Management-gestion Ecricome 2021 – Analyse du sujet Management-gestion Ecricome 2021 – Analyse du sujet
Pour en finir avec les concours Ecricome 2021, les ECT ont eu le droit à l’épreuve Management et Science de Gestion. Cette épreuve a... Management-gestion Ecricome 2021 – Analyse du sujet

Pour en finir avec les concours Ecricome 2021, les ECT ont eu le droit à l’épreuve Management et Science de Gestion. Cette épreuve a un coefficient de six pour les écoles de la banque Ecricome. Major-Prépa, comme chaque année, te propose une analyse du sujet pour t’entraîner ou te rassurer sur ta copie !

Si tu n’as pas encore vu le sujet, tu peux le trouver ici !

Tu peux également retrouver les informations sur le concours Ecricome dans la rubrique  Inside Concours Ecricome 2021. 

Cette année, Major-Prépa t’accompagne tous les jours pendant les concours ! Retrouve le Live Inside Concours à midi et à 17h30 tout au long des concours Ecricome. Le lien de l’Inside Concours de ce jour :

L’analyse

Le sujet en général :

Sur la forme, un sujet qui ne sort pas de l’ordinaire, aucune surprise de ce côté là. Il est composé des 3 questions à développer (notamment à l’aide du document théorique) et des 6 justifications. Attention à bien gérer son temps sur les affirmations qui doivent prendre 5 minutes chacune !

Sur le fond, que des questions qui retracent des choses abordées dans le programme. Parmi ces questions, à mon sens, 2 d’entre elles pouvaient te déstabiliser : celle sur les données (sujet d’actualité mais que les candidats n’aiment généralement pas) et celle sur le salaire (difficile de répondre à une affirmation comme celle-là).

Partie 1 : Analyse du cas

La question 1 sur les modalités de croissance impliquait de parler, selon tes connaissances de cours, de la croissance externe, interne ou conjointe et de la justifier. Il fallait aussi évoquer les clés d’un développement rapide à l’international puisqu’il s’agit du sujet des documents théoriques que l’on te demande explicitement d’utiliser dans cette question. Tu devais montrer comment Kyriba a su ou n’a pas su le faire correctement et le justifier à l’aide des arguments avancés dans les différentes annexes.

La question 2 était la question calculatoire du sujet, rien de difficile au niveau des SIG à calculer. À l’inverse ce qui pouvait être compliqué, surtout si tu ne les avais pas en tête, était de trouver des ratios et indicateurs pertinents pour souligner l’importance des ressources humaines qualifiées. On observe que les charges de personnel augmentent d’une année à l’autre : tu pouvais utiliser cet axe d’entrée ainsi qu’utiliser un ratio tel que charges de personnel/EBE ou charges de personnel/résultat.

La question 3 était déplaisante à première vue puisqu’elle fait référence aux données, au stockage, au système d’information, etc. Pourtant, il s’agissait de présenter les avantages et les limites de ce stockage, quelques arguments sont déjà donnés dans les annexes donc il te suffisait simplement de trouver 2 ou 3 arguments de plus qui pouvaient se différencier des autres candidats. Il fallait notamment s’appuyer sur l’annexe 4.

 

Partie 2 : Justification d’affirmations

Dans le cas de l’entreprise :

La question 1 s’appuyait sur l’annexe 2 principalement puisque vous n’aviez pas d’autres documents comptables (pas de bilan) qui pouvaient apporter des informations chiffrées sur le besoin en fonds de roulement. Donc il fallait expliquer dans quelle mesure les services de l’entreprise pouvaient ou ne pouvaient pas faciliter cette gestion.

La question 2 s’appuyait sur la relation de Kyriba avec ses clients et plus globalement avec ses parties prenantes. On pouvait donc ici citer les théories des parties prenantes et justifier quel type de relation elle mettait donc en place avec ses clients.

La question 3 portait sur l’analyse des coûts, tu devais justifier ce qui fait l’objet d’un coût fixe en temps normal et comment Kyriba gère et organise ses coûts fixes, c’est-à-dire démontrer pourquoi elle aurait raison ou non de considérer que les composantes technologiques du système d’information sont ou ne sont pas des coûts fixes.

 

En général :

La question 1 était une question sur le marketing et plus précisément sur une des dimensions des 4P. Tu devais expliquer en quoi les deux types de communication étaient totalement différents. Dans ce genre de questions c’est à toi d’évaluer quel parti tu souhaites prendre mais je t’aurais conseillé de dire que ni l’une ni l’autre ne peuvent substituer à l’autre.

La question 2 était selon moi un peu piège, on ne voit pas très bien l’intention des correcteurs derrière cette question… Je pense que tu pouvais la nuancer parce que le diplôme que l’on a détermine sans aucun doute le salaire que l’on va avoir, néanmoins il y a bien plus que les diplômes : les qualifications, les expériences professionnelles et personnelles, les certifications, etc. Toutes ces compétences peuvent inciter un employeur à repenser votre salaire à l’embauche.

La question 3 reprend un classique vu dès le début de la première année : la matrice BCG. Ce que tu devais faire ici était d’expliquer quels types de DAS peuvent ou ne peuvent pas financer un autre et le justifier à l’aide des noms et explications donnés par la matrice.

Pour conclure, je pense que c’était un sujet qui était tout à fait réalisable dans le temps imparti. Attention à ne pas s’égarer sur certaines questions pour avoir le temps de finir le sujet… Ce sera la même chose pour BCE puisque les sujets sont globalement longs, bonne révisions pendant ces quelques jours !

 

Agathe Daviet

Étudiante à emlyon Business School après une CPGE ECT au lycée Chevrollier.