Interview de Mehdi, étudiant emlyon Business School Interview de Mehdi, étudiant emlyon Business School
“I wake up early. I capture a thousand ideas, shake and share them, focus and turn good ones into opportunities. I move forward to... Interview de Mehdi, étudiant emlyon Business School

“I wake up early. I capture a thousand ideas, shake and share them, focus and turn good ones into opportunities. I move forward to make it happen, try, fail and do it again, make it easy and even better with others.
I am more than an entrepreneur. I am a maker.” Credo emlyon Business School

En exclusivité Major-Prépa, Mehdi, ancien de la prépa Gaston Berger (Lille) et actuel Pré-MSc en partance pour sa “mission Bachelors” (stage obligatoire de 6 mois à l’étranger dès la fin de la première année) à Sydney, te plonge au pays des “early makers” et t’en dit un peu plus sur la 4ème meilleure business school de France.

 

Parle nous de tes oraux d’entrée à emlyon ?
Mes oraux à l’EM se sont très bien passés. L’ambiance était très chaleureuse et les admisseurs avaient tout fait pour nous mettre en confiance : jeux, spectacle… Ils nous conseillaient pour les épreuves à venir et répondaient à toutes nos questions, que ce soit pour les entretiens ou les épreuves de langue. J’ai trouvé l’entretien plus poussé que dans les autres écoles, les jurys nous questionnent beaucoup sur nos expériences passées et ce qu’on a pu en tirer. Ils avaient des questions assez pointues sur les sujets où je disais avoir des connaissances, pour mon cas c’était le monde du sport. Pour les langues je n’avais pas eu de surprise car j’étais bien préparé.

 

Parle nous de ta vie à emlyon ?
Je suis actuellement en première année du programme Grande Ecole (année Pré-Msc). Pour ce qui est des cours, la première année est en tronc commun, nous avons des cours dans divers domaines pour nous familiariser avec les différents aspects de l’entreprise. En parallèle des cours j’ai fait campagne pour faire parti du prochain mandat BDE en 2017, et j’ai finalement intégré le Bureau des Sports. L’an prochain je suivrai le parcours droit, qui me permet de valider une L3 en Droit tout en poursuivant mon parcours à l’EM.

 

Quid de la vie extra-scolaire ?
La majorité des événements (ou soirées) auxquels je participe se fait au sein de l’EM ou avec des personnes de l’EM. On y rencontre des personnes de toutes les promos et les événements sont assez variés : week-end au ski ou à la mer, croisière club voile, tournoi sportif inter-associations, soirées, événements culturels… Pour ma part, j’ai intégré l’équipe de foot de l’EM (on est d’ailleurs champions de France des ESC 2016 !!!!!), ce qui m’a permis de rencontrer d’autres écoles, et de mes faire des potes dans toutes les promos (MSc, AST…).
Enfin je participe à une Mission humanitaire cet été en Indonésie.

redlions

Le prix ?
Une année de scolarité à emlyon coûte 12500€/an. Grâce aux partenariats de l’école (LCL, SoGé…) j’ai pu faire un prêt pour financer ma scolarité et ma vie en dehors des cours. L’EM est de plus assez arrangeant sur les modalités de paiement.

 

emlyon en 5 Lignes ? 

Ce que j’ai le plus apprécié est le fait de pouvoir composer son propre parcours : des cours à la carte, des parcours fléchés assez diversifiés, des opportunités d’échange et de double-diplôme très diverses… Les associations de l’école organisent des événements qui fédèrent les promos, il y en a pour tout le monde (sport, culture, soirées…), et le tout dans une ville incroyable. L’EM c’était aussi l’opportunité de partir à l’étranger dès la première année avec la mission Pré-MSc (6 mois de stage et d’immersion à l’étranger en fin de première année).

 

Ton Plus beau souvenir ?
Mon plus beau souvenir à l’EM furent les campagnes pour être le prochain mandat BDE. C’est l’occasion de rencontrer toute sa promo et surtout de rencontrer les personnes des promos au dessus et de pouvoir échanger. C’est une période assez rude avec peu de sommeil et des défis en tout genre, mais c’est aussi une période très formatrice, on apprend beaucoup sur soi-même et sur les autres. Mais c’est avant tout le moment où on se fait une vraie bande de pote, avec laquelle on passera l’essentiel de notre scolarité à l’EM.

assoc em

 

Puisque rien n’est parfait, des défauts ?
Le contenu des cours en première année est assez léger, et la transition avec la prépa peut s’avérer difficile pour certains. On est moins stimulé par les cours, mais c’est l’occasion d’avoir plusieurs activités en parallèle et de prendre le temps de se familiariser avec le monde de l’entreprise.
OU :
L’EM, située à Ecully, est assez éloignée de Lyon, il faut une petite demi heure pour s’y rendre. De plus l’école est assez éloignée de ses infrastructures sportives, ce qui peut poser problème pour ceux qui ont des journées chargées.

 

Pour finir, la fierté de ton école ?

Le learning hub… Une sorte de bibliothèque au design futuriste à mi-chemin entre la Silicon Valley et le McCafé.

Ezékiel Sedaminou

21 ans, étudiant à l'EM Lyon après avoir fait sa prépa au lycée La Bruyère et cofondateur de Major-Prépa, il est spécialiste du traitement de l'actualité ainsi que de géopolitique.