Inscriptions BCE et Ecricome 2020 – Le bilan Inscriptions BCE et Ecricome 2020 – Le bilan
Comme chaque année, fin février, les chiffres école par école des inscriptions sont dévoilés par les responsable des concours BCE et Ecricome. Comme chaque... Inscriptions BCE et Ecricome 2020 – Le bilan

Comme chaque année, fin février, les chiffres école par école des inscriptions sont dévoilés par les responsable des concours BCE et Ecricome. Comme chaque année, Major-Prépa décortique pour toi ces premiers indicateurs qui permettent de prendre la température de l’attractivité des écoles, avant que le SIGEM ne vienne livrer sa vérité aux premières chaleurs estivales.

 

Une année décisive à plus d’un titre

L’année dernière, nous posions la question de la possible Bérézina que laissaient présager les chiffres des inscriptions pour les écoles. Les difficultés de la classe prépa EC en termes d’attractivité (-0,4% d’étudiants cette année encore) ont eu pour corollaire, en 2019, une baisse inédite du nombre d’inscrits aux concours (-2,2% de candidats par rapport à 2018 pour le concours BCE). Dans le même temps, les écoles les plus prestigieuses, engagées dans une course à la taille critique, ont significativement accru le nombre d’étudiants admis au sein de leur promotion (+90 places pour le seul top 4 composé de HEC Paris, ESSEC BS, ESCP Europe et emlyon bs).

Comme nous pouvions le craindre, cette conjoncture défavorable a bel et bien affecté les plus petites écoles, qui ont eu davantage de peine qu’à l’accoutumée à remplir leur promotion d’étudiants issus de classe prépa. L’ESC Pau a même choisi cette année de faire (définitivement ?) une croix sur les prépas en se retirant du concours BCE.

 

Cette année, nul doute que les chiffres des inscriptions seront également très scrutés par les observateurs. Le SIGEM 2019 a été plus mouvementé que d’habitude ; il est donc intéressant de constater si ces dynamiques esquissées l’été dernier se vérifient effectivement quelques mois plus tard à travers les inscriptions. Par ailleurs, le passage de Rennes SB et de l’EM Strasbourg de la BCE vers Ecricome redessine quelque peu le rapport de force entre les deux concours post-prépa économique et commerciale.

 

Hausse pour Ecricome, baisse pour la BCE

Fort logiquement, Ecricome bénéficie de l’entrée de deux nouvelles écoles en son sein. EM Strasbourg BS et Rennes School of Business, a priori plus accessibles que NEOMA BS et KEDGE BS, ont permis au concours d’attirer des candidats séduits par ces écoles en particulier ou d’un niveau supposé trop modeste pour espérer intégrer l’une des deux écoles fusionnées. Au total, 8 406 candidats se sont inscrits à Ecricome en 2020, contre 8 160 en 2019 (+3%). Cette hausse est surtout le fait des prépas littéraires, qui sont 30% plus nombreux à s’être inscrits cette année, là où l’augmentation s’élève à 1,2% pour les ECS, ECE et ECT.

A l’inverse, la BCE accuse un recul relativement conséquent, passant de 10 272 candidats à 9 927 (-3,4%). Ce chiffre correspond au nombre total de candidats inscrits à au moins l’une des 21 écoles membres de la BCE, hors écoles affiliées à cette banque d’épreuves (ESM Saint-Cyr, ENSAE Paris et ENS Paris-Saclay). Il faut toutefois relativiser cette baisse : celle-ci est principalement dû à la chute spectaculaire du nombre de bizuths inscrits aux concours (-69,9 %). Cette pratique très courante dans les prépas privées hors-contrat n’est plus que marginal, car il faut désormais justifier d’une première année d’études supérieures validée pour s’inscrire à ce concours. Ces étudiants n’avaient de toute manière pas l’ambition, pour la plupart, d’intégrer une école à l’issue de la première année.

La baisse réelle du nombre de candidats à la BCE s’élève donc “seulement” à 0,9%, si l’on ne considère que les carrés, les cubes et les bicarrés. Par ailleurs, le cloisonnement des filières décidé en 2018 a également contribué à la baisse du nombre d’inscrits en voie Techno, en France comme au Maroc. A l’inverse, le nombre d’étudiants en voie littéraire – toute filière confondue – inscrits à la BCE augmente lui de 42 en valeur absolue (+4,1 %).

Quoi qu’il en soit, ces chiffres confirment le caractère pérenne de la baisse des effectifs de la filière, baisse qui a atteint 2,2% de candidats en moins en 2019 par rapport à 2018.

Cependant, contrairement à 2019, le nombre de places à pourvoir aux concours est plus faible que l’an passé : si quelques écoles ont pris le parti d’augmenter leur nombre de places, à l’instar d’Audencia BS, de l’ESCP BS, de Rennes SB ou de SKEMA BS, d’autres écoles ont considérablement réduit la voilure en fermant des places qui ne sont structurellement pas pourvues en fin d’année (INSEEC SBE et ISG notamment).

Places ouvertes par école en 2020 (BCE et Ecricome)

Le détail par école

Toujours plus de candidats pour le top 5

Entre 2018 et 2020, le nombre de places ouvertes par le top 4 – de HEC Paris à emlyon bs – a augmenté de 105. Fort logiquement, ces écoles attirent donc de plus en plus de candidats, qui se mettent à rêver d’une possible admission dans l’un de ces prestigieux établissements. Bien qu’elle n’ait pas augmenté son nombre de places à pourvoir, l’EDHEC BS peut aussi se targuer d’une augmentation du nombre d’inscrits : cela s’explique probablement par la hausse d’attractivité de l’école, qui incite les étudiants les plus ambitieux à présenter également l’école du Nord.

 

L’EDHEC se taille une part de Lyon – Duels SIGEM 2019

 

SKEMA BS : l’école de la BCE la plus présentée par les étudiants

Où s’arrêtera SKEMA BS ? Après une 8ème place glanée au SIGEM 2019, au détriment de NEOMA BS, voilà que l’école multi-site chipe à Audencia BS le titre honorifique d’école la plus présentée de la BCE. SKEMA profite de la deuxième plus forte hausse du nombre d’inscrits (+268) et grille donc la politesse à l’école nantaise avec 7 854 candidats inscrits contre 7 811.

Au sein du groupe concurrentiel, Audencia accuse donc une légère baisse (-129 candidats), TBS passe sous la barre des 6 000 candidats tandis que NEOMA et KEDGE comptent plus de 8 400 candidats. Grenoble EM, quant à elle, grappille une petite quarantaine de candidats supplémentaires.

 

Les autres gagnants

Après un SIGEM en demi-teinte, La Rochelle BS reprend des couleurs avec une hausse spectaculaire du nombre d’inscrits (+288). SCBS, EM Normandie, ISG BS, IMT-BS, Grenoble EM, BSB, INSEEC SBE et Brest BS font également partie des écoles dans le vert.

 

Les écoles perdantes

La plupart des baisses constatées sont relativement marginales : ICN BS perd 29 candidats, ISC Paris, 24, Audencia, 129 (ce qui reste peu pour une école qui attire près de 8 000 candidats chaque année). D’autres sont toute de même plus conséquentes : l’ESC Clermont BS compte 134 candidats de moins qu’en 2019, année de son centenaire où le coût d’inscription s’élevait pour l’occasion à 19€. Après avoir perdu plus de 1 000 candidats l’année dernière, TBS stoppe quelque peu l’hémorragie avec tout de même 237 candidats en moins par rapport à 2019.

Enfin, 1 335 candidats de moins présenteront Montpellier BS cette année, par rapport à 2019. Il faut néanmoins rappeler que l’école héraultaise était encore, l’année dernière, arrimée à Rennes SB et EM Strasbourg au sein d’une grappe d’inscriptions commune. Ce recul de 23%, alors que Montpellier BS fait désormais cavalier seul, n’a donc a priori rien d’alarmant.

 

Inscriptions BCE et Ecricome 2020 par école

Ecoles Candidats 2019Candidats 2020Valeur %
Audencia Business School 79407811-129-1,6
Brest Business School1446162117512,1
BSB Burgundy School of Business3102310640,1
Ecole de Management de Normandie23902463733,1
EDHEC Business School733474481141,6
EM Strasbourg Business SchoolX8406XX
emlyon business school723473041061,5
ESCP BS595061872374
ESSEC Business School58435887440,8
GRENOBLE Ecole de management 73197357380,5
Groupe ESC Clermont 19781844-134-6,8
HEC Paris52485319711,4
ICN Business School 24102381-29-1,2
INSEEC School of Business and Economics 2397240140,2
Institut Mines-Télécom Business School25962654582,2
ISC Paris Busines School20011965-361,8
ISG International Business School 149816361389,2
KEDGE Business School816084062463
La Rochelle Business School 2356264428812,2
Montpellier Business School X4427XX
NEOMA Business School816084062463
RENNES School of Business X8406XX
SKEMA Business School 758678542683,5
SOUTH CHAMPAGNE BUSINESS SCHOOL 14751536614,1
TOULOUSE Business School 61815994-237-3,8
Ecole Spéciale Militaire de SAINT-CYR212205-7-3,3
ENS Paris-Saclay969910-59-6,1
ENSAE ParisTech621599-22-4,9

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa