BSB change d’épreuve de management-gestion BSB change d’épreuve de management-gestion
Contrairement à ce que nous avions mis dans notre tableau de coefficients du magazine Le Major numéro 5, que vous recevez actuellement dans vos... BSB change d’épreuve de management-gestion

Contrairement à ce que nous avions mis dans notre tableau de coefficients du magazine Le Major numéro 5, que vous recevez actuellement dans vos prépas, l’épreuve de management-gestion utilisée par BSB n’est pas celle ESC mais celle HEC. Pour nous excuser de notre erreur, nous avons donc donné la parole à Romain Casiez, Responsable du Développement et des relations avec les classes préparatoires de l’école.

 

 

L’interview de Romain :

Pourquoi avoir décidé de changer d’épreuve ?

À l’issue du concours 2018, BSB a intégré le top 15 SIGEM avec une progression de 5 places en 6 ans (en excluant les gains dus aux fusions) et une montée de la barre d’admissibilité à deux reprises depuis 2 ans. Cette dynamique de hausse de notre attractivité et de notre sélectivité auprès des préparationnaires devait se matérialiser et se poursuivre pour les années à venir, et nous avons fait le choix de ne pas uniquement nous limiter à une augmentation de la barre. Le passage sur l’épreuve HEC au détriment de l’épreuve ESC nous semblait donc naturel.

 

Quelles sont les grandes différences entre l’épreuve ESC et celle HEC ?

Afin de valider notre choix et dans notre optique d’échange et de proximité avec les enseignants des classes préparatoires, nous nous sommes rapprochés de plusieurs professeurs en ECT dont les retours nous ont permis, à juste titre nous le pensons, de nous tourner vers l’épreuve HEC, plus en phase avec les exigences et la dynamique de notre école. Il est ressorti de nos échanges que l’épreuve HEC permettait aux candidats de montrer des qualités qui nous intéressent. Enfin, les écoles du Top 15 ont, pour la plupart, choisi cette épreuve, et les rejoindre correspondait logiquement à nos résultats des dernières années.

 

BSB conçoit aujourd’hui l’épreuve de mathématiques ESC. Avec ce départ de l’épreuve ESC de management-gestion, l’école restera-t-elle conceptrice ESC à terme ?

Nous sommes profondément attachés à être et rester une école conceptrice d’épreuve, il n’a donc pas été envisagé de ne plus l’être pour celle de Mathématiques ESC. Nous avons d’ailleurs, en parallèle du changement d’épreuve en Management, rehaussé son importance en augmentant son coefficient au concours pour les ECT.

 

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.