LV1 Espagnol Ecricome 2020 – Analyse du sujet LV1 Espagnol Ecricome 2020 – Analyse du sujet
Le sujet de LV1 Espagnol Ecricome 2020 est disponible, découvre son analyse ci-dessous.   La version Le sujet est tiré du traditionnel El Pais.... LV1 Espagnol Ecricome 2020 – Analyse du sujet

Le sujet de LV1 Espagnol Ecricome 2020 est disponible, découvre son analyse ci-dessous.

 

La version

Le sujet est tiré du traditionnel El Pais. La version a paru plutôt simple aux candidats ; certains mots de vocabulaires, que vous pouvez trouver ici, ont pu poser quelques difficultés.

La boina = le béret

Ladeada (ici) = penché, incliné

Yerno = gendre

Prolijos = verbeux / rédigés avec soin

Thème

Le sujet, issu du Monde, était quelque peu ardu. Les candidats ont du traduire avec soin les adjectifs numéraux (ce qui peut poser des difficultés). Certaines expression ne devaient pas être traduites littéralement : « attirer les regards » aurait pu être rendu par exemple par « llamar la atención».

Essais

Les deux sujets d’essai LV1 espagnol du concours Ecricome 2020 étaient particulièrement intéressants, et tous les deux tournés vers l’Amérique Latine, voici leur analyse :

Sujet 1 sur la pauvreté en Amérique Latine

Il pouvait être intéressant de remettre cette phrase dans son contexte : elle a été prononcée par la présidente de la CEPALC, une organisation qui a promu dans les années 1960 le développement par l’ISI (l’Industrialisation par Substitution aux Importations). Cette stratégie n’a d’ailleurs pas vraiment fonctionné. L’Amérique Latine en paie toujours les conséquences aujourd’hui. Les tensions sociales qui sont apparues ces dernières années (que ce soit au Vénézuela ou au Chili) témoignent d’une défiance envers les gouvernements en place, et du manque de mesures sociales. Il pouvait également être pertinent d’évoquer les inégalités criantes qui existent dans cette région du monde.

Sujet 2 sur le Costa Rica

Surnommée la « Suisse de l’Amérique Latine », le Costa Rica fait figure d’exception dans le continent. Pionnier dans le développement durable, il a été le premier pays du monde à créer un label de tourisme durable pour l’hébergement. Il a annoncé en 2019 son ambition de devenir neutre en émissions de CO2 d’ici 2050.

Ce sujet pouvait sembler un peu étrange dans la mesure où le Costa Rica est déjà un modèle pour le continent en matière d’écologie. On pouvait alors questionner la capacité de certains pays à réussir à adopter un modèle pareil. Si l’Argentine a fait de ses réserves naturelles, notamment avec les chutes d’Iguazú des hauts lieux touristiques et respectueux de l’environnement, d’autres n’ont pas réussi à conserver un tel modèle. On pouvait à cet égard citer l’échec de l’initiative « Yasuni ITT » en 2013, qui visait à protéger cette zone de l’Amazonie équatorienne.

Retrouve toute l’actualité des concours dans notre rubrique Inside Concours

Ysaline Bortone-Bouvet

Etudiante à HEC Paris