LV2 Anglais CCIR 2016 – Analyse du sujet LV2 Anglais CCIR 2016 – Analyse du sujet
Découvrez le sujet de LV2 Anglais CCIR 2016 : https://major-prepa.com/concours/inside-concours/lv2-anglais-ccir-2016/   Ce sujet n’était pas si facile pour un sujet de LV2. Même s’il... LV2 Anglais CCIR 2016 – Analyse du sujet

Découvrez le sujet de LV2 Anglais CCIR 2016 : https://major-prepa.com/concours/inside-concours/lv2-anglais-ccir-2016/

 

Ce sujet n’était pas si facile pour un sujet de LV2. Même s’il ne posait pas de difficulté insurmontable, il appelait pourtant une certaine vigilance. Sa longueur et ses quelques pièges pouvaient faire rétrograder dans les classements les candidats bien préparés.

 

Les traductions

Le thème

 

Quelques remarques sur les points de grammaire soulevés par le sujet :

– Il faut bien penser à faire l’inversion à la fin d’une question ou d’une remarque dans le discours direct.

– Les regards dont il est question font appel au vocabulaire de « look » (« with a look », « he looked up his orange », « to come accross his look »)

– En principe, l’imparfait en Français doit se rendre avec un past continuous en Anglais

[sociallocker id=5757]

Quelques astuces de vocabulaire pour être plus à l’aise dans la traduction :

  • « secouer la tête » = « to nod one’s head »
  • « fauteuil » = « armchair »
  • « le vide » = « the void »
  • « peler » = « peeling »
  • « impeccablement » = « flawlessly »
  • « à travers le monde » = « throughout the world »

 

Quelques remarques de civilisation impliquées par le sujet :

– Pour plus de commodité, il est possible de traduire « épouse » par « the wife of »

– Kent est une marque de cigarettes au Royaume-Uni

 

La version

Pour les tournures de phrases, peu de difficultés devaient être signalées dans le sujet :

– Attention, « être sur le point de + infinitif » = « to be about to + inf »

– Il y avait une expression idiomatique « to gird your loins » = « se préparer à l’action » ou « s’armer de courage »

– De la même manière « she is looking her age » signifiait « elle n’est plus toute jeune » ou « elle affiche le poids des ans »

 

Plusieurs tournures idiomatiques ou mots de vocabulaire pouvaient donner lieu à

  • « to fetch someone » = « chercher quelqu’un »
  • « a prospect over » = « une vue sur »
  • « beforehand » = « au préalable »
  • « to turn into » = « se tranformer en »
  • « ordeal » = « une épreuve »

 

Expression écrite

Les deux sujets de dissertations, ancrés dans l’actualité récente, pouvaient permettre aux candidats bien informés de briller en fin de copie en exposant leurs qualités d’argumentation.

 

Synthèse guidée de l’article

Cette question était des plus classiques puisqu’elle demandait de lister les avantages et les inconvénients de l’intelligence artificielle selon l’auteur. Le seul piège pouvait consister à restituer une interprétation personnelle de l’article ce qu’il convenait d’éviter par une vigilance accrue.

 

Pour les avantages :

– Diminution des risques liés à l’activité humaine (conduite, spéculation)

– Augmentation de nos capacités spirituelles

 

Pour les inconvénients :

– Risque pour la machine de se retourner contre son créateur

– Questions éthico-légale de responsabilité à trancher

– Besoin de maîtriser le processus de création et d’usage des données qu’elles engendrent

 

Expression d’une opinion personnelle

 

Cette question figure désormais au frontispice des questions classiques d’éthique contemporaine. Pour la traiter en Anglais, il n’est nul besoin d’évoquer les avertissements anciens du mythe de Prométhée ni de retracer la généalogie du mythe du Golem dans le judaïsme. Il suffit simplement de rappeler que les nouvelles technologies connaissent un développement incontrôlé et rapide. Or, l’intelligence artificielle est susceptible d’être riche de vertus ou de vices si les hommes ne parviennent pas à encadrer son développement. Les œuvres de fiction, comme I Robot de Proyas, ou les percées réelles, comme la victoire de l’algorithme Deep Mind Alpha Go contre Lee Sedol, nous avertissent du risque associé à l’intelligence artificielle. Cette dernière risque de dépasser l’intelligence humaine pour nous anéantir. Loin de s’en lamenter piteusement, les meilleures copies auront sans doute prôné un encadrement intelligent de cette intelligence, au besoin avec les « Trois Lois de la Robotique » d’Isaac Aasimov. Encore une fois, la considération des savants pour les hommes de lettres est le meilleur garde-fou pour l’humanité.

[/sociallocker]

En débattre sur le forum ici : http://www.forum-commerce.com

 

Matthieu ALFRE

Ancien élève du Lycée Kléber de Strasbourg, Matthieu Alfré est aussi titulaire de trois diplômes de master : HEC Paris, Sciences Po Paris et la Sorbonne. Au terme de ses études, il part autour du monde en solitaire pendant deux ans dans le cadre du projet « Faire de sa vie une aventure ». Aujourd’hui, il a fait le choix de se consacrer à ses passions qui sont l’éducation et l’aventure.

Mehdi Cornilliet Fondateur

Ancien étudiant à HEC Paris après une prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.