IMT-BS : managers, ingénieurs, entrepreneurs IMT-BS : managers, ingénieurs, entrepreneurs
Les entreprises françaises et étrangères recherchent de plus en plus de jeunes diplômés capables d’accompagner la digitalisation qui touche tous les secteurs économiques et... IMT-BS : managers, ingénieurs, entrepreneurs

Les entreprises françaises et étrangères recherchent de plus en plus de jeunes diplômés capables d’accompagner la digitalisation qui touche tous les secteurs économiques et l’ensemble de leurs métiers.

Si un manager de haut niveau n’a pas à être un ingénieur de haut niveau, il devra a minima « parler leur langage » et comprendre la technologie pour conjuguer le fonctionnement traditionnel de l’entreprise avec les nouvelles opportunités qui s’offrent à elle, de l’exploitation du big data à la gestion des nouveaux cyber-risques.

C’est en tout cas la conviction profonde d’Institut Mines-Télécom Business School : l’ex-Télécom Ecole de Management capitalise sur ses synergies avec l’école d’ingénieurs voisine et profite de son expertise historique dans le numérique pour permettre à ses étudiants de répondre à ces nouveaux défis. Interview :

 

Major-Prépa : IMT-BS place l’innovation, le digital et l’entrepreneuriat au cœur de sa pédagogie. Pouvez-vous expliciter ce positionnement ?

Tout diplômé doit pouvoir imaginer, designer, mettre en œuvre de nouveaux produits, services, de nouveaux modes organisationnels soit dans une structure existante, soit en créant sa propre entreprise.

Résolument tournée vers le digital, Institut Mines-Télécom Business School forme les cadres et les managers de demain capables de mettre en place et d’accompagner la transformation digitale à l’œuvre dans tous les secteurs économiques. Les « digital native » vont avoir un esprit beaucoup plus entreprenant et vont pouvoir proposer des solutions « outside the box » qui pourraient séduire les grosses entreprises, friandes de ces profils pour les accompagner dans leur transformation digitale. Vous avez déjà certainement entendu la phrase suivante « 70% des métiers de demain n’existe pas encore aujourd’hui » nous n’allons pas le contredire. Cependant, il y a davantage de métiers qui changent que de nouveaux métiers.

Le numérique est en train de tout changer. En effet, aucun secteur n’est épargné, que ce soit la finance, le commerce, le marketing, la communication ou encore le juridique on ne peut pas passer à côté. Les profils des jeunes diplômés dans le digital séduisent donc les grandes entreprises. Mais quand ceux-ci ont en plus une âme d’entrepreneur, cela peut-être une réelle opportunité pour les recruteurs. Les qualités entrepreneuriales mises en avant sont l’autonomie, la polyvalence, l’innovation, et la débrouillardise.

Le numérique est un secteur phare car près de 900 000 emplois seront à pourvoir d’ici 2020. Dans les cinq ans à venir, le marché de la gestion des données (ou Big Data) en France est évalué à neuf milliards d’euros de chiffre d’affaires et 137 000 emplois. Les entreprises seront également à la recherche de profils de plus en plus pointus, autour de la data, des plateformes, de la sécurité.

 

Comment accompagnez-vous les étudiants qui souhaitent entreprendre avant même leur diplomation ?

IMT-BS possède un incubateur (4ème incubateur de France) prêt à accompagner les étudiants depuis l’idée jusqu’à l’aboutissement du projet. L’incubateur IMT Starter est devenu la référence notamment en termes d’innovation numérique et technologique en France.

 

Le mois dernier, Télécom EM est devenue IMT-BS. Pourquoi ce changement de nom ?

En devenant Institut Mines-Télécom Business School, l’école se dote d’une nouvelle marque reconnaissable partout dans le monde, mais aussi vecteur de sa forte singularité d’être la grande école de commerce d’un institut technologique majeur en France et dans le monde. Institut Mines-Télécom Business School va poursuivre son développement avec l’internationalisation de son corps enseignant et de ses étudiants, ainsi que l’extension de certains programmes à l’étranger dans le cadre d’alliances avec ses partenaires universitaires : environ 400 échanges étudiants par an, des mobilités d’enseignants, ainsi que des doubles diplômes internationaux et des programmes délocalisés dans des campus off-shore sont proposés comme celui de Virginia Tech.

 

Cette proximité des écoles de l’Institut Mines-Télécom se ressent-elle également à travers le réseau des anciens diplômés ?

Le capital réseau des entreprises et des anciens est une véritable force. Le réseau d’Institut Mines-Télécom regroupant les écoles des mines et des télécoms comptent plus de 60 000 anciens élèves dans tous les secteurs économiques. IMT-BS proposera à la rentrée prochaine une nouvelle spécialisation accessible dans le cadre de la 3ème année du programme Grande Ecole intitulée : « Inventivités digitales : Designer, Ingénieur, Manager ». Une proximité renforcée par la cohésion et la pluridisciplinarité des écoles de l’IMT qui ont l’habitude de piloter conjointement leurs formations, leurs recherches et leurs politiques en matière d’innovation. Les formations sont tellement variées qu’un étudiant qui intègre IMT-BS a la capacité de toucher quasiment tous les sujets de l’entreprise (finance, marketing, entreprenariat, big data, management, énergie, supply chain…)

 

Quid des doubles-diplômes que propose l’école ?

Les employeurs plébiscitent les profils techniques dotés de compétences en encadrement. La tendance est si forte que les diplômés en management s’intéressent à l’ingénierie. IMT-BS est l’école des doubles diplômes avec de prestigieuses universités et écoles en France et à l’international. En fonction de son parcours, différents types de formation complémentaire sont accessibles : cursus en parallèle, double diplôme en 4 ans, cursus en cours de cycle ingénieur. Votre projet est unique et chaque double diplôme aussi ! L’école est aux côtés des étudiants pour bâtir ensemble leur avenir. Si les doubles diplômes sont aujourd’hui plutôt adressés aux étudiants ingénieurs (les écoles d’ingénieurs n’acceptant que les étudiants ayant fait une prépa scientifique), les étudiants managers trouvent chez IMT-BS assez de compétences numériques pour répondre aux besoins des entreprises.

La complémentarité des formations et l’ouverture à d’autres expertises font partie des points forts de l’école. Elles trouvent leur expression concrète dans les différents partenariats prestigieux tissés en Europe (Londres, Madrid, Copenhague, Munich, etc.) et aux quatre coins du monde (Singapour, Mexico, Pékin, Montréal, Curtin en Australie, etc.). Elle offre la possibilité de compléter la formation par des cursus spécialisés en management, en mathématiques, en finance et dans certaines spécialités informatiques (big data, cybersécurité).

Institut Mines-Télécom Business School a signé des accords de double diplôme avec plusieurs grandes universités à travers le monde. Ces programmes permettent chaque année à des étudiants dûment sélectionnés par les deux institutions d’obtenir les diplômes des deux universités. Cette polyvalence leur permet de mieux savoir manager, d’approcher plus aisément des disciplines connexes à leur métier, d’être plus ouverts sur le monde et la culture des entreprises…

Le prestige de ces diplômes, l’aisance linguistique acquise, l’expérience étudiante dans deux pays différents, sont autant d’atouts qui contribuent à la formation intellectuelle des étudiants et sont fortement valorisés par les recruteurs d’aujourd’hui.

 

Quelles sont les perspectives de l’école dans les années à venir ?

Les années qui viennent verront le déploiement d’une série d’innovations pédagogiques s’appuyant sur le renforcement de la recherche et notamment du pôle innovation et entrepreneuriat, sur les plateformes de candidature commune aux écoles du réseau IMT, sur la présence de l’IMT sur la plateforme mondiale EDX, crée en 2012, par Harvard et le MIT. Le premier cours en ligne de l’IMT diffusé en anglais sur edX était consacré au « Digital Networks Essentials ».

Institut Mines-Télécom est ainsi prête à répondre aux enjeux d’un monde en pleine accélération et au nouveau paysage de l’enseignement supérieur. Institut Mines-Télécom Business School permet à la diversité des talents de s’exprimer. Une diversité qui s’impose comme un atout dans la compétition universitaire nationale et internationale.

Découvrez les singularités de l’école de commerce d’un institut technologique de premier plan au niveau mondial, regroupant les écoles des Mines et les écoles Télécom, dans ce clip de lancement de la nouvelle marque !

Dimitri Des Cognets

22 ans, étudiant à NEOMA Reims, ancien étudiant au lycée La Bruyère (Versailles) et co-fondateur de Up2school (www.major-prepa.com, www.business-cool.com et www.up2school.com)