Version d’italien LV2 Ecricome 2017 Version d’italien LV2 Ecricome 2017
Ciao ! On se retrouve aujourd’hui pour une version d’italien Ecricome LV2 2017. La version est relativement facile, mais elle nous montre l’importance d’une... Version d’italien LV2 Ecricome 2017

Ciao ! On se retrouve aujourd’hui pour une version d’italien Ecricome LV2 2017. La version est relativement facile, mais elle nous montre l’importance d’une bonne connaissance lexicale. Pronto ?

 

Sujet de la version d’italien LV2 Ecricome 2017

Salviamo il cuore dell’Italia.

Una terra ferita che non può essere dimenticata, la spina dorsale dell’Italia che trema dal 24 agosto e ora rischia di finire inghiottita nella paura e nel disinteresse. Giovedì notte nessuno è rimasto sotto le macerie ma forse anche per questo i riflettori rischiano di spegnersi in fretta, lasciando gli sfollati lontano dalle case, i municipi e le scuole lesionati e pericolanti, le pievi, gli affreschi e i monumenti feriti e inavvicinabili. Questo territorio è parte fondamentale dell’identità italiana, non può diventare un buco nero da dimenticare, dobbiamo salvare le comunità, i paesi, il paesaggio e la storia. Dobbiamo metterli in sicurezza, intervenire prima che altre scosse possano rendere irrecuperabile un patrimonio su cui poggiano la nostra civiltà e la nostra cultura.

Per questo quando ieri mattina abbiamo ricevuto la lettera del sindaco di Matelica, che chiede di salvare la magia della sua terra, abbiamo pensato che fosse importante dare un segnale visibile di amore per il nostro territorio, Melania Mazzucco ha voluto raccontare il vuoto segnato dal silenzio, Paolo Rumiz le strade che ha camminato con lentezza e densità.

Se i borghi resteranno deserti, senza più nonni, figli e nipoti, le macerie accatastate e i turisti lontani allora saremo tutti più poveri e avremo perso un pezzo della nostra anima.

Di Mario Calabresi, da Repubblica 29 Ottobre 2016

 

Correction

Sauvons le cœur de l’Italie.

Une terre blessée qui ne peut être oubliée, l’épine dorsale de l’Italie qui tremble depuis le 24 août risque maintenant de finir engloutie dans la peur et dans le désintérêt.

La nuit de jeudi, personne n’est resté sous les décombres, mais c’est peut-être aussi pour cette raison que les projecteurs risquent de s’éteindre rapidement, laissant les personnes évacuées loin de leurs maisons, les mairies et les écoles lézardées et risquant de s’écrouler, les églises, les fresques et les monuments endommagés et inaccessibles.

Ce territoire est une partie fondamentale de l’identité italienne, il ne peut devenir un trou noir qui peut être oublié, nous devons sauver les petites communes, les villages, les paysages et l’histoire. Nous devons les mettre en sécurité, intervenir avant que d’autres secousses puissent rendre irrécupérable un patrimoine sur lequel s’appuient notre civilisation et notre culture.

C’est pour cela qu’hier matin, lorsque nous avons reçu la lettre du maire de Matelica qui demandait de sauver la magie de sa terre, nous avons pensé qu’il était important de donner un signal d’amour visible pour notre territoire, Melania Mazzucco a voulu raconter le vide marqué par le silence, Paolo Rumiz, les rues qu’il a empruntées avec lenteur et densité. Si les petits villages restent déserts, sans grands-pères ni enfants et petits-enfants, les décombres entassés et les touristes éloignés, nous serons alors tous plus pauvres et aurons perdu une partie de notre âme.

Di Mario Calabresi, da Repubblica 29 octobre 2016

 

Les points importants de cette version d’italien LV2 Ecricome

– N’oubliez pas de traduire le titre.

– La difficulté est surtout dans le vocabulaire très spécifique qui peut vous induire en erreur et vous coûter très cher.

– Il faut travailler le vocabulaire spécifique, mais il faut aussi avoir une très bonne maîtrise du vocabulaire de base : les jours de la semaine (Giovedì), les mois (agosto), les membres de la famille (nonni, figli e nipoti), sindaco

– « Sei borghi resteranno deserti (…) allora saremo tutti più poveri e avremo perso un pezzo della nostra anima. » Révisez vos règles de grammaire et notamment la concordance des temps comme c’est le cas ici. Dans une phrase subordonnée qui commence par un « Se » hypothétique, si le verbe de la principale est au futur, alors il faut impérativement mettre la subordonnée au futur. Il faut absolument y penser en thème.

 

Le vocabulaire

Ferita : blessé

La spina dorsale : l’épine dorsale

Inghiottire : engloutir

Le macerie : Les décombres

Spegnersi : s’éteindre

Gli sfollati : les évacués

Un buco : un trou

Il vuoto : le vide

I borghi : les petits villages

Accatastare : empiler

Anima : âme

 

Profitez des vacances pour vous pencher sur le vocabulaire, car c’est pendant ces périodes de l’année qu’il faut le travailler. Préparez des fiches thématiques, remplissez les applications pour apprendre le vocabulaire (j’utilisais Quizlet).

Bon courage !

Léa Mangeot

Étudiante à TBS, j’ai effectué une prépa ECE au lycée Henri Poincaré de Nancy. Ma matière de prédilection est l’italien.