Synthèse de la politique italienne du fascisme à nos jours (2/3) Synthèse de la politique italienne du fascisme à nos jours (2/3)
Buongiorno a tutti ! On se retrouve aujourd’hui pour la suite partie de notre série sur la vie politique en Italie. Sans plus attendre,... Synthèse de la politique italienne du fascisme à nos jours (2/3)

Buongiorno a tutti ! On se retrouve aujourd’hui pour la suite partie de notre série sur la vie politique en Italie. Sans plus attendre, voici la seconde partie !

Fin de la seconde guerre mondiale et naissance d’une nouvelle politique italienne

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, qui marque la fin du “ventennio fascista” en Italie, une nouvelle Constitution est élaborée. Elle a pour but d’éviter qu’un seul parti ne puisse s’accaparer tout le pouvoir, afin de ne pas vivre une seconde fois un épisode similaire au fascisme. Suite à cela, une République Parlementaire est instaurée. Cependant, le fonctionnement de cette République Parlementaire reste très critiqué. L’un des arguments les plus souvent évoqués est le suivant : de 1948 à 2018, l’Italie a connu 62 gouvernements différents, soit une durée de vie pour chaque gouvernement d’environ 1 an.
Nous allons chercher à comprendre pourquoi cette République est synonyme d’instabilité gouvernementale et comment a-t-elle abouti à la crise politique actuelle.

Étudions d’abord le fonctionnement de cette République Parlementaire.

Un premier problème réside dans l’utilisation du scrutin proportionnel pour élire le parlement. Car ce type de scrutin distribue les sièges au Parlement en fonction du pourcentage de voix. Cela permet donc aux micro-partis politiques d’obtenir des sièges et entraine une multiplication de micro-partis au Parlement. Cela entraine une impossibilité de faire ressortir une majorité claire. Le Président du Conseil se retrouve alors en difficulté pour gouverner. L’Italie a tenté de remédier à ce problème dans les années 1990, en alliant un scrutin majoritaire au scrutin proportionnel. Cependant, 2/3 du Parlement étaient toujours élus grâce au scrutin proportionnel et il était alors encore difficile de faire ressortir une majorité claire. De plus, l’Italie a connu d’autres bouleversements, plus actuels, et qui nous permettent d’expliquer la crise politique actuelle.

Fine della Seconda Guerra mondiale e nascita di una nuova politica italiana

A seguito della Seconda Guerra Mondiale, che segna la fine del ventennio fascista in Italia, una nuova Costituzione viene elaborata. L’obiettivo è quello di evitare che un unico partito possa accaparrarsi tutto il potere, al fine di non vivere una seconda volta un evento simile a quello fascista. A seguito di ciò, una Repubblica Parlamentare è istituita. Invece, il suo funzionamento è ancora molto contestato. Uno degli argomenti più spesso menzionati è quello : dal 1948 al 2018, ci sono stati 62 governi diversi in Italia, ossia una durata di vita di circa 1 anno per governo.
Stiamo per cercare a capire perché questa Repubblica è sinonimo d’instabilità governativa e come ha portato alla crisi politica attuale.

Consideriamo prima il funzionamento di questa Repubblica Parlamentare. Un primo problema è l’uso di un scrutino proporzionale per eleggere il Parlamento. Infatti, quel tipo di scrutino distribuisce i seggi al Parlamento rispetto alla percentuale di voti. Questo permette dunque ai micro partiti politici di ottenere dei seggi al Parlamento, il che comporta una moltiplicazione di questi piccoli partiti al Parlamento. Questo ultimo viene allora costituito di una moltitudine di partiti, spingendo l’impossibilità di fare uscire una maggioranza chiara. Il Presidente del Consiglio si ritrova allora in difficoltà per governare. L’Italia ha cercato di ovviare a questo problema negli anni 1990, inserendo uno scrutino maggioritario a quello proporzionale. Invece, i 2/3 del Parlamento erano ancora eletti grazie allo scrutino proporzionale ed era più difficile di prima di avere una maggioranza chiara. Per di più, l’Italia ha avuto sconvolgimenti, più attuali, che ci permettono di spiegare la crisi politica di oggi.

Et voilà pour notre seconde partie sur la vie politique italienne. On se retrouve très vite pour la troisième et dernière partie de cette série ! 

Samuel DURAND et Tomy REILLE

 

sources :

https://www.youtube.com/watch?v=Qn0e2ac7inQ&t=111s

https://fr.euronews.com/2018/03/05/legislatives-en-italie-resultats-detailles-et-consequences

https://www.studenti.it/prima-repubblica-italiana-storia-cronologia-protagonisti.html

Samuel Durand

21 ans, étudiant en deuxième année à GEM après deux années de classe préparatoire ECS au lycée Camille Vernet de Valence.