Gosha Rubchinskiy, le renouveau de la mode russe qui lance la tendance cyrillique Gosha Rubchinskiy, le renouveau de la mode russe qui lance la tendance cyrillique
Alors que les relations avec la Russie sont plutôt tendues sur le plan géopolitique, la tendance cyrillique et le style moscovite gagnent du terrain... Gosha Rubchinskiy, le renouveau de la mode russe qui lance la tendance cyrillique

Alors que les relations avec la Russie sont plutôt tendues sur le plan géopolitique, la tendance cyrillique et le style moscovite gagnent du terrain depuis 2014, notamment dans la mode.

Le designer russe le plus connu de la scène mode/sportswear haut de gamme est sans aucun doute Gosha Rubchinskiy. Il s’est lancé dans ce domaine avec plusieurs collections orientées streetwear, mettant à l’honneur des slogans communistes (ou orthodoxes) et la culture russo-soviétique des années 90. Il a gagné en popularité au cours des années 2010 et a ainsi travaillé dès 2012 avec Comme des Garçons, mais également avec Adidas, Reebok, Levi’s ou Burberry.

Étant très populaire en Occident, en particulier au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Pologne, il suscite l’admiration chez la jeunesse actuelle, orientée scène hip-hop et streetwear. Ainsi, il a inspiré toute une nouvelle tendance et a contribué à l’arrivée des Moscovites dans la mode. Il a ainsi influencé l’actuel directeur artistique de Balenciaga et créateur de Vetements, Demna Gvasalia (lui aussi issu de la sphère soviétique, étant d’origine géorgienne), qui a lancé des collections inspirées de l’atmosphère « postsoviétique » chez Vetements, avec un hoodie polémique arborant l’inscription « Va te faire enc**** » en russe.

Heron Preston, collaborateur et fondateur de la marque éponyme, et ami des célébrissimes Kanye West et Virgil Abloh, a également été influencé, incorporant ainsi des inscriptions en russe à ses créations. Mais cette tendance transparaît également dans les vêtements commercialisés par des chaînes de distribution comme Urban Outfitters ou Topman qui arborent également des inscriptions en russe.

Enfin, cette tendance soviétique/russe peut également être remarquée chez Travis Scott, aperçu arborant un tee-shirt à faucille et marteau, mais également sur sa paire d’Air Force One en collaboration avec Nike et dans son clip JackBoys, où l’on peut apercevoir le nom de son Label, Cactus Jack, en cyrillique.

Philippe Farnier

Actuellement en première année de CPGE ECS, au Lycée Janson de Sailly, j'ai auparavant étudié au Lycée International de Saint Germain en Laye. Lauréat du Concours Général des Lycées 2019 en langue russe.