Questions d’expression en arabe : Mode d’emploi Questions d’expression en arabe : Mode d’emploi
اهلا بكم مرة اخرى بعد غياب قصير… Vous l’avez compris c’est un autre article pour vous aider à réussir l’épreuve LVI ou LVII en... Questions d’expression en arabe : Mode d’emploi

اهلا بكم مرة اخرى بعد غياب قصير… Vous l’avez compris c’est un autre article pour vous aider à réussir l’épreuve LVI ou LVII en arabe.

Le dernier article vous a permis d’être plus familiers avec les épreuves BCE et Ecricome et donc savoir à quoi s’attendent les correcteurs, surtout en ce qui concerne la traduction. Cette fois c’est autour de l’expression, là où vous pouvez faire la différence et séduire les correcteurs.

Cette partie de l’épreuve tire son importance du fait qu’elle est l’occasion pour vous de vous exprimer, montrer votre culture générale et connaissances (du monde arabe mais pas seulement), c’est même le but de cette partie de l’épreuve. Les rapports du jury en témoignent :

«  La qualité de la réponse ne se limite pas à la correction grammaticale. Elle dépend de la capacité du candidat à réfléchir et à communiquer ses idées… » – Rapport du jury 2010.

Comment peut-on donc aborder cette épreuve ?

 

Arabe LVI et LVII  CCIR

Pour les épreuves du premier groupe, cette partie se divise en deux questions. Une portant sur le texte (à lire attentivement) et une autre question où l’on vous demande de vous exprimez sur un sujet où vous pouvez montrer votre bagage culturel. En environ 200 mots chacune pour les LVII et 250 mots pour les LVI.

  • Première question :

Il faut absolument éviter de paraphraser le texte, ca ne passera jamais !

Il faut donc commencer par une brève introduction, qui montre que vous avez compris le texte et qui vous initie à la réponse qui viendra par la suite dans votre développement.

Développement : C’est là où presque tout se joue. Vous devez donc essayer de commettre le moins de fautes possible, d’éviter encore une fois de paraphraser le texte. Il est préférable de diviser votre développement en deux parties selon votre réponse, afin de montrez au correcteur que vous avez pris le temps de bien lire le texte et que vous pouvez en tirer le maximum pour répondre à la question posée.

Conclusion : Rien de mieux que de finir sur un petit résumé de ce que vous avez écrit auparavant et pourquoi pas y ajouter un ouverture ou une question .

  • Deuxième question :

C’est là où vous devez absolument sortir du lot et faire preuve de vos connaissances, vous avez fait 2 voire 3 ans de classes préparatoires à ce stade, de la culture générale vous en avez surement ! Dans l’article précédent j’avais souligné l’importance que devez porter envers l’actualité du monde arabe…et le monde, c’est donc ici que cela doit se voir.

Introduction : Commencer son introduction par une accroche reste toujours une technique infaillible.Un fait d’actualité, un chiffre ou autre seront parfait pour vous lancer. Apres votre accroche essayez d’adopter la méthode de l’entonnoir, en allant du plus général au plus précis (le but de la question posée), de dégager la problématique, annoncer le plan et finir avec une question, sans oublier de répondre à cette dernière dans votre développement.

Développement : Cette question à pour but de connaître votre point de vue, par exemple : « ما رأيك في…؟ » mais en aucun cas vous ne devez vous exprimer en utilisant la première personne.Divisez votre développement en deux parties (ex : thèse/ antithèse), sans oublier d’argumenter avec divers exemples dans chaque partie, tout en faisant attention aux fautes d’orthographes.

Conclusion : Une brève conclusion comme dans la première question, tout en finissant avec une ouverture où vous soulignez au correcteur votre capacité de réflexion.

 

Arabe LVII et LVI IENA

L’épreuve se constitue de deux questions en relation avec le texte (une question si vous êtes en LVII), ces questions nécessitent des réponses directes, concises et bien structurées, tout en évitant encore une fois les fautes d’orthographe, leurs but est d’évaluer votre compréhension du texte ainsi que votre capacité à répondre d’une manière correcte.

Une question d’expression personnelle est présente dans cette épreuve également, elle nécessite d’être abordée comme dans l’épreuve CCIR.

 

Quelques expressions pour vous aider

المقدمة:

من منا لم يصادف مرة …….؟

…يدور على كل لسان أن

من منا لم يقرأ / يسمع مرة…؟

…ما من أحد إلا ويعرف أن

…يعتقد الجميع أن ….. ولكن الواقع يكذب هذا

Pour l’annonce du plan :

…سوف نرى في مرحلة أولى… ، ثم نعالج نهالج في مرحلة ثانية…، لنتحدث في مرحلة ثالثة عن

: الخاتمة

…وختاما، فإن

…يتجلى إذن مما سلف أن

…خلاصة القول إذن إن

Ouverture :

…ولكن السؤال الذي يبقى

…ومن ثمة نتساءل عن

 

Il ne vous reste donc plus qu’a vous entraîner sur les anciennes épreuves et enrichir votre culture générale et connaissance du monde arabe . L’épreuve n’est pas très longue et il se peut qu’il soit difficile pour vous de la finir à temps si vous ne vous êtes pas entraîné assez durant l’année , il est donc important de travailler sur le plus d’épreuves possible .

 

 

Salma Bouch

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *