Emploi de l’article « the » ou « Ø » Emploi de l’article « the » ou « Ø »
On le sait, car c’est une faute récurrente dans les copies ou aux oraux, l’utilisation ou l’absence de l’article the est de loin la... Emploi de l’article « the » ou « Ø »

On le sait, car c’est une faute récurrente dans les copies ou aux oraux, l’utilisation ou l’absence de l’article the est de loin la faute la plus répandue chez les élèves de prépa ! Cela s’explique par notre réflexe premier, qui est de calquer notre anglais sur le français dans un cas qu’on ne connaît pas. Pour pallier cela, pas de secret, il faut apprendre les différents cas, les pratiquer et se familiariser avec la langue en écoutant des anglophones parler afin de prendre ces nouveaux réflexes.

Lorsque le nom traite d’un thème général, on emploie souvent « Ø ». C’est lorsque la désignation du nom est plus précise, contextuelle ou particulière qu’on emploie the

 

Voici une liste des différents cas d’utilisation de the ou Ø

CAS OÙ IL FAUT EMPLOYER Ø

EXEMPLES

1. Pour un titre honorifique/une fonction/un métier Ø Queen Elizabeth

Ø Prince Charles

Ø Professeur Dupont

Ø PM Theresa May

Ø MP Boris Johnson

Ø Doctor Martin 

Ø Columnist Stephane Nicolino

Ø Pope Francis Ist (mais The Pope)

2. Pour certains lieux géographiques  Ø Lake Leman

Ø Planet Mars

Ø Buckingham Palace

Ø Parliament 

(mais : The Cabinet)

3. Lorsque l’on parle d’animaux au pluriel Ø Coyotes, jackals and elephants are…

(mais : The coyote is…The elephant has a fantastic trump)

4. Pour faire référence à des endroits en général To be taken to Ø hospital – To go to Ø school

(mais : I walked to the school, car on parle d’un établissement précis et unique)

5. Pour une activité, un loisir (autre que la musique) To play Ø footballØ Skiing is my passion

 

CAS OÙ IL FAUT EMPLOYER THE

EXEMPLES

1. Si l’on reprend un élément déjà repéré dans le contexte I saw a man in the street. The man was wearing a black jacket.   
2. Pour des éléments déjà repérés dans la situation  Could you pass the salt, please? 
3. Dans les propositions relatives, lorsque l’antécédent est explicité à droite I like the tea that my grandmother brought back from Britain. 
4. Dans les structures
nom + complément du nom
(en of, to, for, in…)
The England of the XIXth century 

The United States of America 

The place to be

The man for the job (= l’homme de la situation)

The man in the street (= l’homme de la rue, le citoyen lambda)

5. Pour les instruments de musique  He plays the piano, the guitar, the clarinet.
6. Pour les noms de pays au pluriel, comportant un adjectif ou désignés par un sigle  

 

Pour les régions de pays non anglophones 

 

Pour les noms de fleuves 

The Netherlands + singulier – The British Isles

 

The Crimea – The Sahara – The Congo – The Ukraine – The Philippines – The Bahamas – The Canaries – The (Republic of) Gambia

 

The Thames – The Hudson – The Seine – The Rhine
The Nile 

7. Pour les astres  The Earth – The sun – The moon 
8. Pour le temps qu’il fait   I don’t like the cold.

(attention : les saisons sont sans article) 

9. Pour les moyens de transport  I’ll take the plane. 
10. Pour les adjectifs substantivés (adjectifs utilisés comme des noms)  The rich – The poor – The blind – The unemployed 
The homeless – The underprivileged  
11. Pour les races d’animaux au singulier The dog is a faithful animal.  
12. Pour les mots se référant à des choses précises  The Internet – The environment – The telephone
The radioTo go to the pictures/movies/theatre
(mais : On Ø television)
13. Pour les noms de peuples The French are said to be lazy people.

(attention : pour parler de la langue, pas d’article : French is a beautiful language. SAUF dans Translated from the French by…)

14. Pour les superlatifs The bigger man

The best party

He’s the easiest to convince

The most exciting news

 

 Tu peux t’entraîner avec ce petit quiz !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !


Dites-nous juste qui vous êtes, pour accéder à vos résultats !

Quiz article "THE" I got %%score%% of %%total%% right

 

À la rédaction, on sait bien que cette période n’est pas des plus faciles pour toi, on essaie donc de recentrer nos publications pour cerner au mieux tes besoins. Il faut maintenant se focaliser sur les écrits et on a confiance en ta capacité à donner le meilleur de toi-même ! Courage et force à toi, cube, carré ou bizuth, on y croit !

Louise Pondevie

Etudiante à l'EDHEC, à l'issue de deux années de prépa ECS au Lycée Berthollet (Annecy)