Pourquoi l’EDHEC est-elle de plus en plus attractive auprès des prépas ? Pourquoi l’EDHEC est-elle de plus en plus attractive auprès des prépas ?
Depuis maintenant deux ans, l’EDHEC Business School a considérablement dopé son attractivité auprès des étudiants issus des classes préparatoires. Certes, le « classement SIGEM... Pourquoi l’EDHEC est-elle de plus en plus attractive auprès des prépas ?

Depuis maintenant deux ans, l’EDHEC Business School a considérablement dopé son attractivité auprès des étudiants issus des classes préparatoires. Certes, le « classement SIGEM », qui découle des duels SIGEM (c’est-à-dire le pourcentage de doubles-admis qui privilégient une école par rapport à une autre), a connu de profonds changements ces dernières années. Néanmoins, ces dynamiques d’attractivité, à la hausse ou à la baisse, concernaient jusqu’alors les écoles au-delà du top 5. La hiérarchie bien connue des premières places (HEC, ESSEC, ESCP, emlyon et EDHEC) paraissait quant à elle tout à fait immuable.

Pour s’en convaincre, il suffisait d’observer les duels SIGEM en 2018 :

Écoles Pourcentage d’étudiants doubles-admis ayant privilégié l’école classée juste en dessous au SIGEM en 2018
HEC Paris 2,12%
ESSEC Business School 2,34%
ESCP Business School 2,11%
emlyon bs 11,33%
EDHEC Business School 5,18%

On constate aisément que chaque école du top 5 dominait solidement sa rivale immédiate. On pouvait tout de même relever le fait qu’un peu plus d’un étudiant double-admis sur 10 privilégiait déjà l’EDHEC à l’emlyon cette année-là. Tout s’est ensuite considérablement accéléré en 2019 puis en 2020.

 

L’EDHEC renverse la vapeur et passe devant l’emlyon

Déjà en 2019, l’EDHEC a tout simplement triplé le pourcentage d’étudiants qui ont choisi l’école du Nord au détriment de celle de la capitale des Gaules ; 30,6% des doubles-admis, du jamais vu dans l’histoire récente des prépas économiques et commerciales. En 2020, bien que les chiffres n’aient pas été révélés par l’association qui gère le SIGEM en raison de la crise sanitaire, un raisonnement mathématique élémentaire nous a permis d’affirmer avec certitude ce qui était encore inenvisageable il y a deux ans : l’EDHEC Business School a été plus plébiscitée que l’emlyon bs par les prépas, et s’est octroyée par la même occasion la 4ème place du classement SIGEM.

 

Pourquoi l’EDHEC est devenue plus attractive ?

Le plébiscite des prépas pour l’EDHEC tient d’abord à la valeur perçue accrue de l’école par ces derniers. Cette image de très haute qualité renvoyée par l’institution repose ainsi sur plusieurs piliers.

La suite de cet article propose un bref aperçu de ces derniers : tout est par ailleurs détaillé ICI.

 

Une référence mondiale

Le rayonnement de l’EDHEC dépasse largement les frontières, et cette tendance tend à se confirmer avec les années. En 2020, l’EDHEC a encore gagné trois places dans le classement de référence du Financial Times des meilleurs Masters in Management au monde (MiM). L’école se trouve désormais à la 16e place : seules HEC, l’ESSEC et ESCP font mieux en France.

C’est notamment dans le domaine de la finance que l’EDHEC se distingue : l’expertise de l’école en la matière est mondialement reconnue, tant au niveau de sa formation que de sa recherche. À titre d’exemple, l’EDHEC a revendu en début d’année la quasi-totalité de sa filiale Scientific Beta – une plateforme qui conçoit et analyse des indices d’évaluations financières – à la bourse de Singapour pour près de 200 millions de dollars.

Afin de rester précurseur des nouvelles tendances de la finance, l’EDHEC a très récemment créé un Master of Science in Climate Change & Sustainable Finance. Ce nouveau programme en partenariat avec MINES ParisTech  – dont la première rentrée se fera en septembre 2021 – formera une nouvelle génération de professionnels de la finance, capables d’associer une expertise financière à une bonne compréhension des défis scientifiques et techniques liés à la transition vers une économie à faible émission de carbone. Ce double-cursus s’appuie sur les recherches et l’expertise de l’EDHEC-Risk Institute en matière de RSE et de finance durable.

 

Une expérience étudiante hors du commun

Bien que la vie étudiante soit fortement impactée par les conditions sanitaires actuelles, l’expérience EDHEC fait partie des atouts de l’école qui comptent au moment des choix SIGEM. Sur ses différents campus (Lille, Paris et Nice) l’EDHEC a développé une vie associative extrêmement riche, avec plus de 50 assos qui portent toutes des projets de grande envergure. Parmi les événements phares, on peut citer la célèbre Course Croisière EDHEC, les OJO (un tournoi sportif qui rassemble les meilleures écoles de commerce françaises) ou encore Music’All, une comédie musicale qui met en scène des étudiants de l’école et des enfants en situation de handicap.

L’EDHEC offre par ailleurs une diversité d’opportunités à l’international absolument pléthoriques. Au total, des centaines de places réparties dans une quarantaine de pays sont disponibles pour partir à l’étranger. Les campus français de l’école sont eux-mêmes très internationaux, avec une large partie du corps professoral et des étudiants qui viennent des quatre coins du monde (35%  d’étrangers). En outre, L’EDHEC a mis en place en 2017 un nouveau Master in Management, le Global Economic Tansformation & Technology (GETT), en partenariat avec deux prestigieuses institutions : SKK Graduate School of Business à Sungkyunkwan University et la Haas School of Business, University of California Berkeley.

L’école met enfin un point d’orgue à proposer à ses étudiants un accompagnement carrière de qualité pour favoriser l’insertion professionnelle. Ainsi, une équipe dédiée du Career Centre accompagne les étudiants tout au long de leur parcours. Elle aide à définir et à affiner les objectifs professionnels, tant dans la recherche des stages que dans les choix de carrières. Ce service propose notamment des simulations d’entretiens d’embauche, un suivi par des coachs et par des alumni, des évènements, etc.

Tous les détails sont à retrouver ICI.

 

Un accent porté sur l’entrepreneuriat

Les récentes enquêtes de la Conférence des Grandes Écoles et de l’EDHEC NewGen Talent mettent en lumière l’intérêt croissant des préparationnaires pour l’entrepreneuriat : vous êtes un tiers à envisager de créer à terme votre entreprise. Dans cette optique, l’EDHEC – qui, faut-il le rappeler, a été créée par des entrepreneurs en 1906 – a fortement valorisé l’entrepreneuriat dans son cursus ces dernières années. L’école a par exemple mis en place un parcours spécifique, le start-up Challenge, pour permettre aux étudiants-entrepreneurs de concilier leurs cours avec leur projet entrepreneurial, et a également installé l’un de ses incubateurs à Station F, le plus grand incubateur au monde.

Parmi les jeunes pousses prometteuses portées par des diplômé(e)s de l’EDHEC, on peut penser notamment à Yuka, la célèbre application qui permet de mieux consommer au quotidien, ou encore à Pumpkin, Canard Street et Atelier de Solène.

 

Un réseau diplômé surpuissant

Vous le savez sans doute, la qualité d’une école se mesure aussi à sa capacité à mettre en relation ses diplômés pour créer un réseau efficace. Le réseau des anciens compte quelque 46 000 alumni actifs, répartis dans 125 pays. Si ce n’est souvent pas le critère que vous avez en tête au moment de choisir votre école, cette dimension demeure pourtant essentielle au moment de trouver un stage, une alternance ou un job, que ce soit en France ou ailleurs !

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa