EN DIRECT – Les barres d’admissibilité 2021 (BCE et ECRICOME) EN DIRECT – Les barres d’admissibilité 2021 (BCE et ECRICOME)
Alors que les résultats d’admissibilité 2021 sont révélés au fur et à mesure par les écoles post-prépa affiliées aux concours BCE et ECRICOME, se... EN DIRECT – Les barres d’admissibilité 2021 (BCE et ECRICOME)

Alors que les résultats d’admissibilité 2021 sont révélés au fur et à mesure par les écoles post-prépa affiliées aux concours BCE et ECRICOME, se pose désormais la question de connaître la valeur des barres d’admissibilité de ces différentes écoles. Dans cet article, nous allons répertorier l’ensemble des barres d’admissibilité 2021 des écoles post-prépa.

 

Pourquoi s’intéresser aux barres d’admissibilité 2021 ?

L’an passé, la notion de barre d’admissibilité avait été rendue caduque par l’annulation des épreuves orales du fait du contexte sanitaire. Après une année de disette, les prépas renouent donc avec les sacrosaintes barres d’admissibilité.

La barre d’admissibilité d’une école est tout simplement une note (qu’on peut ramener sur 20 par commodité) à partir de laquelle un candidat est déclaré admissible, ce qui lui confère le droit de se rendre aux oraux afin de tenter de convertir cette admissibilité en admission définitive.

Cette barre d’admissibilité est fixée chaque année par les écoles : l’idée pour elles est de déterminer le nombre de candidats qu’elle souhaite voir admissible et, par opposition, la part de candidats qui sont éliminés. C’est un enjeu majeur pour ces écoles, car la barre d’admissibilité est donc le reflet de la sélection aux écrits ; un signal forcément très scruté par les prépas. D’un autre côté, avoir une barre trop haute (et donc sélectionner trop peu de candidats pour l’oral) expose l’école au risque qu’un nombre insuffisant de candidats choisissent d’intégrer l’école à l’issue des vœux SIGEM.

Fixer une barre d’admissibilité est donc un choix des plus périlleux pour les écoles. Si on revient aux considérations des prépas, la barre d’admissibilité ne permet pas seulement de savoir si on est admissible ou pas, mais aussi de connaître son «avance» à l’écrit et donc ses chances d’être admissible.

En effet, l’admission finale dépend de la somme des notes de l’écrit et de l’oral (avec les coefficients des différentes épreuves appliquées). Vos notes de l’écrit compte donc toujours à la fin ! Heureusement, la majorité des écoles éliminent assez peu de candidats aux oraux, et les coefficients sont assez importants : il est donc tout à fait possible d’être admis dans une école, même en étant très limite sur la barre d’admissibilité. Même HEC Paris, qui est l’école qui élimine (en proportion) le plus de candidats entre l’admissibilité et l’admission, consacre 36 des 66 coefficients aux oraux : tout n’est pas joué donc !

 

Les barres d’admissibilité 2021 des écoles post-prépa

Ce tableau est amené à être régulièrement actualisé au fur et à mesure des informations qui nous parviennent !

À noter que l’EM Strasbourg BS et Rennes SB sont passées de la BCE à Ecricome, les barres d’admissibilité 2019 ne sont donc plus pertinentes.

Les nombres précédés de « > » ou « < » sont des estimations et ne constituent pas les barres exactes !

 

École Barre d’admissibilité  2021 Barre d’admissibilité 2019 Variation
HEC Paris > 14,18 14,08
ESSEC BS > 13,75 et < 13,80 13,58
ESCP BS > 13,17 13,07
emlyon bs > 12,27 & < 12,5 12,65
EDHEC BS > 12,39 12,36
Audencia BS 10,5 11,45
Grenoble EM < 10,05 10,9
NEOMA BS /* 10,36*
SKEMA BS 10,0 9,6
Toulouse BS < 10,43 9,22
KEDGE BS /* 9,52*
Rennes SB /* changement de banque
Montpellier BS / 8,40
IMT-BS < 7,83 7,1
Burgundy SB 6,2 7,6
EM Strasbourg /* changement de banque
ICN BS < 7,69 5
Excelia BS 6,5 7,2
EM Normandie < 7,96 7
INSEEC < 8,16 6,7
ISC Paris / 5
ESC Clermont / 5,7
SCBS / 5,72
Brest BS / 5

 

* On rappelle que les notes de la banque Ecricome et BCE ne sont pas comparables !

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa