Que faire pendant les vacances de février ? – Version carré Que faire pendant les vacances de février ? – Version carré
2 mois ! C’est le temps qu’il vous reste avant de vous frotter aux si redoutées épreuves écrites ! Vous n’avez désormais plus le... Que faire pendant les vacances de février ? – Version carré

2 mois ! C’est le temps qu’il vous reste avant de vous frotter aux si redoutées épreuves écrites ! Vous n’avez désormais plus le choix : il faut vous donner à fond durant cette courte période. Cela commence dès maintenant, avec ces vacances de février. Alors comment optimiser ces deux semaines de vacances ?

 

L’organisation

Comment travailler ?

Contrairement aux vacances de Noël où un rythme moins soutenu est conseillé, celui des vacances de février diffère grandement. Il vous faudra travailler le mieux possible. Ménagez deux à trois jours de repos afin de recharger vos batteries puis partez sur un rythme assez intense jusque la fin des vacances. Pour tenir le coup, essayez de travailler à plusieurs, comme nous l’avions préconisé lors de nos précédents articles de conseils de travail au cours des vacances. Certains prennent d’assaut les monastères, d’autres se regroupent au sein de la maison d’un camarade. Quelle que soit votre méthode, visez le maximum d’efficacité et ne saturez pas !

Voici un modèle de planning sur 5 jours que j’avais adopté lors de mes vacances l’an passé : ICI ! Comme ce planning était celui de mon année de cube, remplacez le travail de mathématiques et de géopolitique par ce qui va suivre.

 

Par matière :

Mathématiques

Normalement, vous venez de finir le programme de mathématiques de deuxième année, ou alors ils ne vous reste qu’un voire deux chapitres à voir avec votre prof. Votre priorité est de maîtriser l’intégralité du cours, toutes les formules et priorités avec toutes leurs conditions d’applications. Durant ces vacances, tâchez de revoir vos chapitres de mathématiques un par un. Si vous avez  un classeur par chapitre, c’est l’organisation parfaite ! Consacrez une à deux heures et demie par chapitre, en fonction de leur longueur. Refaites l’intégralité des exercices fondamentaux et ceux décrits comme classiques par vos professeurs ! Effectuez également le travail obligatoire demandé par votre prof.

 

La seconde partie de votre travail sera à différencier selon votre niveau :

Si vous rencontrez de trop nombreuses difficultés, passez davantage de temps à l’étude du cours puis concentrez votre travail sur les annales de type EDHEC ou EMLYON. Ce sont des classiques qui, une fois vus, sont maitrisés et retombent souvent sous une forme très proche au concours, de quoi assurer de nombreux points !

Si vous sentez avoir un bon niveau pour le concours, ne négligez pas la première étape ! Mais si vous avez effectué de nombreuses annales EDHEC/EMLYON, vous pouvez désormais vous frotter personnellement aux sujets de parisiennes, avec une légère priorité aux maths 2 (maths CCIR), épreuve qui sert aux parisiennes mais aussi à l’EMLYON et à l’EDHEC et qui est en général légèrement plus accessible que la maths HEC/ESSEC (cela dépend des années !)

Dans tous les cas, construisez un tableau de suivi de vos annales, histoire de pouvoir suivre votre progression. De plus, nous vous mettons en garde contre « l’analite aigüe », cette pratique qui consiste à enchaîner les annales sans évaluer précisément les corrigés. Sachez qu’il vaut mieux prendre 6h pour faire une annale et étudier en détail son corrigé (et notamment la rédaction) que de passer 3h en bâclant 2 annales !

 

Géopolitique/Économie :

Dans cette matière également, vous êtes presque arrivés au bout de l’assimilation du nouveau cours. Mais puisque depuis le début de l’année, vous travaillez avec assiduité votre cours de deuxième année, autour des modules continentaux, nous vous conseillons de revenir dans un premier temps sur tout le programme de la première année, qui est plus lointain et dont un rafraîchissement ne peut qu’être bénéfice pour votre période de révision.

Si vous suivez nos conseils depuis et début de l’année et que vous utilisez un logiciel comme Interlex/Anki/ProVoc, cela ne devrait pas vous prendre beaucoup de temps. Dans le cas contraire, prévoyez un volume horaire plus important à cet effet…

Par la suite, revenez plus classiquement sur le programme de deuxième année, auquel vous devez être désormais familiers. Complétez ce travail par un suivi de l’actualité. Riche, elle vous permet de trouver une accroche récente pour tous les sujets ! N’hésitez pas à faire l’ensemble de nos quiz d’actualité récents et à lire l’ensemble des synthèses hebdomadaires postées sur le site.

Entraînez-vous également à effectuer de nombreux plans de dissertations (en 1h30) avec introduction et conclusion rédigée, mais aussi à faire des cartes (pour les ECS), afin de préparer l’épreuve de cartographie de l’ESCP. A cet égard, l’ouvrage Cartes en mains facilite grandement votre travail !

Pour les étudiants en voie économique, nous vous encourageons à lire cet article assez détaillé en cliquant ICI !

 

Culture générale

Votre principal travail consiste à revoir vos cours sur la parole afin de les maîtriser à la PER-FE-CTION. Ces cours, désormais très complets, vous permettent de comprendre déjà les principaux enjeux du thème. N’oubliez pas que sans compréhension globale, il sera impossible d’approfondir votre connaissance du thème pour espérer obtenir une note ne serait-ce que convenable. Vous avez pu le constater l’année dernière…

Sachez que la culture générale est négligée par de très nombreux candidats, qui privilégient le travail de matières réputées plus sûres, hypothéquant ainsi leur chance d’obtenir une bonne note dans une matière qui compte presque autant que la géopolitique ou l’ESH… Ne tombez pas dans le piège !

Inspirez-vous de bonnes copies pour parfaire votre style et mieux appréhender les exigences des concours. Consultez de bonnes copies, comme celle-ci !

Profitez-en aussi pour faire une ou deux contractions de texte et pourquoi pas une synthèse !

 

Langues

Si ce n’est pas déjà fait, commencez à réaliser des fiches de civilisation spécifiques à chaque thème avec dans chacune d’elle du vocabulaire, des données, des citations tiré d’ouvrages ou de la presse, ainsi que des belles phrases à apprendre par cœur. Cela vous sera utile aussi bien en essai aux écrits que durant vos épreuves orales !

Pensez également à faire de nombreuses annales, à la fois pour vous entraîner en traduction et en expression écrite.

 

Retrouvez tous nos conseils de méthodologie en cliquant ICI !

Mehdi Cornilliet

Mehdi Cornilliet Fondateur

20 ans, étudiant à HEC, ancien étudiant au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *