ESH ESSEC 2016 – Analyse du sujet ESH ESSEC 2016 – Analyse du sujet
Voir le sujet d’ESH ESSEC 2016 : https://major-prepa.com/concours/inside-concours/esh-essec-2016/ Pour commencer voici quelques remarques: – C’est un sujet dont on parle beaucoup depuis 2010 –... ESH ESSEC 2016 – Analyse du sujet

Voir le sujet d’ESH ESSEC 2016 : https://major-prepa.com/concours/inside-concours/esh-essec-2016/

Pour commencer voici quelques remarques:

– C’est un sujet dont on parle beaucoup depuis 2010

– C’est donc un sujet que les profs de prépa un minimum sérieux ont fait bosser à leurs élèves

– On peut définir une guerre des monnaies comme  une situation où les pays instrumentalisent leur monnaie (ou les monnaies des “ennemis”), soit pour des intérêts nationaux (emploi, croissance), soit pour nuire à l’économie d’un autre pays ou encore pour des enjeux de puissance.

[sociallocker id=5757]

– On peut distinguer plusieurs objectifs: a) la compétitivité des biens et des services, b) l’attractivité d’un territoire ou celle des titres (actions/ obligations) et  c) une volonté délibérée de la part d’états ou de spéculateurs d’attaquer une monnaie particulière, de déstabiliser socialement voire politiquement une nation ou encore de remettre en cause le statut international d’une monnaie.

– La guerre des monnaies suppose une vision de l’économie et des échanges internationaux comme un jeu à somme nulle.

– Parmi les guerres des monnaies célèbres, on peut citer: celle de 1924 contre le franc, la guerre des dévaluations des années 1930 ou encore celle qui a commencé en 2010.

– Si on peut parler de guerre des monnaies, on doit s’interroger sur ce qui signifie une “paix” monétaire. Comme il n’y a pas tant de choses à dire sur la guerre des monnaies à proprement parlé, développer les aspects de la paix monétaire était un bon moyen de meubler. On pouvait donc parler de l’Union latine, de l’étalon-or, du système de Gêne et éventuellement de Bretton Woods. Le retour aujourd’hui à une paix monétaire est aussi intéressant: on peut s’interroger sur les reformes du SMI à mener. Faut-il un nouveau Bretton Woods? etc.

– Des graphiques comme la courbe en J étaient facile à caser.

 

Proposition de plan:

I) Pourquoi la guerre des monnaies ?

A) Spéculer contre un pays (franc en 1924)

B) Gagner en compétitivité prix et exporter son chômage (1930, 2010). courbe en J (attention: on peut parler de dévaluation seulement en changes fixes!)

 

II) Les dangers de la guerre des monnaies

A) Dilemme du prisonnier (VON NEUMANN), effet de représailles (SCITOVSKY)  et enlisement dans la crise.

B) La dévaluation n’est pas toujours un succès (condition de MARSHALL LERNER), cercle vicieux de la dévaluation.

 

III) Comment éviter la guerre des monnaies ?

A) Développer des institutions financières internationales (FMI) et mettre en place des accords monétaires internationaux.

B) Le besoin de réformes du SMI aujourd’hui (question de la monnaie internationale, lutter contre la spéculation etc…).
NB: un plan chronologique aurait aussi pu faire l’affaire

[/sociallocker]

 

 

Débattez du sujet avec les autres candidats ici : http://www.forum-commerce.com/viewforum.php?f=9&sid=8d4aad0be6ae0c52bd18411e9646cddc

 

Arnaud LABOSSIERE


Passé par HEC, Arnaud Labossière enseigne l’économie en classe préparatoire et sur Livementor. Il est l’auteur du manuel L’Essentiel de l’histoire économique (éd. Sonorilon), qui compte parmi les ouvrages les plus vendus de la catégorie. Il y analyse chacune des parties du programme d’ESH sous un angle à la fois historique et théorique, en distinguant pour chaque chapitre le XIXème siècle, le XXème siècle et l’actualité récente. Le manuel est structuré en paragraphes « prêts à l’emploi » pour la dissertation avec des couples théorie-exemple.

Arnaud Labossière est également le créateur de l’application KHUUBE, qui permet de ficher automatiquement ses cours.

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.