LV1 Allemand Ecricome 2020 – Analyse du sujet LV1 Allemand Ecricome 2020 – Analyse du sujet
Le sujet de LV1 Allemand Ecricome 2020 est disponible. Voici l’analyse du sujet ! Deuxième round pour l’Allemand Ecricome, cette fois-ci c’est à votre... LV1 Allemand Ecricome 2020 – Analyse du sujet

Le sujet de LV1 Allemand Ecricome 2020 est disponible. Voici l’analyse du sujet !

Deuxième round pour l’Allemand Ecricome, cette fois-ci c’est à votre tour chers LV1! 

Pour le thème et la version, les concepteurs ont misé sur l’actualité brûlante lors de la conception des sujets et des thèmes « classiques » pour les germanistes.

 

Version 

 

Contrairement au sujet LV2, si la version est longue, elle ne présente pas de difficulté particulière. Le sujet est clair -le regain en importance de la langue allemande- et le style limpide (le fait que le texte extrait soit journalistique aide). 

Le vocabulaire ne pose a priori pas non plus de difficulté, les structures employées sont classiques et le seul mot qui pouvait éventuellement poser problème est gentiment traduit par les concepteurs.

Dans le premier et le deuxième paragraphes: pas de difficulté spéciale à signaler, il faut simplement rester vigilant sur l’ordre des propositions et le déroulé est naturel. Un peu de vocabulaire : “der Schlüssel zur Integration sein”= être la clé pour s’intégrer ; “die Aufmerksamkeit” = l’attention ; “streitig machen” = supplanter, évincer.

De même, la structure du troisième paragraphe est claire, le seul mot pouvant éventuellement être difficile est traduit. Attention “der Rückgang” signifie le recul (il fallait éviter ici un contresens). “sich etwas schämen” = avoir honte de.

Pas de difficulté majeure sur la fin, il faut simplement être vigilant sur l’emploi des temps. Un mot peut-être : “sinngemäß”= en substance. 

 

Thème

 

Le thème, également journalistique, est peut-être plus court, mais également plus technique. Certaines phrases sont légèrement alambiquées et le vocabulaire pouvait parfois donner du fil à retordre au candidat (rassurez-vous, une jolie périphrase pouvait vous tirer dignement d’affaire). De même, le candidat devait être vigilant sur le temps des verbes et la conjugaison. 

Pour le premier paragraphe, que tu ais eu besoin de recourir à des périphrases ou non -par exemple “s’est empressée de faire part” pouvait être éventuellement traduit par “s’est rapidement exprimée”-, il fallait faire attention aux structures et à bien garder le bon ordre des termes. Un peu de vocabulaire “bonne humeur”= gute Laune (oder Stimmung) ; “affluer”= ankommen ; “annoncer” = ankündigen ; “baisemain”=”Handkuss” ; “rendre hommage”= würdigen.

Le dernier paragraphe ne présentait pas de difficulté grammaticale inabordable si l’on fonctionnait méthodiquement, mais encore une fois, certaines expressions pouvaient demander astuce et contournement. Un peu de vocabulaire: “Commémoration du débarquement en Normandie” = Gedenken an die Landungen in der Normandie ; “Avoir le sens de l’histoire” = einen Sinn für Geschichte haben.

 

Essais

 

Les deux sujets proposés étaient finalement assez généraux. Si l’Allemagne est concernée et pouvait servir d’exemple pour appuyer les propos du candidat, ce dernier devait a priori adopter une vision et une réflexion plus larges.

Le premier sujet invitait le candidat à se demander si l’économie de marché et la solidarité étaient compatibles. Un vaste sujet qui demandait un avis argumenté et illustré d’exemples. 

Le deuxième sujet invitait le candidat à définir ce qui rend une ville attractive, sujet très classique et intemporel. Encore une fois, une réponse argumentée et illustrée était attendue -attractive pour quelles raisons? quels éléments jouent et pourquoi selon le candidat- mais il n’y avait pas de bonne ou mauvaise réponse. 

 

En espérant que tu aies pu donner le meilleur de toi-même, force et honneur pour la suite, rien n’est encore joué!!

 

Retrouvez toute l’actualité des concours dans notre rubrique Inside Concours

Astrid Plonquet

Après trois années de préparation dans une prépa parisienne, j'ai intégré l'ESSEC où je suis élève en troisième année . Bien qu'ancienne S, mes matières de prédilection sont plutôt littéraires : il s'agit de la géopolitique, de la CG et de l'Allemand !