Connais-tu vraiment la signification de ces termes anglais utilisés en économie ? Connais-tu vraiment la signification de ces termes anglais utilisés en économie ?
Tu l’auras sûrement remarqué, l’économie est moins allergique aux termes issus de la langue de Shakespeare et autres anglicismes que ses camarades, fervents porte-parole... Connais-tu vraiment la signification de ces termes anglais utilisés en économie ?

Tu l’auras sûrement remarqué, l’économie est moins allergique aux termes issus de la langue de Shakespeare et autres anglicismes que ses camarades, fervents porte-parole de l’Académie française, que sont la philosophie et les lettres. Au contraire, une utilisation précise de concepts économiques en anglais peut souvent faire mouche sur l’auditoire ou le lectorat. Une des raisons principales à cela est que l’économie est un champ disciplinaire relativement jeune. Et tu l’auras sûrement aussi noté, mais le pays qui s’est développé à peu près en même temps que l’économie, et qui peut se targuer de représenter la nationalité de la majorité des économistes que tu étudies en cours, ce sont les États-Unis. Or, les États-Unis… eh bien, ils parlent anglais. Le seul problème, c’est que nous, pauvres Français que nous sommes, un peu moins.

Alors, si tu veux briller en colle ou en dissertation en utilisant avec justesse des expressions, concepts et autres subtilités venant tout droit d’outre-Atlantique, il est l’heure de te tester ici !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

Quiz - Connais-tu vraiment la signification de ces termes anglais utilisés en économie ? I got %%score%% of %%total%% right

 

Eh oui, je sais, c’est déjà la fin de ce super quiz. N’hésite pas à me faire savoir si le format t’a plu, et si c’est le cas je ferai peut-être une partie 2 ! En attendant, et comme mot de la fin, quittons-nous la tête haute en gardant à l’esprit que les anglophones utilisent tout de même un terme français en économie… J’ai l’honneur de nommer le très libéral (pas étonnant) : « laisser-faire ». Expression dont on devrait la paternité à un certain physiocrate du nom de Gournay. Gardons espoir, l’invasion anglophone n’est donc pas encore tout à fait achevée !

Leo Jiménez

Étudiant hispano-alsacien en pré-master à l'ESSEC BS, après deux années de prépa ECE au Lycée Janson de Sailly !