BSB, nouvelle venue dans la cour des Grands BSB, nouvelle venue dans la cour des Grands
BSB s’impose ces dernières années comme l’école à la croissance la plus fulgurante : elle continue année après année de gagner des places au sacro-saint... BSB, nouvelle venue dans la cour des Grands

BSB s’impose ces dernières années comme l’école à la croissance la plus fulgurante : elle continue année après année de gagner des places au sacro-saint classement SIGEM, celui qui mesure l’attractivité des écoles auprès des étudiants en classe préparatoire. L’école a gagné 5 places au cours de ces six dernières années, une progression en tout point inédite. Aujourd’hui, elle signe un partenariat avec la prestigieuse université canadienne McGill. Focus sur l’évolution d’une école qui ne s’arrête plus !

 

Un semestre à McGill

Peu d’écoles françaises disposent d’un partenariat d’échange avec des universités aussi prestigieuses : c’est pourtant le cas de BSB qui s’est alliée à McGill afin de proposer un semestre complet à ses étudiants.

Dans le détail, les étudiants en deuxième année du Programme Grande Ecole pourront partir tout un semestre dans le campus de la prestigieuse université canadienne afin d’étudier différentes disciplines autour des humanités : sociologie, géopolitique, philosophie, histoire des arts … Ils seront ainsi mélangés aux 40 000 étudiants de la vénérable institution canadienne, souvent classée numéro 1 dans son pays et dans les toutes meilleures au niveau mondial.

 

Cet échange s’inscrit dans une stratégie d’alliance avec de très prestigieuses universités initiée depuis l’obtention de l’accréditation EQUIS fin 2016, qui a propulsé BSB dans un cénacle d’une centaine d’écoles internationalement reconnues pour la qualité de leur enseignement (on y trouve notamment HEC, ESSEC, Bocconi, Imperial College, ESADE, etc.) Récemment, l’école dijonnaise a par exemple également annoncé un double-diplôme avec la Libre université internationale des études sociales (LUISS) de Rome dans le cadre d’un programme de fashion & luxury management.

 

Un accompagnement pour trouver du sens ?

BSB fera découvrir aux candidats sa vision « Lead for Change », celle d’accompagner les étudiants à trouver du sens , à construire leur projet professionnel qui aura un impact positif sur la société.

Et pour s’inspirer, les étudiants BSB bénéficieront d’un cycle de conférences organisé dès la rentrée, intitulé « Meet-Up Inspiring Leaders ». Celui-ci leur permettra de rencontrer des leaders inspirants qui ont bousculé les codes, repensé leur modèle et qui font partie des acteurs du changement, à l’instar de Guillaume Gibault (fondateur du Slip Français), Pauline Laigneau (fondatrice de Gemmyo), Raphaël Enthoven (philosophe), Adrien Aumont (cofondateur de KissKissBankBank) , Laurent Alexandre (fondateur de Doctissimo et spécialiste de l’Intelligence Artificielle), etc.

Et pour prendre le virage de la transformation digitale, les open digital classrooms ouvertes à tous verront l’intervention d’experts en big data, intelligence artificielle, crypto-monnaies, growth hacking, etc.

Pour un avant-goût , découvre ci-dessous la web série « La Rencontre Lead for Change » :

 

D’étudiants à leaders

BSB a également mis en place depuis quelques années un programme leadership. L’objectif de ce dernier, sélectif, est de préparer les étudiants à intégrer les Graduate Programs des entreprises qui y décèlent leurs futurs leaders, mais aussi à développer les softskills attendues d’un leader responsable,

Intégrer de tels programmes requiert un fort investissement, mais l’école prépare idéalement les étudiants engagés à travers ce programme spécifique à découvrir ici :

 

Les compétences d’avenir

BSB s’affirme depuis quelques années dans des spécialités qui font le monde de demain, à commencer par le Big Data, qui structure de plus en plus d’activités économiques, qu’elles soient dans le domaine de la finance de marché, du marketing ou encore de l’audit.

 

 

Une école dijonnaise… mais aussi lyonnaise

BSB, historiquement école installée à Dijon, se développe également à Lyon. La deuxième ville française en termes d’activité économique, est le lieu d’implantation du nouveau campus de BSB. Ce campus de plus de 3000 m2 sera notamment ouvert aux étudiants en alternance, qui pourront ainsi travailler dans des entreprises de la région tout en profitant d’une ville étudiante régulièrement désignée comme étant la plus attractive de France, en cumulant notamment un unique logement.

L’école dispose également d’un campus parisien, où est enseigné le MECIC, le meilleur master de management culturel en France. Les étudiants du Programme Grande Ecole y ont accès en dernière année, et de nombreux étudiants admis dans les 10 premières écoles se sont désistés les années précédentes afin d’intégrer ce programme.

 

Et comme d’habitude, un accueil admissibles de feu !

Chaque année, BSB s’impose parmi les toutes meilleures écoles en termes d’accueil admissibles. Et pour cause, l’ambiance est au rendez-vous, le jury fait preuve d’une bienveillance particulière et la logistique est assurée d’une main de maître. L’école bénéficie d’un des plus beaux campus, refait à neuf et situé en centre ville de Dijon, à 10 minutes de la gare.

Mehdi Cornilliet Fondateur

Ancien étudiant à HEC Paris après une prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.