Le scandale des « spiagge bianche » de Solvay Le scandale des « spiagge bianche » de Solvay
Aujourd’hui, on se retrouve pour parler du phénomène des plages blanches en Toscane. Cet exemple peut venir illustrer un sujet sur l’environnement (ambiante).   Che... Le scandale des « spiagge bianche » de Solvay

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler du phénomène des plages blanches en Toscane. Cet exemple peut venir illustrer un sujet sur l’environnement (ambiante).

 

Che cosa sono le spiagge bianche?

Une plage digne des Caraïbes. Voici ce que l’on peut trouver à Rosignano en Toscane. Un sable (sabbia) blanc et fin, et une eau turquoise. Mais tout ceci n’est pas naturel. L’usine (lo stabilimento) Solvay (usine de chimie) est spécialisée dans la production de bicarbonate de soude (bicarbonato di sodio). Elle déverse ses égouts dans la mer, ce qui a transformé l’aspect de la plage de Rosignano.

 

Il sospetto di un problema sanitario

La modification de la couleur du sable et de l’eau est suspecte. Solvay avoue rejeter, après traitements, du calcaire dans les eaux, ce qui modifie la couleur de l’eau et du sable. Cette réaction chimique est devenue un atout touristique. Les touristes se pressent (affolarsi) sur cette plage paradisiaque. Même les avis sur TripAdvisor sont parfois bons.

Par ailleurs, même si l’affichage sur place indique que la qualité de l’eau est bonne, l’Arpat (agence régionale pour la protection de l’environnement de la Toscane) affirme que l’état chimique de Rosignano n’est pas bon. Malgré tout, la présence de métaux lourds, comme le mercure, ne peut pas être uniquement imputée à l’activité de l’usine Solvay, mais aussi aux usines navales qui se trouvent dans la région.

Le débat est toujours présent : lorsque certains reprochent à Solvay de déverser dans la mer de l’arsenic, du cadmium, du chrome, du cuivre, du mercure, du nickel, du plomb et du zinc, l’usine affirme que cela est impossible, car le processus de fabrication a été modifié depuis 2005 pour être plus respectueux de l’environnement.

 

Après le cas Seveso, voici un bref exemple sur l’écologie qui peut toujours être utile. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que l’usine est implantée en Italie depuis plus de 100 ans et qu’elle est un moteur économique, employant de nombreux locaux à Rosignano.

Léa Mangeot

Étudiante à TBS, j’ai effectué une prépa ECE au lycée Henri Poincaré de Nancy. Ma matière de prédilection est l’italien.