LV2 espagnol Ecricome : une erreur de sujet dans les centres de Nantes et d’Arcueil LV2 espagnol Ecricome : une erreur de sujet dans les centres de Nantes et d’Arcueil
Plusieurs témoignages semblent concorder pour évoquer une erreur de sujet dans un centre de Nantes (Lycée Saint Joseph du Loquidy), lors du passage de... LV2 espagnol Ecricome : une erreur de sujet dans les centres de Nantes et d’Arcueil

Plusieurs témoignages semblent concorder pour évoquer une erreur de sujet dans un centre de Nantes (Lycée Saint Joseph du Loquidy), lors du passage de l’épreuve de LV2 espagnol, pendant le concours Ecricome 2020. En effet, pour la version, les candidats ont reçu deux sujets distincts. Malheureusement, l’un d’eux n’était pas le bon. Un problème similaire a été constaté dans un centre d’Arcueil.

 

Au début de l’épreuve de LV2 espagnol d’Ecricome, les candidats hispanisants de ce centre d’examen se sont vu remettre le sujet ainsi qu’une annexe contenant une autre version. Les surveillants ont indiqué aux étudiants que la version à traiter était celle qui se trouvait sur l’annexe, avant de se raviser une heure plus tard : le bon sujet de version était bel et bien celui présent sur le sujet principal. Ils ont ainsi accordé une heure supplémentaire à tous ceux qui passaient cette épreuve, provoquant l’agacement des candidats sur place.

Cependant, ceux qui ont commencé par le thème n’ont pas été pénalisés et ont pourtant bénéficié d’une heure supplémentaire pour composer, provoquant ainsi une rupture d’égalité lors du passage de ce concours qui permet d’intégrer KEDGE BS, NEOMA BS, Rennes SB et EM Strasbourg BS.

A Arcueil, c’est au bout de 20 minutes que l’erreur de sujet a été constatée et rectifiée.

 

Vers une annulation de l’épreuve ?

Alors, faut-il s’attendre à ce que l’épreuve d’espagnol LV2 soit annulée au niveau national, et donc que tous les étudiants hispanisants doivent la repasser ? Prudence. Tout d’abord, l’information n’a pas encore été confirmée par Ecricome, bien que plusieurs sources indépendantes relatent cet incident. Par ailleurs, si ce couac se confirme, il n’est pas certain qu’Ecricome considère qu’il s’agit d’une rupture d’égalité de nature à imposer que l’épreuve soit repassée. Enfin, les concours de cette année sont exceptionnels à plus d’un titre, et il sera sans doute très difficile d’imposer aux étudiants une date de passage ultérieure si cela s’avérait nécessaire.

Néanmoins, il faut rappeler que cela s’est déjà produit en 2018, en raison d’une erreur de distribution du sujet de maths EDHEC dans un centre d’examen clermontois.

 

On vous en dit plus dès qu’on a du nouveau. D’ici là, bon courage et consultez notre page Inside concours !

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa