Italien – La religione in Italia Italien – La religione in Italia
Le catholicisme (cattolicesimo) est la religion majoritaire en Italie. Les Italiens sont attachés à la religion et ils sont surtout très pratiquants. Cela a... Italien – La religione in Italia

Le catholicisme (cattolicesimo) est la religion majoritaire en Italie. Les Italiens sont attachés à la religion et ils sont surtout très pratiquants. Cela a des conséquences sur la société.  

 

Il papa è un simbolo

Le pape est le chef de l’Église (Capo della Chiesa) catholique et demeure au Vatican (Vaticano), qui est un État qui se trouve dans la ville de Rome. 

Le pape actuel est une figure pour les Italiens, c’est pourquoi le pouvoir papal (il potere papale) a toujours eu une grande importance en Italie, notamment au niveau de l’architecture. Par exemple, la fameuse Fontana di Trevi a vu le jour grâce au pape Clemente XII.

 

L’influenza sulla società

Puisque les Italiens sont croyants (essere credente), l’avis de l’Église a un fort impact sur les sujets de société comme le mariage pour tous (toujours interdit en Italie) ou encore l’avortement (aborto), qui est autorisé depuis 1978.

Concernant l’avortement, en 2018, la ville de Vérone a autorisé le financement d’associations catholiques qui y étaient opposées. Cette décision avait dès lors relancé le débat sur l’interruption de grossesse. Le pape François avait pris position en comparant l’avortement au recours à un « tueur à gages ». 

Malgré tout, le pape est apprécié, notamment pour sa simplicité. En effet, il ne porte pas les accessoires traditionnels et ostentatoires que pouvaient porter les anciens papes. Il dénonce également la pauvreté et a récemment déclaré : « Per un giorno lasciamo in disparte le statistiche; i poveri non sono numeri a cui appellarsi per vantare opere e progetti. I poveri sono persone a cui andare incontro: sono giovani e anziani soli da invitare a casa per condividere il pasto; uomini, donne e bambini che attendono una parola amica ». De plus, sur la question des migrants, le Vatican n’hésite pas à entrer en négociation avec le gouvernement pour accueillir les migrants secourus en mer.  

 

Il governo utilizza questi simboli 

Puisque la religion a une si grande importance, les figures politiques n’hésitent pas à utiliser ses symboles, ce qui peut exaspérer les pratiquants. C’est le cas de Salvini qui, le 5 août, jour du vote d’un nouveau décret anti-immigration, a remercié « la Bienheureuse Vierge Marie » dans un tweet : « Il Decreto Sicurezza, più poteri alle Forze dell’Ordine, più controlli ai confini, più uomini per arrestare mafiosi e camorristi, è Legge. Ringrazio Voi, gli italiani e la Beata Vergine Maria. #decretosicurezzabis ».

Deux semaines avant les législatives de mars 2018, en plein meeting électoral, Salvini brandissait les Évangiles et la Constitution, ainsi qu’un chapelet. La religion devient une arme politique pour obtenir des votes.

 

L’Église catholique est très présente dans le pays. Pour voir son influence et approfondir ce sujet, je t’invite à regarder la série Suburra, disponible sur Netflix, qui montre le lien entre l’Église, la politique et la mafia.

Léa Mangeot