Allemand – Comprendre définitivement le passif en cinq minutes Allemand – Comprendre définitivement le passif en cinq minutes
Ah, l’allemand ! La langue de Kant et de Beethoven peut sans hésiter se targuer de briller par sa complexité. Alors, lorsqu’on la mêle... Allemand – Comprendre définitivement le passif en cinq minutes

Ah, l’allemand ! La langue de Kant et de Beethoven peut sans hésiter se targuer de briller par sa complexité. Alors, lorsqu’on la mêle à de la grammaire, bourreau des collégiens et ennemie d’un bon nombre de préparationnaires (ne me fais pas croire le contraire), il y a de quoi avoir peur.

Le passif a un usage très fréquent en allemand, autant à l’oral qu’à l’écrit : il est absolument indispensable de savoir correctement l’utiliser. Alors, si tu penses avoir encore quelques problèmes à régler avec ce point de grammaire, c’est ici que tu trouveras ton bonheur. Et tu verras qu’en moins de cinq minutes, le passif n’aura plus aucun secret pour toi, c’est promis 😉

En allemand, il y a deux formes de passif : le passif d’action (également appelé passif processuel) et le passif d’état (également appelé passif bilan). Ces deux formes diffèrent complètement du français : il est donc important de savoir les reconnaître pour ne pas les confondre.

 

I. Le passif d’action

Le passif d’action se forme selon des règles bien précises. Il comporte plusieurs temps : le présent, le prétérit, le parfait, le plus-que-parfait, le futur et l’infinitif.

Le passif d’action sert à exprimer une action qui est subie par quelqu’un ou quelque chose. Il s’utilise avec les verbes qui sont suivis d’un COD, c’est-à-dire les verbes transitifs.

Ex. : Le chien attaque le chat.

Der Hund greift die Katze an.

Le chat est attaqué par le chien.

Die Katze wird von dem Hund angegriffen.

Ici, on constate plusieurs changements : le sujet de la phrase active devient le complément d’agent de la phrase passive, tandis que le COD de la phrase active devient le sujet de la phrase passive. Mais ça, tu l’avais déjà compris, n’est-ce pas ? 😉

Pour former le passif, on utilise l’auxiliaire werden suivi du participe passé.

Pour former le complément d’agent, on utilise von + datif, lorsque le complément d’agent est à l’origine de l’action, et durch + accusatif pour exprimer un moyen ou une cause. On peut également utiliser mit + datif qui a un usage plus rare pour exprimer l’instrument ou le moyen.

Comme annoncé précédemment, le passif comporte plusieurs temps, qui sont les suivants :

Présent werden + participe passé
Prétérit wurde + participe passé
Parfait ist + PP + worden
Plus-que-parfait war + PP + worden
Futur werde + PP + worden
Infinitif auxiliaire + PP + werden

Ex. : Le chat a été attaqué par le chien.

Die Katze ist von dem Hund angegriffen worden.

ATTENTION ! Au parfait et au plus-que-parfait, la particule ge disparaît devant worden.

ATTENTION ! Le complément d’agent peut disparaître de la phrase passive et être simplement sous-entendu, lorsqu’il paraît évident ou qu’il ne peut pas être placé dans la phrase.

Ex. : Le chat a été attaqué hier.

Die Katze wurde gestern angegriffen.

Ici, on ne mentionne pas par qui le chat a été attaqué parce qu’il est plus important de savoir quand cela s’est produit.

 

La forme pronominale « on » 

Par ailleurs, on emploie souvent le passif en allemand pour traduire la forme pronominale « on ». Dans ce cas, celui-ci est suivi de verbes intransitifs afin de souligner l’importance de l’action.

z.B. : Es wird jetzt geschlafen!

Au lit !

Pour le formuler, on emploie es lorsque la phrase ne comporte pas de sujet, ou un adverbe comme jetzt, heute.

En général, le passif présent servant à exprimer « on » se distingue par deux emplois : un ordre (comme dans l’exemple ci-dessus) ou une vérité générale.

 

II. Le passif d’état

À ne pas confondre avec le passif d’action, celui-ci se forme également selon des règles précises (comme toujours en grammaire d’ailleurs).

Il exprime une action terminée et s’utilise avec l’auxiliaire sein.

Ex. : Le lit est fait.

Das Bett ist gemacht.

Ex. : La porte est ouverte.

Die Tür ist geöffnet.

 

Pour maîtriser le passif, tu as dû comprendre en lisant cet article qu’il faut bien connaître sa conjugaison. Si tu as encore du mal à savoir bien l’utiliser, entraîne-toi à réciter les temps en allemand de façon à pouvoir reconnaître immédiatement un passif présent, parfait, plus-que-parfait, etc. Une fois que cela sera fait, tu verras qu’utiliser le passif te semblera beaucoup plus simple !

Clothilde Rosay

Après une prépa littéraire à La Bruyère, j'ai intégré TBS où je suis actuellement en L3.