LV1 Espagnol Ecricome 2021 – Analyse du sujet LV1 Espagnol Ecricome 2021 – Analyse du sujet
Après avoir planché de longues heures, retrouve ci-dessous notre analyse du sujet d’Espagnol LV1 du concours Ecricome 2021. Tu peux consulter le sujet en... LV1 Espagnol Ecricome 2021 – Analyse du sujet

Après avoir planché de longues heures, retrouve ci-dessous notre analyse du sujet d’Espagnol LV1 du concours Ecricome 2021. Tu peux consulter le sujet en cliquant ici !

 

Version

On note la présence d’un titre, attention à ne pas oublier de le traduire. Cette version est assez difficile, dans la mesure où elle regorge d’expressions idiomatiques, que l’on parvient à deviner ou non. La grammaire n’est pas très compliquée, en revanche le vocabulaire a pu poser problème. 

 

Pièges et difficultés notables :

  • “por medio mundo” se traduit par “à l’autre bout du monde”
  • “guinda del pastel” : sans savoir ce que “guinda” signifiait, on pouvait deviner que cela voulait dire “cerise sur le gâteau”. 
  • “se había pasado un poco” : cette expression n’est pas facile à traduire. Elle renvoie au fait que c’est excessif, que c’est un peu trop. 
  • “marear la perdiz” : il s’agit d’une expression idiomatique, signifiant “noyer le poisson”. Pour l’anecdote, “marear” signifie “donner la nausée”, et “una perdiz” est une “perdrix”.
  • “a noticias de tercera” pouvait se traduire par “en troisième page”.

 

Thème

Le thème est un extrait d’un article du Monde, ce qui signifie que le vocabulaire utilisé est courant, et que les tournures de phrases demeurent relativement simples. Il n’y a pas de difficulté grammaticale notable, le principal enjeu est de connaître les mots de vocabulaire employés. L’article porte sur les changements politiques en Amérique Latine : il n’est donc pas surprenant de rencontrer du vocabulaire politique et économique classique, comme “néolibéralisme” (neoliberalismo), “baisse des salaires” (descenso de los sueldos), “inflation” (inflación), “pauvreté” (pobreza), “chômage” (paro), “inégalités” (desigualdades), “hégémonie néolibérale” (hegemonia neoliberal), “matières premières” (materias primas), “défaite” (derrota),…

 

Pièges et difficultés notables :

  • “qui s’est traduite” : attention au prétérit irrégulier de traducir
  • utilisation du “on” dans “par ce que l’on a appelé une vague rose”, que l’on peut traduire par “lo que llamaron”

 

Expressions écrites

  1. La première proposition d’expression porte sur un sujet en prise avec l’actualité, celui des changements politiques en Amérique Latine, et plus particulièrement au Chili. En effet, de nombreux troubles et manifestations ont secoué le Chili ces deux dernières années (notamment avec l’augmentation du prix du ticket de métro). C’est un sujet assez classique qui permet non seulement de vérifier si le candidat suit l’actualité en Amérique Latine, mais aussi s’il est capable de porter un regard critique grâce à ses connaissances historiques.
  2. Ce sujet est davantage porté sur la société dans son ensemble. Il s’agit d’une question de réflexion sur la société d’aujourd’hui, la place des réseaux sociaux et des fausses informations. (On pourrait retrouver un tel sujet dans une épreuve d’anglais par exemple).

 

 

 

Retrouve toute l’actualité des concours dans notre rubrique Inside Concours Ecricome 2021

Toute la Team Major prépa continue de t’accompagner pour toute la durée des concours et te souhaite bon courage !! 🙂

Solène Lévy