Recueil d’expressions utiles pour réussir l’espagnol au concours Recueil d’expressions utiles pour réussir l’espagnol au concours
L’espagnol est l’une des épreuves phares des concours écrits : si le thème et la version en sont des composantes notables, l’essai n’en reste... Recueil d’expressions utiles pour réussir l’espagnol au concours

L’espagnol est l’une des épreuves phares des concours écrits : si le thème et la version en sont des composantes notables, l’essai n’en reste pas moins une partie essentielle à ne pas négliger. Qu’il s’agisse de votre LV2 — ce qui sera généralement le cas pour la majeure partie des hispanisants — ou de votre LV1, il y a là des points à ne surtout pas laisser s’évaporer, d’autant qu’une rédaction bien menée pourra vous être efficacement rentable. Si les LV2 sont souvent peu coefficientées par les écoles membres de la BCE (à l’exception de quelques écoles comme Rennes School of Business, Grenoble École de Management ou Skema Business School), elles restent des épreuves indispensables qu’on ne saurait marginaliser. Les quelques points rapportés par une bonne note en LV2 peuvent s’avérer précieux si ces derniers sont ceux qui vous rapprochent d’une admissibilité inespérée.

Pour les hispanisants qui feraient de l’espagnol leur LV1, l’exigence est encore plus élevée : il est donc impératif de réussir cette épreuve stratégique pour ne pas risquer de fragiliser votre moyenne finale. Si l’on regarde enfin du côté de la banque d’épreuves Ecricome, où les coefficients sont généralement plus homogènes, on s’aperçoit qu’il ne faut pas non plus négliger les langues vivantes : si l’espagnol est votre LV1, elle sera notée coefficient 4 ; tandis qu’elle sera d’un coefficient 3, s’il s’agit de votre LV2. En bref : pas d’impasse. Pour mieux appréhender cette épreuve, parfois délicate pour les moins initiés d’entre vous, voici un florilège de quelques expressions utiles — sinon indispensables — pour étoffer vos rédactions. Une mise en garde, toutefois : gare à ne pas abuser de ces expressions dans vos copies. Une réflexion bien menée, embellie de quelques formulations bien choisies, sera toujours privilégiée à un concert d’expressions superficielles, juxtaposées les unes aux autres.

 

 

Introduire vos idées :

  • De buenas a primeras : de prime abord
  • Primero : tout d’abord
  • Para empezar : pour commencer
  • En primer lugar : en premier lieu
  • Antes que nada : avant tout
  • A primera vista : à première vue
  • A mi juicio : à mon sens
  • En lo que respecta a : en ce qui concerne
  • En mi opinion : à mon avis
  • A proposito de : à propos de
  • Con respecto a : au sujet de

 

 

Soutenir vos idées :

  • Después : ensuite
  • Luego : par la suite
  • En segundo lugar : en deuxième lieu
  • Más adelante : ensuite
  • Además : de plus
  • En efecto : en effet
  • Por añadidura : de surcroît
  • Puesto que : puisque
  • Asimismo : de même
  • Más aún : plus encore
  • También : aussi
  • Igualmente : de la même façon
  • Sobre todo : par-dessus tout
  • Encima : en plus
  • Por eso : c’est pourquoi
  • Entonces : alors
  • De la misma manera : de la même manière

 

 

Nuancer vos idées :

  • Por una parte… por otra parte : d’une part… d’autre part
  • Sin embargo : cependant
  • No obstante : néanmoins
  • A pesar de : malgré
  • Al contrario : à l’inverse
  • Mientras que : alors que
  • Dado que : étant donné que
  • En cambio : en revanche
  • A menos que : à moins que
  • Siempre que : dès lors que
  • Suponiendo que : à supposer que
  • Más bien : plutôt
  • De hecho : en fait
  • Ahora bien : toutefois
  • Aún así : pourtant

 

 

Synthétiser vos idées :

  • En resumidas cuentas : en résumé
  • Al fin y al cabo : en fin de compte
  • En definitiva : pour conclure
  • Por fin : enfin
  • En último lugar : en dernier lieu
  • Por último : pour finir
  • Finalmente : finalement
  • Por consiguiente : par conséquent
  • Así : ainsi
  • En otras palabras : en d’autres termes
  • A modo de conclusión : pour conclure
  • En resumen : bref
  • En suma : en somme
  • De cualquier modo : quoi qu’il en soit
  • Como colofón : pour couronner le tout
  • En pocas palabras : en un mot
  • Para colmo : par-dessus le marché

 

Nathan Simony

Après deux années de classe préparatoire — voie ECE — au lycée Marcelin Berthelot (Val-de-Marne), j'ai intégré l'ESCP Europe à la rentrée ! Je rédige principalement en économie, parfois en langues vivantes, et je livre à mes heures perdues quelques conseils en méthodologie ; notamment pour les dissertations.