Oraux de Chinois – Tout ce qu’il faut savoir Oraux de Chinois – Tout ce qu’il faut savoir
Les écrits approchent à grands pas et il vous faut déjà penser à l’après : les oraux de langues, notamment celui de Chinois. Voici un... Oraux de Chinois – Tout ce qu’il faut savoir

Les écrits approchent à grands pas et il vous faut déjà penser à l’après : les oraux de langues, notamment celui de Chinois. Voici un rappel du déroulement de l’épreuve et quelques conseils à appliquer pendant l’année pour gérer le jour des oraux !

Déroulement

L’extrait ci-dessous est extrait du guide étudiant d’Audencia et décrit le déroulement des oraux de langues de la plupart des écoles de commerce :

« Le candidat dispose de 20 minutes de préparation durant lesquelles la prise de note est autorisée. Le support proposé au candidat est un texte extrait de la presse étrangère, pouvait porter sur des thèmes très divers : actualité économique, sociale, politique, culturelle et problème de société.

L’interrogation du candidat [20 minutes] se déroulera en deux parties d’une durée à peu près équivalente »

Buts de l’épreuve

Tester :

  • Le degré de compréhension du texte
  • La capacité à s’exprimer librement
  • Les connaissances culturelles sur la Chine
  • La capacité à structurer sa pensée

Quelques conseils

  1. La gestion du temps

Toujours garder un œil sur sa montre et s’entraîner dans les mêmes conditions que l’épreuve pour gérer son stress.

Grossièrement, il convient de consacrer 1/3 de son temps à la synthèse et 2/3 à la formulation de l’introduction, les transitions et l’argumentation de votre prise de position.

  1. La prise de note

Attention ! Certaines écoles n’autorisent pas les candidats à annoter leur texte. C’est pour cela qu’il faut s’habituer pendant l’année à prendre des notes sur une feuille de brouillon au fur et à mesure de sa lecture.

Soyez efficaces et ne retenez que les idées ou mots clés. La prise de note doit être claire pour pouvoir structurer sa synthèse.

  1. La synthèse

N’oubliez pas que vous êtes jugés sur votre esprit de synthèse et votre capacité à reformuler ce que vous avez compris de manière claire.

Lors de votre prise de note, ne retenez que les grandes idées qui structurent l’article et si besoin, relevez quelques exemples cités par l’auteur pour illustrer une idée ou un phénomène qui n’est pas évident à comprendre ou à expliquer.

A l’oral, utilisez des phrases simples qui montreront que vous avez assimilé la pensée de l’auteur et que vous êtes capables de la restituer avec vos propres mots. Vous ferez également moins d’erreurs de grammaire.

  1. Les transitions

Par transition, on entend la problématisation de l’article, l’explication de la prise de position et sa formulation à travers une question, l’annonce des arguments qu’on va développer pour étayer son point de vue…

Soignez-les, elles montrent à l’examinateur que vous êtes rigoureux dans votre raisonnement.

  1. La prise de position sur le sujet

Une argumentation en 2 voire 3 parties maximums est nécessaire pour montrer à l’examinateur votre capacité à approfondir un sujet.

Cette argumentation s’axe autour d’une problématique qui émane de la lecture de l’article.

  1. L’échange avec l’examinateur

Utiliser des structures simples que vous maîtrisez bien et faites très attention à votre prononciation. Mal prononcer ses tons en Chinois peut être fatal, surtout si c’est récurrent. L’examinateur peut mal vous comprendre ou complètement se perdre dans votre raisonnement.

Un oral, c’est aussi du savoir être. Garder le sourire et n’oubliez pas les formules de politesse !

  1. Le niveau de langue

Pour mettre les candidats à l’aise, certains examinateurs se montreront très bienveillants à votre égard. Cela dit, évitez de vous emporter en utilisant des familiarités et soignez votre vocabulaire pour lui montrer que vous pouvez vous exprimer de manière correcte et détendue. L’examinateur n’est pas votre ami et vous devez l’estimer dans sa fonction.

 

 

 

Jacques Hoang

Je suis actuellement à Audencia après avoir fait deux années de prépa ECS au lycée Janson-de-Sailly à Paris. Mes matières préférées sont la géopolitique, la culture générale, les langues et plus particulièrement le Chinois.