Techniques pour la version : dérivation des mots et transposition (1/3) Techniques pour la version : dérivation des mots et transposition (1/3)
Bienvenue dans cette nouvelle série de méthodologies de traduction, qui s’étalera sur trois parties ! Pour ce premier item, nous nous attellerons à traiter deux... Techniques pour la version : dérivation des mots et transposition (1/3)

Bienvenue dans cette nouvelle série de méthodologies de traduction, qui s’étalera sur trois parties !

Pour ce premier item, nous nous attellerons à traiter deux méthodes très utiles pour la version, j’ai nommé la dérivation à partir de la formation des mots, et la transposition.

Bonne lecture !

 

La formation des mots : la dérivation

La plupart du temps, le lexique se forme à partir d’une racine (le radical), à laquelle sont apposés un ou plusieurs affixes (préfixes ou suffixes). La connaissance de ces affixes permet de trouver le sens de nombreux mots, que ce soient des adjectifs, des adverbes, des substantifs ou des verbes. 

Prenons par exemple le mot unladylike. II se compose de trois éléments : le préfixe un-, le radical lady et le suffixe –like. Si on sait que un– veut dire « contraire de » et –like « qui est caractéristique de », on peut en déduire facilement que le mot signifie « qui ne se fait pas quand on est une dame ». À toi ensuite de trouver une traduction élégante : It’s unladylike to swear → Une dame bien élevée ne jure pas.

Autre exemple : foreseeable = fore (avant) + see + able (qui peut être). Sens : que l’on peut voir avant. Traduction : prévisible.

Jette un œil aux listes suivantes, elles te présentent différents affixes suivis de leur signification, de manière non exhaustive.

 

Préfixes

  • il-, im-, ir-, in-, un-, de-, dis-, counter-, anti-, a-, mis- signifient « contraire de ». Par exemple : illegal, impersonal, irrational, inefficient, unequal, destabilize, dissatisfied, counterproductive, antinuclear, apolitical, misunderstanding.
  • co signifie « ensemble ». Par exemple : to cohabit (cohabiter).
  • inter- signifie « entre ». Par exemple : intercontinental.
  • over- et out- signifient « trop de », « surpasser »,« dépasser ». Par exemple : overwork (trop travailler), outnumber (surpasser en nombre).
  • sub- signifie « en dessous de ». Par exemple : sub-zero (en dessous de zéro).
  • by- signifie « de moindre importance ». Par exemple : a by-election (une élection partielle).
  • post- et pre- signifient respectivement « après » et « avant ». Par exemple : postgraduate, pre-arrangement.
  • pro- signifie « en faveur de », « pour ». Par exemple : pro-European.
  • super- signifie « plus grand que » , « meilleur que ». Par exemple : superhuman.
  • trans- signifie « à travers ». Par exemple : transcontinental.
  • under- signifie « pas suffisamment », « pas assez de ». Par exemple : undercook, undercharge.

 

Suffixes

  • -able, -ible signifient « qui peut être adaptable » ou « susceptible d’être ». Par exemple : ineligible (inadmissible), breakable (cassable).
  • -ful signifie « plein de ». Par exemple : useful (plein d’utilité = utile).
  • -less signifie « dépourvu de », « sans ». Par exemple : useless (sans utilité = inutile).
  • -ly et -al sont des suffixes adverbiaux qui signifient « de manière » ou « qui est ». On les traduira en français par un adjectif auquel on accole le suffixe -ment. Par exemple : uselessly (inutilement), comical (qui est comique).
  • -al peut également signifier « action de ». Par exemple : arrival (l’arrivée).
  • -like signifie « caractéristique de », « qui ressemble à ». Par exemple : a childlike attitude (une attitude enfantine).
  • -ward(s) signifie « en direction de ». Par exemple : northward(s) (qui va vers le nord).
  • -most signifie « qui est le plus ». Par exemple : the northernmost city (la ville la plus au nord).
  • -fold signifie « multiplié par ». Par exemple : to increase tenfold (être multiplié par dix). 
  • -free signifie « où il n’y a pas de ». Par exemple : a smoke-free zone (un espace non-fumeurs). 
  • -proof signifie « protégé contre ». Par exemple : a bullet-proof vest (un gilet pare-balles).
  • -wise signifie « à la manière de », « dans le sens de ». Par exemple : to move crabwise (se déplacer en crabe), clockwise (dans le sens des aiguilles d’une montre).
  • -fashion signifie « à la manière de ». Par exemple : to eat Indian-fashion (manger à l’indienne).
  • -er désigne l’origine d’une personne. Par exemple : Highlander (habitant des Highlands, en Écosse). 
  • -ian désigne une personne qui pratique quelque chose. Par exemple : a musician (un musicien).
  • er, -or, -eer désignent une personne qui fait quelque chose. Par exemple : a teacher (un professeur/enseignant), an inspector (un inspecteur), an engineer ( un ingénieur).
  • -ee désigne quelqu’un sur qui on exerce quelque chose. Par exemple : an employee (un employé), an examinee (un candidat).
  • -hood, -ness, -dom, -ence servent à former des noms qui signifient « le fait d’être » + ce qui précède (pour décrire un statut ou un environnement). Par exemple : childhood (le fait d’être enfant = l’enfance), neighbourhood (voisinage/quartier), selfishness (le fait d’être égoïste = l’égoïsme), wisdom (le fait d’être sage = la sagesse), existence (l’existence).
  • -dom peut aussi signifier « territoire/domaine ». Par exemple : kingdom (royaume).
  • -ship signifie « la qualité »  ou « la faculté ». Par exemple : friendship (amitié).
  • -ism désigne une croyance. Par exemple : dogmatism (le dogmatisme).
  • -ability signifie « le fait de pouvoir être ». Par exemple : reliability (la fiabilité), feasability (la faisabilité).
  • -en sert à former des verbes à partir d’adjectifs. Par exemple : widen (élargir), strengthen (renforcer).
  • -en peut aussi désigner un matériau dont est fait un objet. Par exemple : wooden (en bois).
  • -ize signifie « qui fait » ou « qui rend ». Par exemple : to realize (réaliser).

 

La transposition

La transposition est sans aucun doute le procédé le plus utilisé en traduction, non seulement parce qu’elle peut être obligatoire (en raison des contraintes de la langue d’arrivée), mais aussi car on s’en sert fréquemment pour rendre une traduction plus élégante et plus idiomatique.

En effet, lors d’une traduction, il faut savoir se détacher du texte, car on n’est jamais obligé de traduire un verbe par un verbe, un nom par un nom, un adverbe par un adverbe, etc. Par exemple, l’anglais préférera les tournures verbales et le français les tournures nominales.

La transposition consiste alors à changer la catégorie grammaticale d’un mot ou d’un groupe de mots sans changer le sens du message ou de l’énoncé. 

 

Verbe ⇔ Nom

As soon as the sun rises = Dès le lever du soleil

As winter draws near = À l’approche de l’hiver

Society is to blame = C’est la faute de la société

It will cost you £200 to have the car repaired = La réparation de la voiture vous coûtera 200 livres

They hid in the barn to avoid being slaughtered = Ils se sont cachés dans la grange afin d’échapper au massacre

What economists do = La conduite des économistes

The assumption is that = On suppose que

Improved tax collection = L’amélioration du recouvrement de l’impôt

 

Verbe ⇔ Groupe prépositionnel

If you happen to see John  = Si par hasard tu vois John

The British Premier thinks that = Selon le Premier ministre britannique

Patients over the age of 40 = Les malades ayant dépassé l’âge de 40 ans

The people around him = Les gens qui l’entourent

 

Modal ⇔ Adverbe

Dogs can be dangerous = Les chiens sont parfois dangereux

He may have missed the train = Il a peut-être manqué le train

She must have forgotten to come = Elle a sûrement/sans doute oublié de venir

I might ask him to come = Je lui demanderai éventuellement de venir.

 

Can/Could + verbe au passif ⇔ Adjectif en –able

His absence cannot be explained = Son absence est inexplicable

 

Adverbe ⇔ Verbe

He almost missed his plane  = Il a failli manquer son avion

They eventually arrived at 7 = Ils ont fini par arriver à 7 heures

He only/simply/merely/just added that = Il s’est contenté d’ajouter que

If you want to know the answer, just listen = Si tu veux connaître la réponse, tu n’as qu’à écouter/il te suffit d’écouter

The situation is still worrying = La situation demeure/reste préoccupante

He will soon realize she does not love him = Il ne tardera pas à se rendre compte qu’elle ne l’aime pas

The Prime Minister successfully handled the crisis = Le Premier ministre a réussi à résoudre la crise

Unemployment has been growing steadily over the last years = Le chômage n’a cessé d’augmenter ces dernières années

 

Adverbe ⇔ Nom

Le suffixe adverbial –ly correspond au suffixe français « -ment », mais dans certains cas, l’adverbe français n’existe pas ou est lourd. Cette transposition est alors très utile.

Reckless drivers are often treated too leniently = Les conducteurs imprudents sont souvent traités avec trop d’indulgence

She shamelessly took advantage of the situation = Elle a abusé de la situation sans vergogne

 

Adverbe ⇔ Adjectif

« Don’t do that again! », she said threateningly = « Ne refais pas cela ! », dit-elle menaçante

« Why don’t you listen to me? », he asked discontentedly = « Pourquoi ne m’écoutez-vous pas ? », demanda-t-il mécontent

They have generated sufficient interest = Elles ont suscité suffisamment d’intérêt

 

Adjectif nom ⇔ Groupe prépositionnel

In the early/late 20th century = Au début/À la fin du XXe siècle

Your advice has been very helpful = Vos conseils m’ont été d’un grand secours

A long-haired girl = Une fille aux cheveux longs

The homeless = Les sans-abri

It was unprofessional of him = Il a fait preuve d’un manque de professionnalisme

Developing countries = Les pays en développement

Rising unemployment is a growing cause for concern = L’augmentation du chômage est de plus en plus préoccupante

 

How + adjectif dans une phrase au style indirect ⇔ Nom

He does not realize how serious the situation is = Il ne se rend pas compte de la gravité de la situation

She is trying to forget how disappointed she was not to see him = Elle essaie d’oublier sa déception de ne pas l’avoir vu

She was aware of how important her decision was = Elle était consciente de l’importance de sa décision

 

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, et à dans deux semaines pour la suite de cette méthodologie !

Louise Pondevie

Etudiante à l'EDHEC, à l'issue de deux années de prépa ECS au Lycée Berthollet (Annecy)