Maths ESCP ECT 2021 – Analyse du sujet Maths ESCP ECT 2021 – Analyse du sujet
Les maths ESCP sont une épreuve importante pour les ECT ! L’épreuve est très difficile par rapport aux autres épreuves de maths en ECT,... Maths ESCP ECT 2021 – Analyse du sujet

Les maths ESCP sont une épreuve importante pour les ECT ! L’épreuve est très difficile par rapport aux autres épreuves de maths en ECT, mais il est tout de même possible d’avoir une très bonne note ! En effet, il n’est pas nécessaire de finir le sujet pour avoir 20 (comme dans la plupart des épreuves de maths !). Retrouve dans cet article l’analyse du sujet de maths ESCP 2021 pour les ECT !

Rejoins nous en live midi et soir ce vendredi pour un débrief des épreuves du jour :

Analyse du sujet

Exercice 1 :

Le premier exercice était très abordable, notamment le début avec des calculs de matrice et leurs valeurs/vecteurs propres. Les résultats étant donnés, il était facile de vérifier si on avait juste. Il fallait bien penser à réutiliser les relations entre les matrices(JP=PD…). La troisième partie de cet exercice demandait de programmer une matrice 3a) et de bien en comprendre les mécanismes 3b).

 

Exercice 2 :

Le deuxième exercice mêlait probabilité et intégrales. Un exercice un peu plus dur car l’apparition de lambda dans l’intégrale pouvait déstabiliser. Mais la question 1b), qui était une question de cours permettait de facilement récupérer des points.

La deuxième partie était compliquée à réaliser si la première question de l’exercice n’avait pas été réussi. Mais si la première question avait été comprise, la suite en découlait aisément. On termine par une IPP et la primitive de f(x) qui était facilement réalisable si on a bien le cours en tête.

 

Exercice 3 :

La première question démarre avec deux calculs de limite qui permettaient de montrer que f est dérivable. Ensuite il est possible de faire la dérivé, puis l’étude du signe et la variation. Le tout pour réaliser le tableau de variation. Les calculs de limite se poursuivaient dans la troisième partie avec une limite plus complexe qui est indispensable pour résoudre les 2 questions qui suivaient. Dans la fin de l’exercice, vient s’ajouter les suites avec une récurrence accessible. Il faut ensuite programmer la suite dans un programme donné. Et pour finir, le calcul d’une somme s’impose pour déterminer la divergence de la suite.

 

Exercice 4 :

Un dernier exercice sur les probabilités est très accessible. Il n’y a aucune loi à donner, seulement des calculs de probabilité avec les formules habituelles. Une récurrence s’impose pour la 3b) qui peut paraître compliquée, mais si les questions précédentes ont été faites sans soucis, la récurrence était une banalité. Finalement, le calcul de l’espérance est demandé avec sa limite. 

 

Pour conclure, c’est un sujet très différent de l’année dernière, uniquement proche pour la partie sur les intégrales. Cependant, l’ESCP est restée fidèle à ses habitudes en proposant des exercices qui mélangent suite, probabilité, intégrales et fonctions. Mais on remarque un sujet légèrement moins long qu’en 2020 et malgré tout plus abordable.

 

Retrouve le sujet ici.

Suis toute l’actualité du concours BCE dans la rubrique Inside Concours BCE 2021 !

 

Valentin Laugeois

Etudiant à Skema Lille après une prépa ECT au lycée Jean Perrin (Marseille).