Vocabulaire et chiffres sur la « Gig economy » Vocabulaire et chiffres sur la « Gig economy »
La « Gig economy » ou « économie ubérisée » en français est au cœur des débats économiques et sociaux actuels, tant son importance et son influence sont... Vocabulaire et chiffres sur la « Gig economy »

La « Gig economy » ou « économie ubérisée » en français est au cœur des débats économiques et sociaux actuels, tant son importance et son influence sont grandissantes dans de plus en plus de secteurs d’activités, à travers des entreprises désormais célèbres (Uber, Airbnb…). Les nombreuses controverses à propos du modèle révolutionnaire qu’elle propose en font un sujet d’actualité brûlant. C’est pourquoi quelques mots et exemples de phrases sur le sujet ainsi que quelques chiffres ne feront pas de mal pour pouvoir mieux maîtriser le sujet et réussir à en parler convenablement.

 

Vocabulaire et exemples de phrases

The gig economy : l’économie ubérisée

Service industry : le secteur tertiaire

To work on a freelance and temporary basis : travailler en tant que free-lance et sur une base temporaire

App-based services : des services offerts via des applications

Uncertain incomes : des revenus incertains

Lack of traditional labor protections (unemployment insurance, minimum wage…) : un manque des traditionnelles protections du travail (assurance chômage, salaire minimum…)

It is easier for company to outsource work : il est plus facile pour les entreprises d’externaliser le travail

A need of a new system of social insurance funded by higher corporate taxes : un besoin d’un nouveau système d’assurance sociale financé par de plus forts impôts sur les sociétés

A race to the bottom effect because of competition for the market in sectors like taxis : un effet de nivellement par le bas à cause de la concurrence sur un même marché dans des secteurs comme les taxis

A union of workers to gain voice together again instability could solve the issue : un syndicat des travailleurs pour faire entendre leur voix ensemble contre l’instabilité pourrait résoudre le problème

Since 2020 in Californie workers are considered employees, so Uber has sued the state of California : depuis 2020, en Californie, les travailleurs sont considérés comme des employés, donc Uber a contesté la décision en justice

 

Quelques chiffres utiles

  • 1bn dollars: Uber losts (pertes) in 2020 –> the company is still not profitable (rentable).
  • Half of Google workers are full-time employees.
  • The Gig economy is the fastest growing category of new jobs: ¼ of American new jobs.
  • This system is very profitable for companies: 30% cheaper (they pay only when there is a special need, no law protections).
  • 29% of all workers in the United States have an alternative work arrangement with their first job.
  • The two most common reasons traditional workers gave for choosing freelance work are “to earn extra money” (68%) and to “have flexibility in their schedule” (42%).

 

Retrouve ici toutes nos ressources pour préparer les épreuves d’anglais.

Jean Letellier