Les primaires de 2020 aux États-Unis Les primaires de 2020 aux États-Unis
Parmi tous les grands événements qui approchent, comme le vote prochain du Brexit, il y a les primaires des États-Unis. C’est un très grand... Les primaires de 2020 aux États-Unis

Parmi tous les grands événements qui approchent, comme le vote prochain du Brexit, il y a les primaires des États-Unis. C’est un très grand événement qui déterminera le prochain président de la plus grande puissance mondiale. Il est donc à suivre de près, car il est fort probable qu’il inspire certains concepteurs de sujets pour les concours.  

 

Joe Biden

Bernie Sanders

Elizabeth Warren

 

 

#1 – Chez les démocrates

A little recap

Depuis la fin de l’ère Obama et la défaite d’Hillary Clinton, le Parti démocrate a connu une grande déroute. Il a été divisé en différents groupes qui avaient du mal à trouver des compromis. Ainsi, ce parti n’a pas pu réellement assumer ce rôle de force d’opposition face au parti de Donald Trump. Toutefois, depuis leur victoire aux élections législatives, les démocrates semblent être relancés pour les prochaines élections. Mais, faut-il encore trouver un candidat assez fort qui puisse réunir ce parti divisé. 

 

The candidates

Aujourd’hui, trois candidats démocrates sont dans la course aux élections. 

Tout d’abord, en tête, on trouve Joe Biden, le vice-président d’Obama. Ce dernier prône l’université gratuite et la défense de l’environnement. Cependant, il a eu certains propos polémiques lors de ses discours qui affectent sa popularité. D’après les sondages, Joe Biden est le favori pour remporter les primaires des démocrates, mais certaines de ses déclarations peuvent affecter son image, notamment celle sur le fait que « les enfants pauvres sont aussi intelligents et talentueux que les enfants blancs ». Cela peut donc changer l’opinion de certains électeurs.

Ensuite, nous avons Elizabeth Warren. Elle est aussi en lice pour succéder au président actuel. Cependant, la fermeté de ses positions politiques, notamment sur la régulation du secteur financier, suscite beaucoup de critiques au sein de son parti, ce qui l’empêche d’avoir plus de soutien. Cela sera un véritable obstacle pour la candidate démocrate.

Enfin, Bernie Sanders est le dernier candidat à être le plus enclin à remporter les primaires. C’est un grand partisan de la couverture de santé universelle et de la gratuité de l’université. Cependant, son âge et son idéologie socialiste, qui est fortement critiquée par certains, rendront sa campagne plus difficile. Comme son adversaire Elizabeth Warren, il a aussi du mal à rassembler davantage de démocrates pour le soutenir. 

 

Donald Trump

 

#2 – Du côté des républicains

Même s’il n’y aura sûrement pas de primaires chez les républicains (car Trump veut se représenter pour un deuxième mandat), il peut être toujours pertinent de voir la situation de ce parti et les politiciens qui défient Donald Trump. 

Tout d’abord, même si la plupart des républicains soutiennent Trump, certains se sont fortement opposés à ce dernier. L’exemple probant est le candidat aux élections de 2008, feu le sénateur John McCain, qui avait critiqué Trump sur sa relation avec Vladimir Poutine. 

Dans le long chemin pour les élections présidentielles de 2020, tout semble être favorable pour que Trump puisse se représenter. Cependant, certains républicains souhaitent le défier, comme l’ancien gouverneur Mark Sanford, qui déclare que le parti est actuellement « égaré ». 

Mais ces candidats ne sont pas assez influents. Toutefois, la représentation de Trump est menacée par un tout autre facteur, la motion de censure. Cette dernière est animée par les diverses enquêtes qui l’entourent, comme l’ingérence russe lors des élections américaines. 

En outre, plusieurs députés semblent être favorables à la destitution de Trump. Cependant, certains pensent que cette motion de censure ne sera jamais acceptée car les républicains détiennent la majorité. Mais des enquêtes d’opinion montrent une hausse du pourcentage des personnes favorables à une procédure de destitution du président. Certes, cela ne semble pas avoir de véritable lien avec les primaires, mais si cette motion de censure est acceptée, les primaires de ce parti seront créées, ce qui changera le résultat des élections. 

 

#3 – Can we already give an outcome? 

Ainsi, du côté des démocrates, cela va surtout se jouer entre les trois candidats qui ont été cités dans cet article. Il est très difficile de dire qui parmi les trois remportera les primaires, car les sondages indiquent un écart plutôt minime. 

Chez les républicains, Trump sera sûrement le prochain candidat, mais cette motion de censure peut encore tout changer.

 

#4 – Vocabulaire utile

Primary : primaires

Red States : États qui soutiennent Trump

Blue States : États qui soutiennent les démocrates 

A motion of non-confidence/Impeachment : motion de censure

To vote : voter

To go to the polls : se rendre aux urnes

A meeting : un meeting politique

A debate : un débat

The ballot paper : le bulletin de vote

An opinion poll : un sondage d’opinion

 

Teste-toi dans ce quiz sur le vocabulaire de la politique en anglais ! N’hésite pas non plus à consulter notre article sur le financement des élections présidentielles américaines.

Pour en savoir plus : The Guardian

Alexandre Carvalho

Ancien préparationnaire du lycée Saliege en ECS, je suis en première année à Grenoble Ecole de Management.