Derniers conseils avant l’épreuve de géopo ESSEC 2019 Derniers conseils avant l’épreuve de géopo ESSEC 2019
Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de géopo ESSEC 2018. Y figurent les... Derniers conseils avant l’épreuve de géopo ESSEC 2019

Afin de préparer au mieux les épreuves, Major-Prépa te propose une fiche te permettant d’apprivoiser au mieux l’épreuve de géopo ESSEC 2018. Y figurent les sujets des dernières années, un condensé de ce que disent les rapports de jury ainsi que des conseils pour cartonner le jour J ! Vive la géopo et bon courage !

 

Sujets de géopo ESSEC des dernières années

2018 : La construction européenne confrontée à la question de la nation (1951-2018)

2017 : Le développement de l’Afrique à l’épreuve de la guerre (des années 1960 à nos jours)

2016 : La construction européenne face aux défis de la Méditerranée et du monde méditerranéen (1957-2016).

2015 : Nourrir la planète : exigences paradoxales et nouvelle « géopolitique de la faim », de la chute du mur de Berlin à nos jours.

2014 : L’industrie, un enjeu majeur au carrefour des problématiques de la mondialisation contemporaine.

2013 : Les Etats-Unis changent : les mutations structurelles de l’économie et de la société américaine et leurs conséquences géopolitiques, de 1991 à nos jours.

2012 : Croissance, puissance et développement durable : quelles corrélation et implications pour les grands pays et groupes de pays du monde ?

2011 : La France et les Français face aux grands défis économiques et géopolitiques des trente dernières années.

2010 : Quels rôles pour l’Union européenne dans la mondialisation et le jeu des puissances ?

 

Ce que disent les rapports de jury de géopo ESSEC

« Au-delà des bonnes copies présentant une vision complète de la question, le jury a cherché à valoriser les candidats qui, sans traiter le sujet dans toutes ses dimensions, ont su à un moment donné, amorcer une réflexion personnelle sur le fond des choses, même si elle n’aboutissait pas autant qu’on l’aurait voulu. Dans ces conditions, l’épreuve, assez sélective a joué son rôle dans le concours en favorisant ceux de nos candidats qui avaient travaillé, renforcé leur culture et exercé leur capacité de réflexion. » (2017)

« La qualité de l’introduction était, comme toujours, déterminante. » (2015)

« L’oubli trop fréquent de la dimension géopolitique, quand celle-ci n’est pas explicite dans l’intitulé du sujet, interroge et inquiète. » (2014)

« Les candidats doivent éviter les jugements à l’emporte-pièce, les diatribes politiques, les imprécations moralisatrices. » (2012)

« La majorité des copies souffrent moins d’un manque de savoir que d’un grave déficit de réflexion. La propension à préférer déverser des « connaissances » désordonnées […] plutôt que de serrer le sujet de près pour le traiter correctement, a augmenté la proportion des notes médiocres. » (2011)

« L’exemple ne doit pas être un simple élément de récit, mais un argument démontrant l’idée qui le précède » (2011)

« Il faudrait que les candidats comprennent la différence entre contenu exact et contenu pertinent. Tel est l’enjeu intellectuel de l’introduction de la dissertation. » (2010)

« Chaque copie a été et sera évaluée en fonction de trois critères : la richesse du contenu, c’est-à-dire la quantité et la précision des connaissances, mais la dissertation n’est pas une récitation jaugée au poids ; la qualité de la réflexion : une succession de faits juxtaposés ne fait pas une pensée pertinente et argumentée ; la cohérence interne du fil conducteur : les enchaînements logiques des parties et sous-parties constituent la trame de la démonstration, annoncée dans l’introduction. » (2010)

 

On révisera

  • Tout le programme, mais sans trop en faire sur l’Europe : il est impossible de prédire le sujet, mais au vu du sujet 2018 on peut penser que ce continent ne fera pas l’objet d’un sujet en 2019, ou alors dans un ensemble plus large.
  • Les articulations entre les parties du programme : l’ESSEC affectionne particulièrement les sujets transversaux, ou du moins les sujets concernant plusieurs espaces à la fois.

 

Conseils pour cartonner le jour J

  • L’intitulé du sujet est souvent complexe voire alambiqué : ne pas se laisser embrouiller et cerner l’essentiel pendant la construction de votre réflexion.
  • Un introduction claire et concise en mettant bien en évidence les enjeux du sujet, sans pour autant commencer à le traiter : il s’agit de montrer au correcteur que vous avez compris ce sur quoi il faut réfléchir.
  • Une problématique et un plan clair, pas trop complexes, sans être simplistes : vous vous y retrouverez mieux et le correcteur aussi (d’autant qu’il ne fera pas trop d’efforts pendant les 15 minutes- maximum- qu’il consacrera à votre copie).

Note cet article

Clique sur la note que tu souhaites donner !

Note moyenne / 5. Nombre de votes

Mehdi Cornilliet Fondateur

Ancien étudiant à HEC Paris après une prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.