Un jour, Une école : ESCP Europe Un jour, Une école : ESCP Europe
“European Identity, Global Perspective”. Voila qui est dit et qui pose les bases ! L’ESCP est donc la business school possédant la plus forte identité européenne (des... Un jour, Une école : ESCP Europe

“European Identity, Global Perspective”. Voila qui est dit et qui pose les bases ! L’ESCP est donc la business school possédant la plus forte identité européenne (des campus à Paris, Londres, Berlin, Madrid et Turin !). Ce n’est donc pas un hasard si elle est positionnée à la 12ème place des écoles de commerce européennes selon le classement 2014 du financial times devançant ainsi même l’ESSEC (15ème) et l’EMLYON (14ème). Dans un style simple et épuré, Léopold vous en dit un peu plus sur la “3ème parisienne”. C’est Un jour, Une école; et c’est une exclusivité Major-Prépa !

logo ESCP

Ton parcours  ?

Bac S au lycée de Sèvres
Deux années de prépa au lycée Alexandre Dumas à St Cloud puis une année de prépa à La Bruyère à Versailles, avant d’intégrer l’ESCP.
Une année entière de pré-master à Paris, puis une année de Master 1 passée pour la première moitié à Paris et pour la seconde moitié à Berlin

Tes notes à l’écrit ?

Synthèse ESCP Europe : 16
Langue vivante 1 (Anglais) : 13,4
Langue vivante 2 (Allemand) : 13

Dissertation culture générale HEC : 11
Mathématiques S HEC : 14.7
Mathématiques 2 : 15.2

Histoire Géopolitique ESCP Europe : 14

Ton oral d’entrée ?

L’oral à l’ESCP comporte quatre épreuves.
Il y a les trois classiques, que sont les deux langues vivantes et l’entretien de personnalité. A cela se rajoute un oral dans la matière dominante des différents types de prépas (Maths pour les ECS, Eco pour les ECE, ..)
Les oraux ne sont pas plus durs qu’ailleurs, il faut arriver préparé et confiant !

Ton emploi du temps ?

L’emploi du temps est assez peu chargé, une vingtaine d’heures par semaine, ce qui laisse du temps à la fois pour les activités sportives et les activités associatives.

Les cours ?

En année de pré-master, les cours proposés sont les classiques « fondamentaux ». Il s’agit d’acquérir des connaissances de base dans des matières aussi variées que le droit, la finance, la comptabilité ou l’étude statistique.

En seconde année, et plus particulièrement au second semestre, l’étudiant doit adapter son cursus en choisissant des électifs parmi un panel assez large sur le campus de Paris (c’est moins vrai pour les autres campus).

La majorité des cours s’accompagne de projets en groupe qui sont l’occasion de développer sa capacité à travailler en équipe tout en acquérant des connaissances solides.

Les associations ?

Il y a de nombreuses associations à l’ESCP
Je suis personnellement membre du Noise, association qui a pour but de promouvoir l’innovation sociale à travers de nombreux projets, et du Club foot.
J’étais également membre du BDE mais je viens de terminer mon mandat.

Les stages ?

Les étudiants de l’ESCP doivent effectuer un stage d’au moins deux mois dès la fin de la première année.
J’ai personnellement fait un stage chez Station Energy, une Start-up française dans le domaine de l’énergie solaire implantée au Sénégal. J’ai pu avoir ce stage très intéressant et enrichissant par le biais du réseau du Noise, signe que l’implication associative est importante à l’ESCP.

Le réseau ?

La fondation des Alumni de l’ESCP Europe possède des locaux juste à côté de l’école, et gère un réseau d’anciens élèves de plus en plus important. Il existe des systèmes de parrainage des nouveaux élèves par des Alumni, ce qui permet d’entrer directement en contact avec un ancien de l’ESCP déjà bien ancré dans le monde de l’entreprise.

Les soirées ?

C’est un passage obligé de la vie étudiante. Le BDE organise une dizaine de soirées par an. La vie étudiante est aussi rythmée par les campagnes (la JE au premier semestre, le BDE au second). Le campus de Paris organise par ailleurs quelques évènements importants au fil de l’année, comme la Nuit de l’Inté, ou le Gala ESCP.

La ville ?

C’est un point fort de l’ESCP, d’être la seule école de commerce du top 3 à être réellement une parisienne. Paris c’est une ville fantastique, même si le prix des loyers est effectivement élevé par rapport à ce qui se trouve dans d’autres grandes villes françaises.

Le prix de l’école ?

Le prix est en phase avec le positionnement de l’école. Il faudra compter environ 35 000 euros sur trois ans, ce qui oblige une grande partie des étudiants à contracter un prêt étudiant. Cependant, comme dans de nombreuses autres grandes écoles, les banques proposent des taux très intéressants. Il est également possible de faire de l’apprentissage à partir de l’année de Master 1, auquel cas l’entreprise prend en charge les frais de scolarité.

Pourquoi l’ESCP et pas une autre ? Quelles opportunités ?

Même si effectivement, tant sur le plan académique que sur la vision qu’en ont les entreprises, l’ESCP demeure un petit cran en dessous d’HEC, l’école a des atouts très intéressants à faire valoir. Outre sa localisation, en plein Paris, entre République et Nation, l’ESCP a l’avantage d’avoir plusieurs campus à l’étranger (Berlin, Londres, Madrid, Turin) où les étudiants sont encouragés à suivre des cours à partir de l’année de Master 1. L’école propose également de très nombreux choix d’électifs, ce qui permet aux étudiants d’avoir un choix extrêmement large quant à leur future orientation.

 

Propos recueillis par Ezékiel SEDAMINOU

MAJOR-PREPA

Mehdi Cornilliet Fondateur

22 ans, étudiant à HEC Paris, ancien étudiant en prépa ECS au Lycée La Bruyère (Versailles) et fondateur de Major-Prépa.