Monde anglo-saxon : revue de presse de septembre Monde anglo-saxon : revue de presse de septembre
L’année scolaire est déjà bien enclenchée, mais malgré tes belles résolutions, tu te rends compte qu’il est difficile de maîtriser l’actualité ; les événements... Monde anglo-saxon : revue de presse de septembre
Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

L’année scolaire est déjà bien enclenchée, mais malgré tes belles résolutions, tu te rends compte qu’il est difficile de maîtriser l’actualité ; les événements s’enchaînant à une vitesse grand V. Pas de panique, Major-Prépa organise pour toi une petite session de rattrapage sur l’actualité du dernier mois, concernant le monde anglo-saxon.

Bonne lecture !

 

Is DeJoy sabotaging the USPS?

TÉLÉVERSEMENT 1 / 1 – revue de presse septembre.jpg DÉTAILS DU FICHIER JOINT revue de presse septembre

Le principal événement de ce mois de novembre est l’affrontement entre républicains et démocrates quant à la gestion du Bureau fédéral des services postaux : l’USPS, ou United States Postal Service.

En effet, l’USPS n’est pas un organisme fédéral comme les autres. Contrairement à ses frères, il n’est pas financé par les contribuables américains, mais est responsable de ses propres revenus. Or, depuis la loi sur la responsabilisation et l’amélioration des services postaux de 2006 (Postal Accountability and Enhancement Act of 2006), le service est déficitaire. En effet, il doit désormais – entre autres – payer à avance les mutuelles de santé (Healthcare Benefits) de l’ensemble de ses employés et ex-employés désormais retraités, et ce, jusqu’à 50 ans à l’avance !

En mai dernier, ne pouvant faire face à ces nouveaux frais – plus de cinq milliards de dollars par an, alors même que le PAE Act empêche justement d’augmenter les revenus – le maître général des Postes (Postmaster General), Megan Brennan, demande un financement de 89 milliards de dollars au Congrès américain.

C’est cette apparente faillite – alors même que l’USPS serait rentable sans le PAE Act – qui pousse le nouveau maître général des Postes, Louis DeJoy, à faire démonter boîtes aux lettres et machines de tri du courrier, afin de réduire les frais fixes. Cela a eu pour conséquence une augmentation du délai et des erreurs de livraison.

Les démocrates l’accusent de concentrer ses économies sur les États démocrates (Blue States) ou de façon à desservir les électeurs démocrates au sein des États charnières (Swing States). En effet, Donald Trump mène depuis trois ans une campagne de décrédibilisation du vote par correspondance (accusé – sans preuves – d’être source de fraude électorale) et la pandémie du coronavirus devient une question partisane outre-Atlantique.

En conséquence, les électeurs démocrates sont beaucoup plus susceptibles de voter à distance que les électeurs républicains. L’objectif, selon les démocrates, serait de décrédibiliser les votes à distance afin de pouvoir contester les résultats électoraux lors de l’attendu décalage vers le bleu (Blue Shift) de la soirée électorale (election night). Traditionnellement, les votes à distance sont comptés après les résultats provisoires de la soirée électorale, créant une amélioration du score démocrate : c’est le décalage vers le bleu.

Si les républicains nient de telles manigances, DeJoy a suspendu toute opération de démantèlement – mais la plupart ont déjà eu lieu.

Utilise les flèches ← → pour naviguer entre les éléments !

Arthur Bert

Je suis Étudiant à HEC Paris, promotion 2024. J'ai intégré après 3 ans de prépa ECS à Sainte-Marie Lyon. Je suis rédacteur en Anglais et en Culture Générale, et je suis administrateur du Discord Major Prépa.