Les classiques de la littérature russe (1/3) Les classiques de la littérature russe (1/3)
La littérature russe compte de nombreux auteurs maintes fois primés et reconnus sur le plan international, mais connaissez-vous réellement leurs chefs-d’œuvre ? Je vous... Les classiques de la littérature russe (1/3)

La littérature russe compte de nombreux auteurs maintes fois primés et reconnus sur le plan international, mais connaissez-vous réellement leurs chefs-d’œuvre ?

Je vous propose de les découvrir, à travers trois articles présentant brièvement 15 d’entre eux. Voici donc la liste non exhaustive des cinq premiers classiques de la littérature russe (classés par ordre chronologique).

 

Alexandre Sergueïevitch Pouchkine (1799 -1837) : Eugène Onéguine

“Вспомним А.С. Пушкина”

Genre : Roman en vers

Publication : 1833

Trame narrative : Le personnage principal, Eugène Onéguine, jeune aristocrate dandy, habitant la capitale de l’Empire russe, Saint-Pétersbourg, se rend dans le « Поместье » de son oncle, alors mourant, qui lui lègue son héritage.

S’ennuyant à la campagne, Onéguine, plutôt cynique, se lie d’amitié avec Lenski, jeune romantique tout juste revenu d’Allemagne, épris d’Olga, fille benjamine des Larine, voisins d’Onéguine. L’aînée, Tatyana, grande lectrice de Rousseau et Richardson, quant à elle, tombe amoureuse d’Onéguine. Celui-ci ne prend pas son amour au sérieux et lui répond qu’il ne pourra pas la rendre heureuse.

Au cours d’un bal donné en l’honneur de l’anniversaire de Tatyana, Onéguine, toujours autant ennuyé, décide de jouer au séducteur auprès d’Olga, qui ne semble pas désintéressée.

Touché au plus profond de son cœur, Lenski provoque Onéguine en duel, au cours duquel le premier est mortellement blessé. Forcé de quitter la campagne, Eugène revient à Saint-Pétersbourg.

Quelques années plus tard, au cours d’une réception, il rencontre Tatyana, qui est désormais la femme d’un général âgé. Elle avoue aimer Onéguine, mais lui fait comprendre qu’elle ne peut pas quitter son époux.

 

Intérêt culturel et historique

Pouchkine décrit l’atmosphère romantique d’une demeure seigneuriale russe de l’époque, montre les forts contrastes entre la capitale et la campagne et dépeint la vie des nobles de son temps. L’œuvre, devenue célébrissime au cours des années, a notamment été transposée en opéra par Tchaïkovski.

 

Mots clés

Евгений Онегин, Татьяна Ларина, столица, провинция, роман в стихах.

 

Lev Nikolaïevitch Tolstoï/Léon Tolstoï (1828-1910) : Guerre et Paix

Genre : Roman, épopée

Publication : 1869

Trame narrative et intérêt culturel : Tolstoï décrit la société russe du début du XIXe siècle et son évolution avant et pendant la campagne de Napoléon, et les bouleversements dans la perception du système de servage provoqués par la victoire des troupes russes sur Napoléon. Il suit ainsi les destinées des membres des familles Rostov, Bolkonsky, Bezoukhov…

Ouvrage à la fois historique et philosophique, « Guerre et Paix » comporte sans aucun doute une critique de la haute société russe et une remise en question des profondes différences entre nobles et paysans, qui semblent vivre à des époques totalement différentes. C’est aussi une fresque magistrale décrivant la violence de la guerre napoléonienne et une fois de plus, l’occasion d’opposer la condition de simples soldats à celle de leurs supérieurs.

 

Mots clés

Ростовы, Болконские, Безуховы, Отечественная война 1812 года, философия истории.

 

Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) : Crime et Châtiment

Смотреть сериал фильм мультфильм Преступление и наказание (Crime et châtime...

Genre : roman philosophique/psychologique

Publication : 1866

Trame narrative :  Un jeune étudiant, Raskolnikov, très pauvre, doit quitter l’université par manque d’argent. Peu à peu, il se demande si le meurtre de la prêteuse sur gages à qui il a vendu son dernier objet de valeur ne les délivrerait pas de la situation compliquée dans laquelle lui et sa famille (sa mère et sa sœur) se trouvent en ce moment.

Il prépare alors soigneusement le meurtre et le vol qui s’en suivra. Un jour, il  décide de passer à l’acte. Ayant distrait l’attention de la vieille usurière, il sort la hache qu’il a dissimulée dans sa veste et assassine la prêteuse. Mais il n’a pas le temps de dérober quoi que ce soit, car la demi-sœur de cette dernière se révèle être dans l’appartement. Forcé de la tuer également, Raskolnikov est pris de panique et fuit la scène de crime.

Après quelques mois d’enquête, d’interrogatoires et de tergiversations, Raskolnikov finit par avouer son crime et écope de huit ans de travaux forcés en Sibérie.

 

Intérêt culturel :  le roman évoque les notions de conscience, de morale et du poids des actes : Raskolnikov – homme révolté contre la société, Dieu et lui-même – se considère comme un homme supérieur, ayant le droit de disposer de la vie de personnes « insignifiantes » que sont à ses yeux la prêteuse sur gages et sa demi-sœur simplette.

Néanmoins, Raskolnikov ne représente pas le mal absolu, car il s’efforce d’aider sa famille et une jeune prostituée.

On peut également deviner une critique de Nietzsche et de son idée de surhomme, montrée par la destinée tragique de Raskolnikov, qui se considérait presque comme un être supérieur.

 

Mots clés

Родион Раскольников, “тварь дрожащая”, двойники, критика общества

 

Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852) : Les âmes mortes

...Моллер Федор Антонович - Портрет писателя Н.В.Гоголя.

Genre : Poème en prose

Date de publication : 1842

Trame narrative : Petit fonctionnaire de province, Pavel Ivanovitch Tchitchikov arrive dans une ville inconnue, se faisant passer pour un propriétaire terrien. Son objectif suprême est d’obtenir une position sociale importante, quels que soient les moyens pour y parvenir. Il décide alors de rencontrer les hobereaux de la région pour leur acheter leurs âmes mortes (acheter des serfs morts, mais considérés comme vivants d’un point de vue administratif), afin d’avoir l’air d’un riche propriétaire terrien. Peu à peu, il acquiert une notoriété croissante et devient l’une des personnes les plus notables de la ville.

Malheureusement pour lui, au cours d’une soirée mondaine, son secret est dévoilé et il est forcé de quitter la ville.

 

Intérêt culturel et historique : Gogol décrit la Russie provinciale de son temps dans un ouvrage sarcastique mettant en lumière les absurdités du système féodal où le nombre de serfs est plus important que leur travail et leur vie elle-même et où des paysans morts n’ont aucune importance devant l’avidité de leurs propriétaires.

 

Mots clés

Павел Иванович Чичиков, мертвые души, помещики, крестьяне.

 

Anton Pavlovitch Tchekhov (1860-1904) : La Cerisaie

Чехов Великий русский писатель.

Genre : Pièce

Publication : 1904

Trame narrative : L’auteur décrit la société russe de l’époque, parcourue par les tensions entre aristocrates appauvris et les paysans riches (commerçants), des débats philosophiques (entre matérialistes et idéalistes par exemple), sous la métaphore de la vente aux enchères d’une cerisaie.

Mots clés

дворянство, купцы, Россия, вишневый сад, имение.

Philippe Farnier

Actuellement en première année de CPGE ECS, au Lycée Janson de Sailly, j'ai auparavant étudié au Lycée International de Saint Germain en Laye. Lauréat du Concours Général des Lycées 2019 en langue russe.