Témoignage : Le mentorat de Major-Prépa Témoignage : Le mentorat de Major-Prépa
Fraîchement débarqué en classe préparatoire ou étudiant dans cette voie depuis un ou deux ans, il n’est pas toujours évident de rester motiver. Est-ce... Témoignage : Le mentorat de Major-Prépa

Fraîchement débarqué en classe préparatoire ou étudiant dans cette voie depuis un ou deux ans, il n’est pas toujours évident de rester motiver. Est-ce que j’ai adopté la bonne méthode de travail ? Comment préparer mes révisions ? Comment se passent les concours ? Finalement, c’est comment l’école de commerce ? Autant de questions que tu t’es peut-être posées. Mais tu n’es pas le premier, tu n’es pas le seul.

C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en place un système de mentorat. Gratuit et volontaire, il met en relation un étudiant en école de commerce avec un élève de prépa. Après un trimestre déjà, retrouvons l’un des binômes de ce programme : Valentin, ancien étudiant au lycée Jean Perrin à Marseille, filière ECT, et Nicolas, élève de prépa au lycée Franklin Roosevelt à Reims poursuivant cette même filière.

 

Pourquoi avoir rejoint le programme de mentorat ?

Valentin Laugeois :  Au sein de ma prépa nous avions déjà un système de parrainage, cela m’avait bien plus et m’a permis de développer cette volonté de partager mon expérience pour aider les personnes qui sont à la place que j’occupais il y a peu. Une fois les concours passés, j’ai ressenti ce besoin de partager, de conseiller, d’aider. Ainsi, en voyant la proposition de parrainage de Major Prépa, j’ai tout de suite saisi l’opportunité. Pour moi cette démarche est très utile, et d’autant plus en prépa ECT car on fait face à une charge de travail très importante en comparaison à ce qu’on a vécu antérieurement. Il y a donc une nécessité d’assimiler des méthodes de travail et de trouver de la motivation très rapidement, ce que le mentorat apporte. J’ai aussi pensé que c’était une opportunité de faire découvrir le monde des écoles de commerce au préparationnaire, qui souvent en savent très peu sur ce qui les attend. Cela leur permettrait de mieux choisir leurs écoles et trouver une réelle source de motivation.

Nicolas Mabille : Je suis de région parisienne et ne connaissais personne en arrivant dans ma prépa. Je n’avais pas de repère et m’étais dit que cela pouvait être une bonne chose d’avoir un mentor. Quelle méthode adopter dans mon travail, comment vont se passer les années de prépa, comment se passent les concours, … J’ai pu me poser beaucoup de questions et Valentin a toujours été là pour y répondre. Rejoindre le programme de mentorat, c’était l’opportunité pour moi d’avoir un guide qui puisse partager son expérience de préparationnaire et me conseiller.  

 

Comment se sont passés vos premiers échanges ? et maintenant ?

V.L. : On a fait connaissance rapidement afin de se connaître et de pouvoir parler plus facilement et naturellement. C’est toujours agréable de découvrir de nouvelles personnes ! On a donc pu discuter de mon expérience en prépa, de mon abord de la prépa jusqu’à mon expérimentation des concours. Cela m’a permis de rapidement lui faire part de mes « tips ».

Maintenant les discussions sont moins intenses, prépa oblige, mais je prends régulièrement des nouvelles afin d’essayer de maintenir sa motivation. Cela lui permet de poser des questions ou de demander conseil sur des points précis.

N.M. :  Comme je l’ai dit précédemment, je n’avais pas de repère au début de ma première année de classe préparatoire. De fil en aiguille, par l’intermédiaire de recherches, j’ai appris qu’il existait un programme de mentorat mettant en relation des préparationnaires avec des anciens étudiants qui ont fait prépa. Très vite, je suis entré en contact avec Valentin. Il m’a tout de suite bien renseigné sur les écoles de commerce et répondu à mes questions sur la prépa ECT. 

Mes premiers échanges avec lui se sont vraiment très bien passés et c’est encore le cas aujourd’hui ! Il est toujours à l’écoute et prend le temps de répondre à mes questions. J’essaie de le tenir au courant du déroulement de mes révisions, contrôles, colles, … 

 

Un mot pour finir ?

V.L. : C’est une expérience très enrichissante et satisfaisante, c’est toujours agréable de se sentir écouté et utile. Transmettre et partager sont les valeurs fortes du mentorat, et je recommande fortement d’essayer cette expérience car cela apporte beaucoup humainement.

N.M. : En fait, tout dépend de la personne que vous êtes. Si comme moi par exemple vous allez dans un environnement que vous ne connaissez pas, un mentor peut vraiment être d’une très grande aide. Ils t’aideront à réussir et c’est une source de motivation qui te poussent à toujours te donner à fond dans tes années de prépa !

 

Nicolas Doan

.