Hausse des frais de scolarité à HEC ! Hausse des frais de scolarité à HEC !
Chaque année, et il s’agit là d’une constante, les frais de scolarité des grandes écoles de commerce augmentent. Au cours de l’été 2015, notre... Hausse des frais de scolarité à HEC !

Chaque année, et il s’agit là d’une constante, les frais de scolarité des grandes écoles de commerce augmentent. Au cours de l’été 2015, notre enquête avait fait couler beaucoup d’encre, que ce soit dans Le Monde, Le Figaro, dans l’édition papier de Challenges ou encore sur BFM TV

 

Pour éviter de telles mésaventures, les écoles publient désormais en avance leurs frais de scolarité et vont même, à l’image de l’ESC Dijon, publier une charte de transparence vis-à-vis de leurs étudiants. L’EMLYON s’était par exemple engagée très tôt dans une démarche de transparence, en publiant des frais de scolarité en hausse de 17%.

 

Aujourd’hui, c’est au tour de HEC Paris de publier ses frais pour l’année 2016-2017. Rappelons le contexte : Bernard Ramanantsoa, ancien directeur de l’école a été remplacé par le canadien Peter Todd, champion du fundraising lorsqu’il dirigeait la faculté de gestion de l’université McGill (Montréal) : sous son mandat, le budget y a été multiplié par deux !

Désormais, à la tête d’HEC, il veut en faire une école du top 10 mondial des business schools et a expliqué lors des matins HEC-Challenges, que d’après de nombreuses études, chaque tranche de 10 millions d’euros récoltés pour financer des travaux de recherche permet à une école de gagner un rang dans les palmarès internationaux, et qu’il désirait même recruter 20 à 30 professeurs supplémentaires pour réaliser cette progression. Et pour progresser, il n’y a pas d’autre choix : augmenter les frais de scolarité, même ceux du Programme Grande École, celui réservé aux préparationnaires.

Lire la suite de l’article avec le montant des frais 2016-2017 sur notre nouveau site : Business-Cool en cliquant ICI !

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.