Que faire en HGG devant un sujet difficile ? Que faire en HGG devant un sujet difficile ?
Cette astuce concerne le plan de votre dissertation. En fait, j’ai remarqué que j’avais de bonnes notes à chaque fois que je faisais un... Que faire en HGG devant un sujet difficile ?

Cette astuce concerne le plan de votre dissertation. En fait, j’ai remarqué que j’avais de bonnes notes à chaque fois que je faisais un plan ultra simple et basique. Ainsi, quand j’avais des difficultés à trouver une problématique, je réfléchissais à un plan très simple qui pouvait coller au sujet puis je faisais émerger une problématique. Cela peut sembler contre-intuitif mais c’est redoutablement efficace. Observez les corrigés de vos professeurs et maintenant posez-vous cette question : n’aurais-je pas pu trouver le plan sans même analyser les termes du sujet ? Pour moi la réponse fut positive d’où l’astuce que je vous donne.

 

Voici quelques exemples de plans simples auxquels vous pouvez penser :

  • Le plan bilan : recommandé pour un sujet qui demande de faire le point sur une situation. Vous avez différentes possibilités : I) Objectifs de départ II) Réalisations III) Bilan et perspectives ou I) Résultats positifs II) Résultats négatifs III) Explications, bilan et perspectives.
  • Le plan description : recommandé lorsqu’il s’agit de décrire un phénomène comme le développement durable ou l’urbanisation. Encore une fois, vous avez différentes possibilités : I) Causes II) Aspects III) Conséquences ou I) Atouts II) Limites III) Perspectives
  • Un plan sympa pour les sujets de géopolitique : I) Enjeux II) Acteurs III) Manifestations spatiales
  • Le plan évolution : I) Situation d’origine II) Evolutions III) Bilan final
  • Le plan comparatif : I) Points communs II) Différences III) Bilan surtout en ce qui concerne les relations entre les deux éléments
  • D’autres plans incontournables : le plan chronologique (si le sujet permet de faire de véritables césures chronologiques -> césures qu’il faut soigneusement justifier) ; le plan dialectique (Thèse/Antithèse/Synthèse)

Au concours, je suis tombé sur le sujet suivant pour l’ESCP : L’Union européenne face aux effets déstabilisateurs de la mondialisation. J’ai eu 18/20 grâce à un plan ultra basique -> I) Quels sont les effets déstabilisateurs de la mondialisation II) Les solutions apportées par l’Union européenne III). Finalement, les effets déstabilisateurs de la mondialisation ont permis, malgré les heurts, de renforcer l’Union européenne et donc de la stabiliser.

J’ai poussé la simplicité à son maximum en faisant des sous-parties également très simples. Ainsi, j’avais le plan suivant :

 

I/ Quels sont les effets déstabilisateurs de la mondialisation ?

A) Les effets d’origine mondiale (les crises économiques qui se répandent plus facilement avec la crise des subrpimes qui s’est propagée à l’Europe par exemple)

B) Les effets d’origine régionale (les migrants aux portes de l’Europe par exemple)

C) Les effets d’origine intra-européenne (les délocalisations, le chômage etc.)

 

II/ Les solutions apportées par l’Union européenne

A) Solutions aux effets d’origine mondiale

B) Solutions aux effets d’origine régionale

C) Solutions aux effets d’origine intra-européenne

 

III/ Les effets déstabilisateurs de la mondialisation ont paradoxalement permis de stabiliser l’Union européenne

A) L’UE est devenue un moyen pour les Etats-Nations de survivre dans la mondialisation

B) L’UE s’est approfondie pour lutter contre les effets pervers de la mondialisation

C) La mondialisation a permis à l’UE de réfléchir sur la nature de son organisation et sur son identité

 

J’espère que ces astuces vous seront utiles et je vous souhaite bonne chance pour la suite !

Titouan Chopin

Etudiant en première année à TBS et ancien préparationnaire au lycée Chateaubriand de Rennes. Spécialisé dans les matières littéraires et les conseils méthodologiques.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *