Interview de Coralie, étudiante à l’ESC Dijon Interview de Coralie, étudiante à l’ESC Dijon
Dans la grande série des interviews d’étudiants de Major-Prépa, voici un deuxième aperçu de l’ESC Dijon, avec le point de vue d’une autre étudiante... Interview de Coralie, étudiante à l’ESC Dijon

Dans la grande série des interviews d’étudiants de Major-Prépa, voici un deuxième aperçu de l’ESC Dijon, avec le point de vue d’une autre étudiante en première année de l’école bourguignonne, Coralie. Le format de cette deuxième interview en est un peu modifié puisque les questions d’ordre général sur l’école (les stages, les associations, la ville, les prix…) ont été traitées dans la première interview sur l’ESC Dijon avec l’expérience de Léa. Allez y jeter un coup d’œil pour avoir les réponses à toutes vos questions.

 

Avant l’école

Ton parcours avant ton intégration (lycée et prépa) ?

Je viens de Guadeloupe, où j’habitais depuis la 4ème. Et j’ai fait ma prépa là-bas, à la prépa HEC de Guadeloupe en ECS.

 

Tes notes aux écrits ?

Contraction : 9     Anglais CCIP :6,5    Espagnol CCIP :8     IENA Anglais : 10,4    IENA Espagnol : 8,4    CG EM Lyon : 16     Maths EDHEC : 1,4     Maths EM : 1,4      Géopo : 8

 

Ton oral d’entrée à l’ESC Dijon ?

L’entretien c’est très bien passé. Ce qui m’a surpris c’est qu’ils m’ont surtout parlé de mes centres d’intérêt plus que de mon projet pro. Le fait que j’étais membre d’une association de plantes aromatiques et médicinales a beaucoup attiré leur attention, et ça a été un sujet de conversation bien développé dans l’entretien.

J’étais également admise dans 7 autres écoles, j’hésitais avec ISC Paris parce que j’avais beaucoup d’amis là-bas, avec Rennes car j’avais bien aimé l’école, mais j’ai finalement choisi Dijon pour la filière AEC (audit…) qui est très prestigieuse.

 

La vie à Dijon

Tes cours ?

Presque tous les cours ont lieu dans une classe d’entre 20 et 40 élèves, ce qui permet un échange très facile avec le prof. Particularité : la PAC (pédagogie par l’action citoyenne), 40h obligatoires dans une association humanitaire ou sociale à valider durant la première année.

 

Ton/tes association(s) ?

Je suis présidente de la Fédération des étudiants. C’est l’association qui coordonne la vie associative. Elle prend part à tous les événements et a une responsabilité partagée avec l’association qui organise chaque événement. Concrètement notre travail consiste à rechercher des partenariats (parfois ce sont les entreprises qui nous contactent directement), distribuer des subventions (argent des cotisants en début d’année) aux associations et à être en relation avec tous les étudiants. En tant que présidente je vais aux assemblées générales de l’administration en tant que représentante des élèves et de la vie associative.

13396698_10208958556028659_1072700102_o

 

Le parcours que tu envisages ?

Je veux m’orienter soit dans le contrôle de gestion, la comptabilité ou l’audit. Je suis en option AEC (Audit Expertise comptable). C’est la seule option qui commence au 2ème semestre de première année alors que toutes les autres commencent en 3ème année, pour avoir le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. Ça représente en gros quatre à six h de cours en plus par semaine.

 

En 5 lignes, pourquoi l’ESC Dijon et pas une autre ? (opportunités, spécificités, réseaux).

L’ESC Dijon est vraiment une grande famille, j’ai pu retrouver un peu l’ambiance de Guadeloupe, tout le monde se connait, se dit bonjour… La volonté toujours présente de l’école de toujours s’améliorer tout en faisant le pari du côté familial et de conserver une taille humaine.

 

Quelle est la fierté de l’école ?

Je pense que ce serait le côté accompagnement et proximité des élèves.

 

Ton plus beau souvenir cette année à l’ESC Dijon ?

Les campagnes sont vraiment un moment incroyable, où s’exprime la cohésion toute neuve de la promo, et qui finit en apothéose au Gala de Noël !

13392991_10208958555948657_1190623703_n

 

Puisque rien n’est parfait, cite-nous au moins un défaut !

Difficile d’en trouver un, mais peut être que le côté très familial fait parfois qu’on est tout le temps ensemble, ce qui peut avoir ses côtés un peu négatifs.

 

Guillaume Hénault

Cofondateur du groupe Up2School (Major-Prépa, Business-Cool et Forum-Commerce) et étudiant à ESCP Europe.