sud, c’est-à-dire sur les marchés France, Italie, Espagne et Portugal. Mon rôle consiste en 2 missions: influencer la roadmap Produit en partageant, avec les équipes Produits basées aux US, des feedbacks et insights de mes marchés. Je dois ensuite décider et coordonner la stratégie de lancement de ces solutions pour l’Europe du Sud. Ma seconde mission consiste à évangéliser Instagram auprès de l’industrie et accompagner les marques à développer leur stratégie marketing et communication sur Instagram.

 

Quand vous avez intégré SKEMA (CERAM ou ESC Lille auparavant), qu’attendiez-vous de l’école et quel était votre projet professionnel ?

J’ai intégré SKEMA (CERAM) en 2005. A l’époque, je faisais de la compétition à haut niveau en Karaté et il m’était impossible de partir à l’étranger pour plusieurs mois. J’avais aussi l’espoir de créer ma propre start-up grâce aux programmes entreprenariat mis en place à l’école. Finalement, c’est un tout autre chemin que j’ai suivi. J’ai réalisé plusieurs stages et un semestre d’études à l’étranger. Mon année de césure et ma spécialisation en marketing m’ont permis de découvrir des nouveaux domaines qui m’ont amené à rejoindre les équipes de Facebook en 2010 et de développer une carrière à l’international.

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *