Comment concilier la prépa et Pokémon GO ? Comment concilier la prépa et Pokémon GO ?
Nous pensions avoir trouvé le plus grand dilemme des prépas : concilier travail et vie amoureuse. Mais nous étions naïfs et n’avions pas anticipé... Comment concilier la prépa et Pokémon GO ?

Nous pensions avoir trouvé le plus grand dilemme des prépas : concilier travail et vie amoureuse. Mais nous étions naïfs et n’avions pas anticipé ce récent cataclysme. Pour la rentrée 2017, les prépas devront affronter un ennemi bien plus féroce que la vie de couple : Pokémon GO.

Et oui Messieurs… votre copine ne pourra jamais vous occuper 24h/24, 7/7. Pikachu, si.

Et oui Mesdames… votre copain ne se rechargera jamais toutes les 5 minutes. Les Pokéstop, si.

Alors, comment concilier ce passe-temps chronophage avec la prepa ?

 

Avant toute chose, ne laissez pas tomber Pokémon GO une fois l’année commencée ! Surtout pas ! Les écoles adorent inventer de nouveaux oraux originaux. Après son jeu créatif, GEM pourrait proposer dès l’an prochain une nouvelle épreuve sous le thème de l’innovation : l’invention d’un Pokemon. Rumeur à ne pas prendre à la légère.

Un conseil : choisissez bien vos priorités. Il faut savoir ce que vous voulez dans la vie : être le plus grand dresseur ou intégrer HEC. Ce sont deux rêves d’une vie. Les deux vous offriront une notoriété sans pareil. Simplement, si je devais vous orienter dans votre choix : à raison de 30h par semaine, vous serez probablement l’un des meilleurs dresseurs de Pokemon, alors qu’en travaillant 60h par semaine, rien ne vous assure d’être admis à HEC. Pensez rentabilité. Ce choix est loin d’être simple, à tel point que certains auraient déjà abandonné la prépa pour se consacrer pleinement au jeu. Rumeur à ne pas prendre à la légère.

Si vous comptez continuer les deux et réussir les deux, fixez vous des objectifs intelligents. Munissez vous de votre sac de cours pour aller chasser. Tous les 20 Pokémon attrapés, lisez une ligne de votre fiche de révision.

A ce propos, pour motiver chaque élève à ne pas déserter les dernières semaines, chaque salle de colle deviendrait une arène à partir du 1er mars. Rumeur à ne pas prendre à la légère.

 

Concilier prépa et Pokémon GO, c’est aussi savoir utiliser l’application à des fins culturelles. Ainsi, dès que vous vous déplacez, trouvez vous une excuse qui justifie votre déplacement. Renseignez-vous sur l’arène à côté de chez vous. En ce qui me concerne, je sais maintenant que La Poste a côté de chez moi a été créée en 1926. C’est avec de tels exemples que l’on fait la différence sur un copie d’histoire aux concours.

Mais le compromis parfait reste celui d’aller chasser dans des musées. Il n’y aura rien de plus jouissif que de capturer un Ronflex au détour d’un Picasso.

 

Enfin, adaptez le rythme de vie de Pokémon à celui de la prépa. C’est simple : un œuf représente un cours. Tous les 10 km parcourus, révisez une fiche de maths (aka le Ptéra de vos cours). Tous les 5km, une fiche d’ESH ou d’HGG (aka le Magnéti). Pour finir, tous les 2km, lisez une fiche de méthodologie de synthèse de texte faite par votre professeur de première année (aka le Magicarpe).

 

Quoiqu’il en soit, n’arrêtez pas Pokémon GO pour un jeu à la mode comme la prépa.

Victor Parnaso

Victor Parnaso, 20 ans/cm. Attention, blague à ne pas faire si vous êtes adolescent (ridicule), ou trentenaire et plus (effrayant). Etudiant à GEM, ancien étudiant au Lycée Carnot (Dijon), il aime les blagues comme celle-ci.