Conseils en espagnol : dernière ligne droite avant les oraux Conseils en espagnol : dernière ligne droite avant les oraux
Les épreuves écrites sont passées, tu dois désormais te confronter aux oraux, qui nécessitent une préparation particulière, depuis le début de ta prépa jusqu’aux... Conseils en espagnol : dernière ligne droite avant les oraux

Les épreuves écrites sont passées, tu dois désormais te confronter aux oraux, qui nécessitent une préparation particulière, depuis le début de ta prépa jusqu’aux quelques heures avant l’épreuve. Tu trouveras ici huit conseils pour la dernière ligne droite avant les oraux, qui te plongeront dans les meilleures conditions pour réussir ces épreuves !

 

Premier conseil

Il est judicieux de relire toutes les fiches de civilisation faites pendant les deux (ou trois) ans, en prêtant particulièrement attention aux problématiques et aux enjeux de l’année (ceux que tu as déjà eus en khôlle par exemple, ou tes sujets d’écrit).

 

Deuxième conseil

À ce propos, il peut être utile de lister les dix grandes problématiques de l’année, afin de réfléchir à des plans qui, une fois adaptés au texte proposé, peuvent grandement servir : ils sont en effet une ligne de réflexion, un repère pour élaborer la structure d’un oral. À cet égard, tu te sentiras moins déstabilisé si tu connais déjà la structure de pensée plus ou moins attendue pour tel ou tel sujet.

 

Troisième conseil

Il faut évidemment s’assurer d’être au point sur l’actualité des derniers mois. Lire les journaux le jour J est aussi indispensable, dans la mesure où répondre à une question précise sur l’actualité du jour permet de montrer au jury que le travail est maintenu jusqu’au bout, et relève d’un véritable intérêt pour les événements mondiaux.

 

Quatrième conseil

Relis aussi les sujets et corrigés de khôlle sur lesquels tu es tombé pendant ta prépa : certains sujets sont assez récurrents, et il se pourrait que tu tires un texte proche, voire identique à celui sur lequel tu as déjà travaillé.

 

Cinquième conseil

Tu peux aussi lister les quelques faits d’actualité qui t’ont marqué au cours des derniers mois : tu pourras les utiliser comme accroche ou exemple pendant l’exposé, ou comme illustration lors de la séance de questions.

 

Sixième conseil

Tu peux relire tes fiches de grammaire : le candidat est noté aussi bien sur ses connaissances civilisationnelles, son esprit critique, sa capacité à analyser que sur sa langue, qui reste le critère le plus important.

 

Septième conseil

Dans la même perspective, il est utile de lister les points de grammaire sur lesquels tu te trompes souvent, pour éviter de faire la faute lors de l’oral.

 

Huitième et dernier conseil

Enfin, le plus important est de garder confiance, d’être sûr de soi : après deux ans de travail, tu as des connaissances, et, même si tu ne maîtrises pas tout (ce qui est normal), les autres candidats sont dans la même position que toi, donc pas d’inquiétude.

 

Voici un autre article complet sur la préparation des oraux d’espagnol ! Bon courage !

Solène Lévy