Géopo ESCP : première analyse à chaud Géopo ESCP : première analyse à chaud
Le sujet est à retrouver ici.   Enfin l’Europe !   Depuis le temps que les pronostiqueurs les plus aguerris l’envisageait, il était temps. Le... Géopo ESCP : première analyse à chaud

Le sujet est à retrouver ici.

 

Enfin l’Europe !

 

Depuis le temps que les pronostiqueurs les plus aguerris l’envisageait, il était temps. Le sujet invite à s’intéresser aux articulations entre l’Union Europe et la mondialisation. Surtout, notons que le concepteur insiste sur une opposition (« face ») qui fragiliserait l’Union Européenne. Des définitions claires de l’Union Européenne et de la mondialisation étaient attendues.

 

Il semblait important de travailler sur les singuliers et les pluriels, on oppose l’unité de l’Union face à la pluralité des effets de la mondialisation, pluriel qu’il fallait nécessairement définir.

Quels sont les effets déstabilisateurs de la mondialisation en Europe ? Economiquement, les pays européens sont plus en compétition que dans une phase de coopération. Socialement, la mondialisation se nourrit des inégalités et accentue les écarts de richesse en Europe… à toutes les échelles. Spatialement, la mondialisation sélectionne des espaces au détriment d’autres qu’elle abandonne (il était alors facile d’utiliser des concepts géographiques). La liste est loin d’être exhaustive, une copie de bonne qualité saura dresser une typologie consistante, claire et efficace.

 

Ce sujet invitait le candidat à faire un véritable exercice de réflexion pour mobiliser les connaissances multiples afin d’établir une réelle démonstration. On rappelle l’importance accordée à la définition des termes. Un « effet » peut être considéré comme un impact, une conséquence, ou sensation ou encore une impression, ces termes n’ont pas le même sens et permettent de clarifier le propos lors de la démonstration. Ces distinctions accompagnées d’une bonne typologie des « effets déstabilisateurs » en introduction permettent dès le début de se démarquer des autres candidats qui récitent leur cours ou pire, réécrivent le corrigé de leur prof sur « L’Europe dans la mondialisation ».

 

Plusieurs démonstrations sont possibles. Toutefois, une copie ne pouvait se passer du constat suivant : la mondialisation déstabilise l’Union Européenne.

Par ailleurs, l’Union Européenne permet à certains Etats d’entrer ou de profiter dans la mondialisation. Les défis véhiculés par la mondialisation ne peuvent-ils pas être considérés comme des opportunités pour l’Europe ?

« L’Europe est née des crises et sera la réponse apportée à ces crises »  affirmait Jean Monnet optimiste. La crise économique de 2008 permettait de facilement d’illustrer cette idée.

Enfin, certains auteurs rapprochent les logiques de la mondialisation à celle de l’Union Européenne : n’est-il pas possible de considérer l’Union Européenne comme un laboratoire de la mondialisation ?

 

 

Il existe plusieurs manières de traiter le sujet, beaucoup seront valorisées d’une excellente note, allez hop, je croise les doigts.

Hugo Chatel

Étudiant à l'EM Lyon après avoir effectué 2 ans d'ECS aux Chartreux (Lyon) puis une année de khûbe à Douai.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *