L’environnement aux États-Unis : at the brink of a crisis ? L’environnement aux États-Unis : at the brink of a crisis ?
Depuis l’élection de Donald Trump, la politique environnementale américaine a pris une tout autre tournure. En effet, ce dernier est allé à contre-courant des... L’environnement aux États-Unis : at the brink of a crisis ?

Depuis l’élection de Donald Trump, la politique environnementale américaine a pris une tout autre tournure. En effet, ce dernier est allé à contre-courant des mesures plus écologiques de Barack Obama. Ainsi, il est primordial de se tenir au courant sur ce sujet, car c’est un incontournable des concours, que ce soit à l’écrit ou à l’oral (surtout à l’oral). Alors, voici un petit point sur les actualités récentes concernant l’environnement aux États-Unis.

 

#1 – First and foremost: a little recap!

Après avoir quitté les accords de Paris, Donald Trump a fait le pari d’un modèle économique qui exploite les énergies non renouvelables telles que le pétrole. Il développe des méthodes qui affectent l’environnement comme le gaz de schiste. En outre, Trump décide de lutter contre les mesures écologiques prises par ses prédécesseurs. Par exemple, dans le secteur de la chasse, le chef d’État a autorisé celle de certaines espèces qui sont en voie d’extinction.

En effet, comme nous le savons tous, le président américain est un climatosceptique, il dit même que le changement climatique est un hoax inventé par le gouvernement chinois.

Ainsi, le gouvernement américain décide d’exploiter ses ressources non renouvelables de façon exagérée, il a même été obligé de puiser dans la réserve de pétrole américain.

 

#2 – La situation semble devenir critique

Au cours de ces dernières années, les catastrophes naturelles se sont multipliées de façon exponentielle, notamment en 2017 avec les ouragans et en 2018 avec les grands incendies qui ont frappé la Californie. Cela est dû au dérèglement climatique. Dans diverses régions du territoire américain, la moyenne de la température a fortement augmenté et cela exacerbe ainsi les risques d’incendie dans des États plus chauds tels que la Californie.

Cependant, face à cette situation, le gouvernement Trump continue de négliger cette réalité. Le président avait même eu l’idée de « couper plus d’arbres » pour éviter les incendies.

Ainsi, il continue de nier le dérèglement climatique et continue de parier sur des méthodes moins durables pour la planète, alors que ce sont ses mesures qui aggravent cette crise environnementale.

 

#3 – La volonté de protéger l’environnement reste forte

Malgré une politique qui néglige le réchauffement climatique, certains acteurs politiques et même financiers s’opposent fortement à la position du gouvernement américain par rapport aux accords de Paris. D’abord, il y a le Parti démocrate, l’opposition du parti qui est au pouvoir. Ce dernier appelle les Américains à respecter les objectifs de la COP21. En outre, le maire de Chicago désobéit au président en appliquant les mesures des accords de Paris telles que la limitation de la hausse de la température à + 1,5 °C.

De surcroît, plusieurs grandes entreprises dénoncent le scepticisme de Trump et mettent en œuvre des  mesures plus écologiques. La grande marque de vêtement Patagonia s’oppose à ce dernier. En 2018, elle a investi 10 millions de dollars dans différents organismes qui luttent contre les changements climatiques.

 

#4 – Do we have any positive prospects for the next elections?

Comme les élections de 2020 se rapprochent, le peuple américain aura un choix important à faire : opter pour une politique climatosceptique qui surexploite les ressources de la terre ou choisir un nouveau gouvernement plus favorable au développement durable ? En effet, du côté des démocrates, tous les candidats souhaitent respecter les accords de Paris. Le parfait exemple est Elizabeth Warren, candidate la mieux placée pour remporter les primaires. Dans la prochaine décennie, elle souhaite investir 3 000 milliards de dollars dans des infrastructures et des moyens de transport à faibles émissions polluantes. Ainsi, il existe encore une possibilité de mettre fin à cette politique qui paraît être efficace à court terme, mais désastreuse à long terme.

Cependant, encore faut-il que ces candidats soient assez convaincants durant ces prochaines élections.

 

#5 – Vocabulaire

  • Green house effect : gaz à effet de serre
  • To withdraw from a deal : se retirer d’un accord
  • Global warming : réchauffement climatique
  • Climate change : changement climatique
  • If Donald Trump keeps on neglecting climate change, the situation will go from bad to worse : si Donald Trump continue à négliger le changement climatique, la situation ne fera qu’empirer
  • Renewable energies : énergies renouvelables
  • Sustainable development : développement durable
  • It will be difficult to change this situation, for money and not the environment makes the world go round : il sera difficile de changer cette situation, car c’est l’argent et non l’environnement qui fait tourner le monde
  • To enact environmental laws : renforcer des lois sur l’environnement
  • To implement : mettre en place

N’hésite pas non plus à te tester grâce à notre quiz de vocabulaire en anglais sur l’environnement.

Alexandre Carvalho