Interview d’Emilie, étudiante à l’ESC Troyes Interview d’Emilie, étudiante à l’ESC Troyes
Emilie, étudiante et membre de la team admisseurs à l’ESC Troyes, vous livre sans détour ses impressions sur son école. Si l’ESC Troyes est... Interview d’Emilie, étudiante à l’ESC Troyes

Emilie, étudiante et membre de la team admisseurs à l’ESC Troyes, vous livre sans détour ses impressions sur son école. Si l’ESC Troyes est la plus jeune des école de management  françaises, ce n’est pourtant pas la moins ambitieuse d’après ses dires. A vous d’en juger :)!

Retrouvez les autres interviews déjà réalisées sur Major-Prépa !

 

Avant l’école

 

Ton parcours avant ton intégration (lycée et prépa) ?

Avant d’arriver à l’ESC Troyes, j’ai fait un BAC Scientifique Spécialité Physique/Chimie, puis je me suis dirigée vers une prépa économique. Etant déjà élève dans le lycée où se trouvait la prépa, ils m’ont accepté en ECE et non en ECS.

 

Tes notes aux écrits ?

Je ne me rappelle plus exactement de mes notes mais j’étais admissible jusqu’à ISC Paris, ESC Dijon. J’ai passé les oraux à l’ISC Paris, INSEEC Paris, ESC Troyes et ESC Dijon.

 

Ton oral d’entrée à l’ESC Troyes ?

J’étais restée 2 jours pour pouvoir découvrir l’école, et pas seulement passer l’oral. On m’avait beaucoup rassuré sur le jury, et il s’est avéré vrai que les jurys ici sont très cléments. Le campus m’a épaté car l’école est très spacieuse ! Le staff nous a bien accueillis et on y a ressenti une ambiance vraiment très familiale.

 

La vie à l’ESC Troyes

Tes cours ?

Sortant de classe prépa, les cours sont beaucoup moins difficiles et « barbants » à l’ESC Troyes qu’en prépa. On a également moins d’heures de cours car une partie de notre temps est dédiée à la vie associative qui est très présente dans l’école. On a accès à toutes les diapositives de nos professeurs sur notre plateforme intranet. De plus, vu que nous sommes des petites promos divisées en plusieurs classes, nous avons une proximité avec nos professeurs. Cela nous permet donc de pouvoir échanger avec eux.

 

Les associations ? (en général)

Nous disposons d’une quinzaine d’associations dans différents domaines. Il y en a pour tous les goûts : le BDE pour gérer la vie étudiante, le BDS et BDX pour les sports et sports extrêmes, le BDA pour les artistes, l’ESN pour recevoir les étudiants étrangers, Troyes de Cœur et Sup de Coach pour l’humanitaire ou encore GET Green pour le développement durable.

 

 

Ton/tes association(s) ?

Personnellement, je fais partie de l’association ESN qui est implantée un peu partout en Europe. L’association vise à accueillir les étudiants étrangers, chez nous nous avons entre 300 et 400 étudiants étrangers au long de l’année de 40 nationalités différentes dans le monde. Une fois leur accueil fait, nous leur organisons des sorties dans des villes françaises, des soirées entre étudiants étrangers pour pouvoir découvrir toutes les différentes cultures que nous accueillons. Nous sommes leur « repère » ici, ce qui nous permet d’avoir une bonne proximité avec les étudiants étrangers.

illustration troyes

Les stages ?

En rentrant en PGE1, suite à nos deux semestres de cours, nous devons effectuer un stage obligatoire. Deux possibilités s’offrent à nous :

  • 4 mois de stage à l’étranger
  • 4 mois en France dont 1 à 2 mois en secteur non-lucratif.

Pour pouvoir accéder à l’alternance dès son M1, il faut avoir validé 4 mois d’expérience à l’étranger et ce stage permet de le valider.

Pour ma part, je fais le Staff admissibles qui a débuté par une période non-lucrative où nous devions organiser un projet pour la ville de Troyes ou pour les étudiants de l’ESC Troyes.

De plus, en PGE3, nous avons un stage de fin de cursus de 6 mois pour ceux qui ne sont pas en alternance.

 

Le parcours que tu envisages ?

L’année prochaine, j’ai choisi le parcours international. Je fais donc un semestre de cours en France, et un semestre à l’étranger. J’ai d’ailleurs eu mon premier choix qui est l’Universidad de Panamericana à Guadalajara au Mexique. En revenant, j’envisage de faire mon M2 en me spécialisant en Event Marketing & Communication. En effet, dans le staff admissibles je fais partie du pôle communication et je me suis aperçue que c’était un domaine où je m’épanouis, je suis constamment en contact avec les candidats et c’est ce qui me plaît.

 

L’école communique beaucoup sur sa fibre innovation / entreprenariat, comment se manifeste concrètement cette spécificité de l’école ?

L’école est la plus jeune des ESC, et est constamment en recherche d’innovation. Elle est tournée vers l’entrepreneuriat, voilà pourquoi il y a une épreuve de rocket pitch à nos oraux car nous recherchons des candidats au profil adapté à notre école. En effet, notre principal master est un double diplôme : le MSc Innovation, Création & Entrepreneuriat. Nous avons un incubateur qui est le Young Entrepreneur Center qui permet aux étudiants de bénéficier d’un réseau d’experts de la Technopole de l’Aube pour nous accompagner dans nos projets, permettant de nous aider à monter des mini-entreprises.

 

Comment se déroulent les campagnes de renouvellement des assocs / listes ?

Dans notre école, la seule association qui passe par les campagnes des listes est le Bureau Des Etudiants. Le week-end d’intégration permet aux étudiants de se connaître et ainsi, les listes pourront se former pour pouvoir commencer la campagne du BDE.
Quid de la vie extra-scolaire ? (sports, soirées, ville)

En dehors des cours, il y a toujours quelque chose à faire ! Le BDS propose plusieurs sports, il n’est donc pas nécessaire de faire partie du BDS pour participer à tous les sports proposés : basket-ball, football, handball, badminton… Par ailleurs, nous avons une salle de sport au sein même de l’école. De plus, le BDE organise souvent des soirées avec les bars et boîtes de la ville, du coup il y a souvent des soirées. Le plus fréquent reste quand même les soirées dans les appartements, vu qu’on se connaît tous, on se regroupe toujours tous ensemble. Nous avons également à 10 minutes à pied un bowling et une patinoire. Par ailleurs, Troyes est connue comme étant LA ville des magasins d’usine, donc se balader et faire les magasins est une distraction de la ville.

 

Le prix ? (tu peux détailler les opportunités de financement si tu le désires !)

Le tarif de notre école est de 8000 euros la première année, et 8200 les deux suivantes. Le partenariat avec la Caisse d’Epargne nous permet d’avoir un prêt étudiant à 0,90 de taux d’intérêt au lieu de 1,90. Ce qui permet de réaliser des économies de plus que les loyers troyens sont peu chers pour de grande surface. Que ce soit sur l’école ou la ville, les économies se font ressentir.
En 5 lignes, pourquoi l’ESC Troyes et pas une autre ? (opportunités, spécificités, réseaux)

Le Groupe ESC Troyes ce n’est pas qu’une école, c’est une réelle famille. Etudiants, enseignants, collaborateurs, nous sommes tous assez proche et c’est l’avantage d’être une école à taille humaine. Tout le monde est accessible et cela se ressent sur l’ambiance, et sur l’ouverture d’esprit de chacun par une transversalité des programmes. Tout le monde se connaît et il y a une vraie cohésion qui fait qu’on se sent bien à l’école, voilà pourquoi on y reste souvent après les cours.

 

Quelle est la fierté de l’école ?

La plus grande fierté de l’école est cette valeur d’union qui nous a fait naître le groupe GET Alumni qui est le réseau alumni des étudiants de l’école. En effet, nos étudiants qui ont réussi, notamment Fabien Pierlot, créateur et fondateur de Coyote Systeme sont toujours aussi proche du Groupe ESC Troyes. D’ailleurs, les membres du Conseil Stratégique sont tous de grands PDG très accessibles pour les étudiants de l’ESC Troyes. D’ailleurs, notre propre Président est également le PDG d’Optic 2000. Nous avons donc de bons exemples à suivre, avec une proximité qui nous permet d’avoir un réseau fructifiant.

 

Ton plus beau souvenir cette année à l’ESC Troyes ?

Un souvenir ? En réalité, je le vis encore, c’est le Staff admissibles 2016. Faire partie de cette équipe de 37 personnes me montre encore plus pourquoi j’aime mon école et pourquoi j’ai décidé de faire mon stage ici. On ressent vraiment ce côté familial, et même s’il y a parfois des bas, c’est pour mieux repartir, encore plus motivé et toujours encouragé par nos équipiers. Par ailleurs, recevoir les candidats et avoir de bon retour à la communication post-passage, ça réchauffe le cœur et ça nous rend d’autant plus fier de faire partie de cette école qui pour la plupart, étonne agréablement ceux qui la visitent.
Puisque rien n’est pas parfait, cite-nous au moins un défaut !

Le vrai défaut de l’école est son classement. Elle est encore jeune et nous ne pouvons pas avoir tous les points sur les nombreux critères quantitatifs mais elle monte petit à petit. Ce défaut peut souvent décourager les candidats à passer leurs oraux ici, mais pourtant ceux qui y viennent voient l’envers du décor et se rendent compte que le classement n’est pas si important quand l’école nous plaît et qu’on s’y sent bien. En effet, pour moi, le staff admissibles ça n’est pas que du « commercial » pour vendre l’école, ça a un côté humain. Pour moi, les candidats ne doivent pas venir par dépit mais parce qu’ils ressentent LE truc quand ils viennent dans cette grande famille qu’est l’ESC Troyes, tout comme je l’ai ressenti l’an passé et qui m’a amené ici.

Dimitri Des Cognets

Rédacteur en chef de Major-Prépa