La traduction du “on” en italien La traduction du “on” en italien
Buongiorno a tutti ! Oggi on se retrouve pour une leçon de grammaire concernant la traduction du “on” en italien. Comme d’habitude, c’est un... La traduction du “on” en italien

Buongiorno a tutti ! Oggi on se retrouve pour une leçon de grammaire concernant la traduction du “on” en italien.

Comme d’habitude, c’est un point de grammaire important, comportant de nombreuses subtilités et très souvent présent en thème Écricome.

Ne perdons pas plus de temps et lançons nous dans l’apprentissage de ce point de grammaire !

 

Traduire avec un verbe à la forme réfléchie

 

Pour traduire le “on” en italien, la meilleure solution est d’utiliser un verbe à la forme réfléchie. Exemples :

  • Dans ce restaurant, on mange bien = In questo ristorante, si mangia bene.
  • On sait qu’il faut attendre = Si sa che bisogna aspettare.
  • On partira à 10h = Si partirà alle 10.

Première subtilité, puisque nous utilisons une forme réfléchie, alors le verbe s’accorde avec le sujet. D’autres exemples :

  • On regarde les nuages par la fenêtre = Si guardano le nuvole dalla finestra.
  • On fait des exercices de traduction = Si fanno esercizi di traduzione.
  • On regarde mon frère jouer au foot = Si guarda mio fratello giocare a calcio.

Il faut donc faire très attention à l’accord du verbe. Pour cela, il faut comprendre que le COD en français devient le sujet du verbe réfléchi en italien.

Pour ne pas se tromper, réalisez ce cheminement lors de vos traductions :

  • On voit l’arbre -> L’arbre se voit -> Si vede l’albero.

Ce raisonnement fonctionne aussi avec un verbe à l’infinitif :

  • On peut voir la mer -> La mer peut se voir -> Si può vedere il mare.

 

Quand “on est” est suivi d’un adjectif, participe ou substantif

Dans les phrases du type : on est jeune, riche, vieux… et plus généralement lorsque “on est” est suivi d’un adjectif, participe ou substantif, alors ce dernier est au pluriel.

Exemples :

  • Quand on est jeune, on fait du sport = Quando si è giovani, si fa lo sport.
  • Quand on est respectueux, on ne parle pas de cette manière = Quando si è rispettosi, non si parla in questo modo.

De manière générale, avec le verbe essere, l’attribut du sujet s’accorde au masculin pluriel, mais le verbe reste au singulier.

Et on procède de la même manière avec un sujet indéfini :

  • On doit rester patient avec les enfants = Si deve restare pazienti con i bambini.

 

Aux temps composés

Encore une subtilité, lorsque l’on souhaite traduire “on” aux temps composés, on emploie l’auxiliaire essere. Par exemple :

  • On a déjà tout fait = Si è già fatto tutto.
  • On a vendu beaucoup de ballon = Si sono venduti molti palloni.

Faites attention à la place des pronoms :

  • On lui a dit de partir (à lui) = Gli si è detto di partire.
  • On lui a dit de venir (à elle) = Le si è detto di venire.

Mais avec “loro” :

  • On leur a dit de manger = Si è detto loro di mangiare.

 

 

Place du pronom réfléchi

 

Il se place après une négation :

  • On ne joue pas comme cela = Non si gioca così.

Avec un autre pronom :

Il se place devantloro” et “ne”. De plus il faut faire attention, car lorsque l’on utilise “ne”, “si” devient “se”. Exemples :

  • On leur dit de partir = Si dice loro di partire.
  • On en mange souvent (un plat en particulier) = Se ne mangia spesso.
  • On en mange tellement (en quantité) = Se ne mangiano tanti !

Mais il se place après les autres pronoms :

  • On lui dit (à elle) de parler = Le si dice di parlare.
  • On y mangera bien = Ci si mangerà bene.

Il faut être attentif à la traduction de “on se”, qui sera “ci si” :

  • On peut se demander si… = Ci si può chiedere se…
  • On ne s’ennuie pas ! = Non ci si annoia !

 

 

Autres tournures pour traduire “on”

 

On peut aussi utiliser la 1ère ou la 3ème personne du pluriel. Dans le premier cas, la personne qui s’exprime considère qu’elle fait partie du groupe désigné par noi, alors que dans le deuxième cas, elle ne s’inclut pas dans le groupe. Exemples :

  • On ne mange pas de viande dans cette famille = Non mangiano carne in questa famiglia.
  • On préfère travailler en groupe = Preferiamo lavorare in gruppo.

 

 

Voilà pour ce point de grammaire qui peut, certes, être difficile à assimiler. C’est pourquoi je vous conseille; comme pour toutes les leçons de grammaire/conjugaison, et plus généralement pour toutes les matières en prépa; de réviser plusieurs fois par semaine vos “acquis”. Car une fois la leçon apprise, il vous faudra la maîtriser et cela sur la durée. Ce qui vous permettra d’éviter le classique “trou noir” lors des concours, qui survient souvent lorsque l’on ne révise pas assez régulièrement ses leçons. Les fiches de synthèse sont vos meilleures amies !

Bonnes révisions à tous !

 

 

 

 

Tomy Reille